La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mar 17 Déc 2013 - 13:20

Bonjour à tous,

Je suis nouvel arrivant sur ce forum. Arrivé dessus par hasard j'ai déjà passé la journée d'hier à écumer ses pages et découvrir des trésors. Excellente base documentaire. Je viens vers vous dans l'espoir de trouver des informations sur l'itinéraire de mon grand-père. J'ai plusieurs informations très éparses... je ne sais que ce qu'il a raconté à mon père et dont celui-ci se souvient (mais à force d'en parler, ça lui revient doucement). le paragraphe qui suit fait état de ce que j'en sais, avec les réserves qu'impose le témoignage oral faute d'autres sources pour corroborer cette version. Je précise que je ne dispose pas de son livret militaire et que prochainement, je ferai la demande de ses états de service auprès de l'institution basée à Pau dont il est souvent question ici.

Infos de base et tradition orale :

Il s'appelait Pierre MARIE, né en septembre 1925, père déporté comme détenteur d'armes (avril 43 à Romainville puis Compiègne - apparemment un prétexte fallacieux surtout destiné à motiver un règlement de comptes). Il passe la plus grande partie de la guerre à Asnières où il aide sa mère. Il aurait fait de la résistance passive un peu avant 44 (je n'ai pas encore creusé la question) ; je ne pense pas que ce genre d'activité ait été mentionné pour glorifier son passé... tout gamin je l'ai pas mal entendu parler de Rol-Tanguy mais n'ayant pas de preuves, c'est entièrement sujet à caution. Simplement, ça fait partie du passé reconstruit, si ça peut aider. En 44, à 18 ans, il fait semble-t-il partie des FFI.

Ensuite, il s'engage dans les rangs de la 2ème DB, à 19 ans révolus. Si le détail importe ça voudrait dire qu'il s'engage après le 10/09/44. Il est à l'arrière, comme mécanicien à l'atelier régimentaire. Il est sous les ordres d'un certain Carrascosa avec qui il participe à une chasse au cerf en Allemagne (Forêt noire ? Hiver 44-45 je présume). Mon grand-père fait ensuite route vers l'Allemagne via les Vosges, Saverne et Strasbourg, passe donc en Forêt noire et arrive à Mauthausen peu de jours après la libération du camp (5 mai 45) pour apprendre que son père y est mort quelques jours auparavant (Ebensee, 4/05/45). Vu l'itinéraire, je pense qu'il appartenait aux troupes dirigées par le colonel Rouvillois. A confirmer.
Mon grand-père rentre en France à une date qui m'est inconnue, peut-être vers la fin 1945.
Il réparait des sherman (donc attaché au 2ème, 3ème ou 4ème escadron du 12ème cuir ?) et disposait pour ça d'un camion GMC et d'un half track. Je n'ai pas l'immatriculation du half track ni son surnom mais c'était probablement un half track dépanneuse avec un treuil... pure supposition.


L'état des recherches :

Je retrouve mon grand-père dans l'annuaire de 1949, page 80. Tout concorde, lieu de résidence en 49, code 544 pour mécano... ça colle. J'ai retrouvé aussi le nommé Carrascosa, Brigido de son prénom, adjudant-chef de son état. Je trouve également trace de l'adjudant-chef dans le JMO, comme responsable de l'atelier pour les opérations de Royan le 8/05/45, sous les ordres du lieutenant Bouthéon. Mais ce qui m'étonne, sauf erreur, c'est que je n'ai jamais entendu que mon grand-père fut à Royan. Idem pas d'infos autres que Mauthausen... il ne semble pas que mon cher pépé ait visité la garçonnière de Berchtesgaden. Ou alors il ne l'a jamais dit.

J'ai supposé qu'il pouvait appartenir au GER XV mais l'annuaire de 49 fait appartenir B. Carrascosa ainsi que mon grand-père à l'effectif du 12ème cuir. Réparer les chars, ça ne relevait pas des escadrons du GER XV ? Si quelqu'un dispose de plus amples précisions... je ne maîtrise pas les arcanes du système des affectations. Du reste, c'est l'insigne au dauphin blanc sur fond bleu qui résonne dans le souvenir de mon père, pas celui arborant le char-treuil avec la roue dentée du GER XV. Et sur un portrait que je me souviens avoir vu, mon grand-père aurait bien des pattes de col marquées 12. Mais là ce sont les souvenirs d'un gosse de 8 ans.

En définitive, j'aimerais retracer le plus exactement possible son itinéraire entre l'engagement que je suppose dater de la libération de Paris (donc passage par le Br1 ou Br2 ? Il semblait familier de Maison-Laffite) jusqu'à son retour en France en passant par son affectation précise... ses éventuels copains de régiment etc. J'étais trop jeune pour parler de ça avec lui mais je sais qu'à la fin de sa vie il a fait ses adieux à un ancien compagnon d'armes et que les larmes leur sont montées en faisant ronfler ensemble une dernière fois la Willys de son copain.  Smile 

Merci d'avance pour vos lumières, la simple lecture de ce forum m'a déjà appris beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 52
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: BIENVENUE!   Mar 17 Déc 2013 - 13:35


Bonjour Cardamôme, et bienvenue sur le forum!

Merci de nous avoir rejoint.

Vous avez déjà pas mal fouiné… J'espère que l'un de nous vous apportera quelques lumières supplémentaires.

Il faudra nous tenir au courant de votre travail de mémoire.

Cordialement


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mar 17 Déc 2013 - 13:58

Merci pour votre accueil! Smile 

J'ai simplement recoupé, je dois dire que le forum m'a apporté plus de la moitié des données. Le reste n'est que puzzle. Je manque cruellement de documentation iconographique. J'ai eu la chance d'acquérir la démarche historique... mais c'est parfois insuffisant pour compenser le manque d'informations de première main.

Je mettrai ce post à jour au gré des connaissances nouvelles. La mémoire sans doute, l'histoire surtout.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1185
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mar 17 Déc 2013 - 14:11

Bonjour Cardamôme,

bienvenu sur le site. On va regarder dans nos documents et essayer de vous aider au mieux. Chaque régiment, sauf le GERXV dédié à cela, avait au moins une section dépannage pour parer au plus pressé. Quant un char était sévèrement immobilisé, c'est là que l'escadron du GERXV affilié au Groupement Tactique GT intervenait. Le HT dépannage avait une flèche ammovible que les mécanos mettaient sur le côté du HT quant il n'était pas utilisé.

Le 12eCuir était à Royan.

Infos à suivre dans les jours à venir.

Crdlt
Laurent Fournier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mar 17 Déc 2013 - 14:40

Ah! En voilà des précisions!  Very Happy 

Merci beaucoup! Je serai à l'affût également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUFFRET
Langue pendue


Nombre de messages : 454
Age : 70
Localisation : Bourgogne (bien que d'origine bretonne)
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Anciens de la 2ème DB   Mar 17 Déc 2013 - 16:26

Pour l' armement, les transmissions et les véhicules il y a trois degrés d' entretien-réparations du métériel
1er échelon, l' utilisateur,
2ème échelon, l' atelier compagnie ou régimentaire
3ème échelon, l' atelier régimentaire ou divisionnaire
4ème échelon le matériel peut servir pour être cannibalisé ou mis à la féraille.
Une bonne partie de la 2ème DB a participé à la réduction de la poche de Royan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AUFFRET
Langue pendue


Nombre de messages : 454
Age : 70
Localisation : Bourgogne (bien que d'origine bretonne)
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Anciens de la 2ème DB   Mar 17 Déc 2013 - 16:45

Grace à leur blindage, les halftrack servent pour aller au plus près des véhicules à dépanner, de plus, avec leur puissance il peuvent les remorquer vers l' arrière. Semi-chenillés ils peuvent sortir les véhicules d' un fossé là ou d' autres moyens s' embourberaient.
Le halftrack lot 7 est toujours muni du treuil.
A la 2ème DB il y avait un cours de mouflage fait dans la foulée au cours d' un déplacement ou d' un répit avec l' halftrack. Le système consiste à calculer le nombre de brins nécessaires pour tirer un véhicule extrêmement lourd, même dans un trou d' obus. le câble du treuil rejoint le véhicule à tirer en passant par des jantes tournant sur elles mêmes, fixées horizontalement au sol par des barres à mines enfoncées à la masse dans le sol. Les gars du 13ème Génie y passaient aussi.
Le GMC des mécaniciens est le matériel numéro 7, dit lot 7. Il est beaucoup plus court que le véhicule normal et comporte une chèvre permettant de lever les moteurs. Quand la tâche est trop lourde, le GER 15 arrive avec des véhicules lot 7 beaucoup plus puissant, les Wrecker ou les Ward
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daddyfred34
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 177
Age : 39
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: bienvenue à toi...   Mar 17 Déc 2013 - 17:00

Comme ça fait plaisir de lire ce récit... J'ai presque l'impression d'y être encore une fois, comme à chaque fois que je me re-penche dans mes recherches sur le passé de mon Parrain. Peut-être a-t-il connu ton grand-père ? Son nom est Jean Adnet du 12ème CUIR également mais je ne connais pas exactement son affectation à son sein, éventuellement au peloton mortier de l'escadron hors-rang ou à bord du M4 105mm "Sarreguemines" (ce que je doute de plus en plus si je n'arrive pas à trouver une confirmation...). Par contre, je sais qu'il a fait partie du BR2 à partir du 14 octobre 1944 et affecté au 12ème CUIR fin novembre .

Dans tous les cas, je te trouve plus avancé que moi même si tu n'as pas encore les états de services de ton grand-père, alors que je me les suis procuré il y a peu pour mon parrain.

Dis-toi bien que tu n'es pas seul à galérer dans ces recherches fastidieuses mais oh combien enrichissantes.

Bienvenue à toi dans ce forum.

Frédéric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1185
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mar 17 Déc 2013 - 18:17

Re-bonsoir Cardamôme,

votre grand-père faisait parti du Peloton ateliers de l'Escadron hors rang, ou EHR, du 12eCuirassiers ou 12eCuir. :

Commandant l'Escadron : capitaine Thomas, puis capitaine Roussel, le 12-08-44, puis lieutenant Collard le 10-04-45; en jeep.

Peloton ateliers :

Commandant : lieutenant Lenoir, muté au 1er escadron le 11-08-44 ; puis capitaine Bion ; puis lieutenant Bouthéon, le 10-04-45 ; en jeep.

Adjoint : adjudant Carrascosa, adjudant Boulanger, adjudant Rolland,

3 GMC.
2 Ward Wreckers 10t.
3 Lee dépannage, baptisés : Bucéphale, Pégase et Oléron.

Donc, pas de halftrack.

Voilà, toutes ces infos viennent de l'ouvrage de mon co-auteur Alain Eymard dont le livre "Mémorial 2e DB" aux éditions Heimdal parut en 1990, malheureusement il n'y a pas de photos.

J'espère que ces infos vous feront plaisir.

Crdlt
Laurent Fournier




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mer 18 Déc 2013 - 12:09

Bonjour à tous,

Mazette, vous êtes des cadors!  Very Happy 
Of course votre boulot me fait plaisir! La veille je ne sais rien, le lendemain je découvre des choses très détaillées! Je viens de tomber sur vos deux livres (apparemment réédités en 2009 ?), ça promet d'être de fameux outils! Chapeau.

On a passé la soirée mon père et moi à regarder le fruit de vos messages. Les choses reviennent parfois en les lisant "Ah oui bien sûr! Il est passé à Baccarat!" ou plus pittoresque "Ah ouéé! Les Vriqueurs, il me l'a dit ça qu'il avait un vriqueur! Ils prononçaient ça comme ça!". Douce fragrance d'anglophonie approximative et probablement généralisée! Laughing 

En tout cas vos précisions sont stupéfiantes! Quelques questions du coup : Comment déduisez-vous avec certitude qu'il faisait partie de ce peloton ? Son nom apparaît-il noir sur blanc dans votre documentation ou bien doit-on le déduire de la présence de l'adjudant Carrascosa dans le même effectif? (seul personnage dont le nom soit sûr d'après les souvenirs). Mon père me dit "Je suis sûr qu'il était sergent quand il l'a connu... il me disait "le sergent Carrascosa", pas "adjudant".". Peut-être l'a-t-il connu antérieurement, moins gradé.

Je suppose que ces infos apparaîtront sur ses états de service avec les dates d'engagement et de démobilisation. Comme je ne connais pas grand chose à l'armée ni à son fonctionnement, je me demande quelle pouvait être la mobilité des soldats au sein de leurs unités... mobilité qui ne transparaît peut-être pas dans l'annuaire de 1949 ? Enfin bon, question de béotien.
Navré pour toi Frédéric, je ne saurais dire s'il connaissait Jean Adnet et son Sarreguemines, peu de noms sont parvenus. Peut-être qu'une prosopographie de la 2e DB a été faite ou au moins entreprise... on y parvient bien pour des notables romains d'il y a deux mille ans. Je vais regarder sur le SUDOC.

Tout ça m'a amené à Mauthausen où j'ai retrouvé la liste et le nom de son père (donc mon arrière-grand-père), matricule et tout, amené là dans le cadre de l'opération Meerschaum. Je n'avais pas soupçonné autant de sources disponibles. C'est une autre histoire à explorer. Des tas de questions se posent... qui intéressent moins l'histoire militaire que les motivations personnelles... Quel est le vrai motif de l'arrestation en avril 43 ? Politique ? Simple otage ? Besoin de main-d'œuvre ? Cela donne une autre dimension à l'engagement de mon grand-père... que sait-il du sort de son père dès 43 ? Que fait-il entre avril 43 et son engagement en 44 ? Son engagement est-il motivé également par le souhait d'aller chercher son père ? S'il sait qu'il est à Mauthausen, c'est qu'il a eu l'info à Romainville ou à Compiègne... etc. La mention de son appartenance aux FFI paraît plus crédible si l'on songe aux motivations d'un jeune de 17-18 ans qui a un père en déportation. Bref, un faisceau de questions qui s'écartent de la simple appartenance à la Division Leclerc.

Que n'ai-je entrepris ça plus tôt...  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1185
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Mer 18 Déc 2013 - 13:36

Bonjour Cardamôme,

Oui, moi aussi je n'ai pas su poser des questions à mon père sur la famile et autre, il m'a fallu faire mes recherches sur la 2e DB pour me dire : "mais pourquoi je n'ai pas questionné papa avant?".

Dites vous bien que vous resterez avec des questions sans réponses, car votre grand-père est parti avec et que, malheureusement, les autres personnes qui auraient pu elles aussi répondre ne sont plus là non plus.
Quant vous aurez des copies du dossier militaire de votre grand-père, là encore vous verrez qu'il n'y a pas tous ce que vous souhaitiez savoir. Ce dossier ne vous dira pas qu'il était au peloton ateliers de l'EHR, ni qu'il était à l'EHR, mais simplement au 12eCuir.
Oui, je vous ai donné l'organigramme du peloton ateliers du fait du nom Carrasco et l'EHR du fait du nom Bouthéon. Deux noms au même endroit ne peuvent que concorder. On ne les retrouve nul part ailleurs donc forcément c'est l'EHR et le Peloton ateliers.
Non, le nom de votre grand-père n'apparait pas dans le livre d'Alain Eymard, et malheureusement Alain n'a pas eu toutes les personnes au contact, ni les infos.
Sauf si un des membres du peloton a laissé des écrits à Montparnasse, ce dont je ne me souvient pas, car la plupart des écrits sont ceux des officiers ou sous-officiers qui étaient dans des pelotons, donc au combat, rare sont des écrits de ceux qui étaient "en arrière", je dis cela sans animosité envers ces hommes car eux aussi ont fait leur part du travail, travail important pour maintenir une unité combattante.
Notre tome 1 est paru fin 2009, et le tome 2 juin 2010, si toutefois c'est de ces deux ouvrages dont vous parlez. Le livre d'Alain est sorti en 1990, et n'a, malheureusement, jamais été réédité. On le trouve parfois sur ebay, priceminister ou amazon, entre 70 et 400 euro !!!

Bon courage pour la suite de vos recherches. Et, naturellement, si je trouve autre chose je vous enfait part.

Crdlt
Laurent




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Dim 2 Aoû 2015 - 12:39

Hello !

Voilà un moment que je n'ai pas reposté ici, mon travail d'enquête m'ayant conduit vers d'autres cieux et d'autres sources. Quant aux destinées de Pierre, j'ai récemment remis la main sur quelques photos, l'une d'elle correspondant à mon souvenir d'enfant. Coup de bol, on y voit parfaitement le petit dauphin, emblème du 12ème cuir.

Voici :



Cette photo n'est pas datée mais la consultation de la fiche matriculaire de Pierre montre qu'il s'est engagé le 19 août 1944 au 32ème régiment d'artillerie divisionnaire à Vincennes, régiment recréé à partir de différents groupes résistants. Peut-être une piste... sur son itinéraire antérieur.

Les deux autres photos sont probablement antérieures... et d'ailleurs il n'est jamais habillé pareil. Quelle coquetterie ! tongue




Il me reste à éclaircir les circonstances de son passage du 32ème d'artillerie aux ateliers de l'EHR du 12ème cuir. Je finirai sûrement par recourir aux services du SHD...

Voilà, pour l'instant, pas de photo de groupe, pas d'autre info sur d'éventuels camarades. Ça viendra peut-être, qui sait...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1185
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers   Dim 2 Aoû 2015 - 13:18

Bonjour Cardamôme,

merci pour les photos, la photo du haut ne pose aucun problème pour confirmer son appartenance au 12eCcuir, celle du bas à gauche est effectivement antérieur à son arrivée à la DB, par contre en bas à droite son uniforme est bien celui de la 2eDB. Etes-vous allez à Montparnasse fouiller dans les albums photos du 12eCuir ?

Crdlt
Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Dim 2 Aoû 2015 - 13:43

Non, pas encore mais étant en ce moment de passage à Paris, je pense que ça serait effectivement une riche idée. Je vais tâcher d'aller voir ça dans la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1185
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers   Dim 2 Aoû 2015 - 13:48

Re, surtout téléphonez à Muriel Leclerc pour prendre RdV sinon vous allez vous faire refouler.

Son n° Tél : 01 40 64 39 50

Si elle est en vacances, ci-dessous les coordonnées entière :

Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque
26 allée du Chef d'escadron de Guillebon
75014 PARIS
☎ : 01 53 91 58 92
Fax : 01 40 06 07 33
Mail : fond.mlh@orange.fr

Crdlt
Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Dim 2 Aoû 2015 - 13:56

Je n'irai pas sans m'être annoncé auparavant. Merci pour les coordonnées, vous êtes si réactif que j'ai à peine eu le temps de dégainer google. Laughing

J'appelerai demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Sam 8 Aoû 2015 - 8:52

Bonjour à tous !

J'ai passé la matinée de jeudi en compagnie de M. Pégulu de Rovin, à dépouiller les trois albums de photos en question. L'homme est adorable et très dévoué. La documentation incroyable qui permet de mettre un visage sur nombre de noms croisés ici et là, surtout pour les officiers. Peu de choses nominatives en définitive, la plupart des hommes de troupe présents sur les photos sont souvent inconnus.
A ce stade de la recherche, il faut attendre les extraits de service en provenance de Pau et recouper ensuite selon le parcours. J'ai prévu de retourner à Montparnasse éventuellement dans le courant octobre, ne serait-ce que pour passer du temps dans les musées du rez-de-chaussée.

Très belle visite en tout cas ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Sam 19 Sep 2015 - 11:58

Je viens de recevoir la réponse de la caserne de Pau. La documentation se résume à un feuillet recto verso et reprend (et confirme) ce que j'ai pu apprendre ici. Pierre est engagé volontaire à compter du 10 octobre 44 au bureau de recrutement de la 2ème DB, vers laquelle il est effectivement dirigé le 21 avril 45 et intègre l'EHR du 12ème Cuir. J'ignorais par contre qu'il avait achevé la guerre au grade de brigadier...
En définitive, j'ai bon espoir de retrouver son livret militaire chez ma grand-mère et j'ai appris qu'il existait d'autres photos que celles que je connaissais jusqu'ici. Je posterai ici ce qui peut-être intéressant d'ici peu, quand j'aurai dépouillé le tout.
En revanche, chose curieuse, il n'y a rien qui concerne le 32ème RA... régiment au sein duquel Pierre a été incorporé d'après son registre matricule et qui correspond à la photo en uniforme français postée plus haut. On m'a suggéré ailleurs que son engagement le 19 août 44, premier jour de l'Insurrection de Paris, avait pu être inscrit de la sorte pour justifier de l'antériorité d'un engagement FFI ou autre groupe résistant. Il reste des zones d'ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardamôme
Bavard


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Ven 25 Sep 2015 - 18:29

Bonsoir à tous,

J'ai récupéré des albums de famille dont j'ignorais l'existence et même des écrits de mon grand-père. Je dois dire que je bois du petit lait. Il y raconte notamment son itinéraire au sein du 12ème cuir et la frustration d'avoir intégré la division trop tard à son goût... Il écrit avoir tiré une grande fierté d'être à 19 ans, le chauffeur du wrecker "Hercule". Il ne mentionne pas précisément les trois véhicules dont j'ai parlé plus haut... sans doute du matériel dont il était familier sans lui être attitré.

J'ai quelques photos, j'espère que ça vous apportera un peu d'inédit. Je n'ai hélas aucune indication sur les photos, aucune légende si ce n'est que mon grand père figure dessus ou bien que c'est lui qui les a prises.

Voici :





















Le dernier char, je ne connais pas... La photo était pourtant rangée avec les autres. Mais vous nous direz... On voit USA dessus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 52
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Ven 25 Sep 2015 - 20:49

Merci pour ces belles photos!
Il me semble reconnaître l'avant d'un Panther sur 3 photos…
La dernière montre un Tank Destroyer du RBFM équipé d'une protection au-dessus de la tourelle qu'on voit rarement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1185
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers   Ven 25 Sep 2015 - 21:32

Bonsoir Cardamôme,

oui,superbe série de photos. Effectivement, le TD est une rareté, je pense qu'il est tout neuf ou les chenilles sont neuve. Tous les engins de la DB avait l'inscription US avec le n° qui il me semble est le n° du contrat d'achat, mais un spécialiste nous le dira.
Le M4A2 REIMS II n°28, appartenait au 2e peloton du 2e escadron, immat 96045. Par contre quel est le nom de la jeep, je lis MONTAGN??
La photo avec le Panther a été prise dans une caserne en Allemagne, j'ai posté une photo de cet engin dans un autre sujet, la voici ci-dessous.

Crdlt
Laurent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 52
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Sam 26 Sep 2015 - 6:32

Laurent fournier a écrit:
…/… quel est le nom de la jeep, je lis MONTAGN??

Bonjour Laurent,

J'ai l'impression qu'il est écrit MONTAGNAC… Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
LGD-501
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 827
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Sam 26 Sep 2015 - 13:34

Bonjour à tous,

Superbes photos d'un remarque album de souvenirs ! Merci de nous les faire partager. Il me semble que quelques unes d'entre elles ont pu être prise lors de la formation initiale de Pierre Marie.

La photo devant le Ward LaFrance (le "vréquer" !) ainsi que celle de la jeep Montagnac semblent avoir été prises dans le même secteur, probablement fin avril, début mai 1945. Cette dernière semble inconnue des listings des véhicules identifiés de la Division et c'est donc une vrai découverte, tout comme le nom d'un wrecker baptisé Hercule.

Compte tenu de ces informations nouvelles, on peut hasarder l'hypothèse que la jeep Montagnac pourrait être la jeep de commandement du Lt Bouthéon qui commandait le peloton atelier en avril 1945.
L'organigramme pourrait se présenter sous la forme ci-dessous.



Cordialement

LGD-501 salut


Dernière édition par LGD-501 le Sam 26 Sep 2015 - 14:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard03
Langue pendue


Nombre de messages : 266
Date d'inscription : 18/04/2015

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Sam 26 Sep 2015 - 13:56

Laurent fournier a écrit:

Le M4A2 REIMS II n°28, appartenait au 2e peloton du 2e escadron, immat 96045.
bonjour
et ben non ! le Reins II est un M4A3(75) reconnaissable a son glacis AV a 47° ( les postes pilote et aide pilote ne sont pas débordants ) et ses grandes écoutilles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernard03
Langue pendue


Nombre de messages : 266
Date d'inscription : 18/04/2015

MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   Sam 26 Sep 2015 - 14:09

re
pour le TDM10 le n° correspond au registration number , ce qui est comme un N° de châssis sur une voiture !obligatoire sur tous les engins US , c' était même le seul marquage qui ne devait pas être effacé , du moins dans l' US Army ! souvent sur les engins de la DB ces numéros étaient effacés ( mais pas toujours ) , l' immatriculation a la française permettant d' identifier les véhicules
voici un site bien fait qui vous explique tout sur les marquages US
http://maquettes-fan-club.forum-fun.com/ftopic591_marquages-us-ww-ii-1944-1945.html
pour le " toit " de tourelle , cet accessoire semble être apparu pendant la campagne d' Alsace , mais plus visible il est vrai sur les TD M10 de la 1ere Armée que sur les engins de la 2eme DB , comme les grillages anti grenade des AM M8 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche sur un soldat, mécano du 12e cuirassiers.
» Recherche Seau de Soldat Toy Story
» recherche sur un soldat
» Recherche d'un soldat de la 2ème DB
» Recherche infos soldat Polonais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: