La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

 

 Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Yann78
Nouveau



Nombre de messages : 6
Age : 33
Localisation : Montigny le bretonneux
Date d'inscription : 09/12/2014

Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Empty
MessageSujet: Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra   Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra EmptyJeu 25 Aoû 2022 - 8:54

Bonjour à tous,

Comme écrit dans le titre, j'aimerais partager les mémoires de mon Grand-père qui à fait partie de la 2DB du général Leclerc en 1944,
J'ai quelques documents que je vais vous partager avec lesquels, j'espère pouvoir éclaircir l'histoire.

Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Emplac10
Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra La_com10
Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra M8_hmc10

La petit histoire sur mon Grand père,
Il a débarqué sur la plage d’Utah Beach le 31 Juillet 1944, il faisait partie de la 2eme RMT de la 2DB, sous le commandement de MASSU si je ne me trompe pas.
Vous pouvez voir mon Grand père à droite en photo avec le Char M8 HMC et Mr DAMOUGEOT sur la gauche.
La photo de la compagnie entière en Angleterre avant le débarquement.
Mon grand père a pris soin de noter les noms de ses camarades, et ceux qui n'y figuraient pas.
J'ai aujourd'hui 30 ans mais j'ai pris l'initiative à l'époque de lui poser quelques questions à l'âge de 12 ans (je suis le seul de ses petits enfants avec qui il en a parlé)
Voici quelques lignes des échanges de mails que l'on a pu avoir quand j'étais petit :

Mail questions du 3 Novembre 2001 :

Grand-père,

J'aimerais te poser quelques questions sur la guerre (39-45) parce que j'ai été sur les plages du débarquement. J'ai été sur la plage où tu as débarqué "Utah Beach"
et cela m'a donné envie de t'écrire cet e-mail.

1) Quand tu as débarqué, es tu descendu du bateau à pied ou avec le char ?
2) La nuit où dormais-tu ?
3) Es-que tu as eu peur le jour du débarquement ?
4) Es-que tu avais un colt ? c'est un pistolet que j'ai vu au musée d'Arromanches.



Mail réponses du 3 Novembre 2001 :


Mon cher Yann,

Je réponds volontiers à tes questions :

1.J'ai débarqué dans le "KOUFRA", Char M8 de 16 Tonnes avec un canon court de 75mm. J'étais pointeur c-à-d que je réglais le tir du canon et le chef de char tirait (moi aussi parfois)

2.J'ai dormi le plus souvent par terre enroulé dans mes couvertures (sans draps bien sur...). Il m'est arrivé de dormir debout dans le char, pendant des trajets de nuit.
Le 25 Août 1944, jour de la libération de Paris, j'ai dormi près du char sur le trottoir du Rond-point de l'étoile. C'était la première fois que je venais à Paris ! J'avais presque 20 ans.

3.Je n'ai jamais eu peur, ni le jour du débarquement, ni jamais pendant toute la guerre, même quand j'ai été blessé. C'est mon caractère ! Et dire que maintenant j'ai peur de ta Grand-mère... Smile

4.Je n'avais pas de pistolet au début, mais une mitraillette. Plus tard, dans les Vosges, j'ai pris le Beretta (7.65mm) qu'un soldat allemand avait et je l'ai mis à ma ceinture jusqu'à la fin de la guerre.

Voila mon cher Yann...
Avec mes affectueuses Bises.


2nd mail de mon Grand-père le 7 novembre 2001 :

Bonjour, mon grand

L'Histoire du Beretta :

C'était dans les Vosges mais je ne me souviens plus du lieu exact. Un nid de mitrailleuses allemandes nous tirait dessus. Un Obus du "Koufra" a détruit la mitrailleuse, et les allemands survivants sont sortis en levant les bras.
L'officier avait le Beretta à sa ceinture. Je le lui ai confisqué et je l'ai mis à ma ceinture jusqu’à ce que je sois blessé.
Plus tard, quand j'étais encore à l'hôpital, un copain est venu me voir (Henri LECLERC, fils aîné du général) - il a été plus tard tué en Indochine - Il me rapportait le Beretta et ma part d'une somme de MARKS Allemand que nous avions prise dans une voiture détruite à SAVERNE en Alsace. Je n'ai rien accepté et il s'est chargé de remettre l'argent à mes copains de Char et le Beretta à un camarade qui bavait dessus depuis toujours.

L'auberge :

Je crois qu'il s'agit de celle que l'on voit dans " Le jour le plus long ". Je n'y était pas. Mais à Pierrefite (en ban lieu nord de Paris) nous étions en surveillance en bas d'une côte. Au dessus de nous, à une centaine de mètres, je voyais le carrefour où se situait un bistrot. Tout d'un coup, je vois deux officiers Allemands qui courent vers une voiture légère et qui montent dedans pour s’enfuir. J'avais dans le canon un obus anti-char et je n'avais pas le temps de changer. J'ai donc tiré sur la voiture que l'obus a transpercée de part en part, de l'avant à l'arrière, par le milieu. Mais s'agissant d'un anti-char, il n'a explosé qu'après et les deux allemands, sans comprendre ce qu'il leur arrivaient, sont partis de la voiture coupée en deux en courant.
J'étais seul dans le char, la mitrailleuse n'était pas chargée, alors j'ai pointé le canon sur eux. Ils ont vu le char et ont plongé juste avant que je tire. Quelle chance ! L'obus à tapé sur le mur du bistrot, faisant un trou de 1m au moins de diamètre... Environ une demi-heure plus tard, les patrons du bistrot avaient ouvert grandes les portes du bistrot et offraient le champagne aux soldats français en disant : " Voyez le trou dans le mur que les boches nous ont fait avant de partir..." Motus et bouche cousue de ma part !

Le parachutiste :

Je ne l'ai pas vu, car j'ai débarqué plus tard a Utah (référence au parachutiste de Saint mère l'église)

La blessure :

Le 5 Février, nous étions stationnés à Logelheim près de Colmar, dans l'attente d'une attaque. Les allemands nous avait repérés et nous bombardaient au canon de 88mm. Un obus a pété dans l'arbre sous lequel était le "Koufra" et ses éclats nous ont arrosés verticalement. Le conducteur et le radio assis très bas à l'avant du char n'ont rien reçu ; le chef de char et moi, debout dans la tourelle, avons dégusté, lui légèrement, moi grièvement (6 éclats dans le dos et le coté gauche - 1 tout près du cœur - plus une trentaine dans la combinaison d'aviateur que je portais toujours - Merci combinaison ! )

La fin du "Koufra" :

Il n'a pas explosé, mais le même jour, un peu plus tard, il a sauté sur une mine qui l'a déchenillé. J'ai toujours pensé qu'il avait tenté de se suicider après avoir perdu son chef de char et son tireur préféré...

Fin du mail.


J'espère que cette petite lecture vous à plu.
Ma grand mère à beaucoup participé a retrouver quelques affaires le concernant dont, son état de service et sa carte militaire.
Les voilà :

Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Carte_11
Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Carte_10
Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Etat_d10
Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Etat_d11

Une petite vidéo courte de lui, à regarder à 2mn25 -->

Une autre vidéo de lui, à regarder à 3mn58 -->

Au plaisir de vous lire.  Smile

Yann.C

Agon, LEFEBVRE, EdparOne et Chris74 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Laurent fournier
Langue pendue



Nombre de messages : 3024
Date d'inscription : 17/01/2006

Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Empty
MessageSujet: Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra   Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra EmptyJeu 25 Aoû 2022 - 9:53

Bonjour Yann,

bienvenu sur le Forum et un grand merci pour ce super partage.

Le IIRMT était sous le commandement de Massu effectivement. Le IIRMT faisait parti du GT Langlade (Groupement Tactique).


Amicalement
Laurent Fournier
Revenir en haut Aller en bas
faya
Nouveau



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/08/2020

Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Empty
MessageSujet: Re: Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra   Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra EmptySam 27 Aoû 2022 - 14:57

Très émouvants ces échanges d'un grand-père à son petit-fils, pleins d'humour d'un modeste héros parmi des milliers d'autres.
Merci pour ce partage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Empty
MessageSujet: Re: Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra   Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Franceschi 2e RMT - M8 HMC Howitzer - Kouffra Koufra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obusiers M8H Et Tallab et Koufra
» Joseph Djemakangar, un tirailleur de Koufra s'éteint
» M8 Howitzer "Anglemont"
» M7 B1 105 Howitzer Gun Motor Carriage "Priest" 1/16e
» Joseph-Jean Naviner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: