La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Dar el Baïda Maroc

Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5403
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dar el Baïda Maroc  Empty
MessageSujet: Dar el Baïda Maroc    Dar el Baïda Maroc  EmptySam 21 Oct 2017 - 8:46

Le lieutenant de Hauteclocque choisit une affectation au Maroc (8e régiment de spahis algériens) à Taza en 1926.
Dar el Baïda Maroc  403_0010
...
En septembre 1927,
il rejoint l'école des officiers marocains de Dar el-Beïda,

Dar el Baïda Maroc  771_0010

créée en 1918 par Lyautey pour former les cadres des troupes.
Professeur d'instruction générale et instructeur de cavalerie,
il emploie ses loisirs à étudier la religion musulmane auprès de ses élèves et à perfectionner sa pratique des langues arabe et berbère.
Il reçoit ses élèves dans sa propriété de Tailly.
Dar el Beïda a été, pour lui, un lieu riche d'échanges culturels.
Il est séduit par le Maroc traditionnel.
En 1929, impatient d'opérer en zone insoumise, il rejoint M'zizel, comme commandant du 38e goum.
Il est cité à l'ordre de l'armée pour son courage lors du combat de Taguendoust le 13 juillet 1930.
Peu après, il est nommé instructeur à Saint-Cyr.
En 1933, profitant des vacances, il embarque, à ses frais, sur un Latécoère assurant la liaison Toulouse-Rabat.
Court-circuitant le commandant supérieur des troupes du Maroc, il obtient le poste d'adjoint au commandant d'un goum pour l'attaque du Kerdouss à laquelle il participe pendant un mois et se distingue le 11 août au combat d'Aghbadlou.
Philippe de Hauteclocque obtient une palme supplémentaire à la croix de guerre des théâtres d'opérations extérieurs.
Cet épisode atypique dans la vie d'un lieutenant de l'époque, révèle un meneur d'hommes qui n'hésite pas à monter en première ligne avec ses soldats.
...
Dar el Baïda Maroc  Taza11

source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5403
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dar el Baïda Maroc  Empty
MessageSujet: Re: Dar el Baïda Maroc    Dar el Baïda Maroc  EmptyLun 26 Juil 2021 - 8:01

Dar el Baïda Maroc  Lecl0110
Dar el Baïda Maroc  Lecl0210
Dar el Baïda Maroc  Lecl0310
Dar el Baïda Maroc  Lecl0410
Dar el Baïda Maroc  Lecl0510
Dar el Baïda Maroc  Lecl0610
Dar el Baïda Maroc  Lecl0710

source

Deux planches au lavis prévues pour la revue TÉLÉ JEUNES : format 32 x 43 cm
En complément, le texte original dactylographié

400 € l'ensemble
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5403
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dar el Baïda Maroc  Empty
MessageSujet: Re: Dar el Baïda Maroc    Dar el Baïda Maroc  EmptyLun 26 Juil 2021 - 8:13

Le lieutenant de Hauteclocque choisit une affectation au Maroc (8e régiment de spahis algériens) à Taza en 1926.
En septembre 1927, il rejoint l’école des officiers marocains de Dar el-Beïda, créée en 1918 par Lyautey pour former les cadres des troupes.

Professeur d’instruction générale et instructeur de cavalerie, il emploie ses loisirs à étudier la religion musulmane auprès de ses élèves et à perfectionner sa pratique des langues arabe et berbère.
Il reçoit ses élèves dans sa propriété de Tailly.

Dar el Beïda a été, pour lui, un lieu riche d’échanges culturels. Il est séduit par le Maroc traditionnel.

En 1929, impatient d’opérer en zone insoumise, il rejoint M’zizel, comme commandant du 38e goum.
Il est cité à l’ordre de l’armée pour son courage lors du combat de Taguendoust le 13 juillet 1930.

Peu après, il est nommé instructeur à Saint-Cyr.

En 1933, profitant des vacances, il embarque, à ses frais, sur un Latécoère assurant la liaison Toulouse-Rabat. Court-circuitant le commandant supérieur des troupes du Maroc, il obtient le poste d’adjoint au commandant d’un goum pour l’attaque du Kerdouss à laquelle il participe pendant un mois et se distingue le 11 août au combat d’Aghbadlou.

Philippe de Hauteclocque obtient une palme supplémentaire à la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs. Cet épisode atypique dans la vie d’un lieutenant de l’époque, révèle un meneur d’hommes qui n’hésite à monter en première ligne avec ses soldats.


source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé





Dar el Baïda Maroc  Empty
MessageSujet: Re: Dar el Baïda Maroc    Dar el Baïda Maroc  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dar el Baïda Maroc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meknes Maroc ( Dar el-Baïda)
» Maroc Oujda
» Casablanca Maroc
» Aghbalou Maroc
» Boulhaut Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: