La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

 

 Michel CAZENAVE (501e RCC)

Aller en bas 
+2
Chris74
LGD-501
6 participants
AuteurMessage
LGD-501
Langue pendue
LGD-501


Nombre de messages : 2031
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 15 Nov 2021 - 10:57

Bonjour,

J'attendais que notre nouveau membre Chris74 publie sa demande d'informations sur "La Guitoune", mais voyant les réponses s'accumuler dans "le livre d'or" (cf. https://2db.forumactif.com/t5862-christophe-nouveau-sur-le-forum), je prends l'initiative d'ouvrir un sujet ici.

Dans un premier temps, je lui souhaite la bienvenue sur le forum et le remercie pour ces mots bienveillants et ses compliments.

En ce qui concerne Michel Cazenave, les informations sont minces mais toutefois il est avéré qu'il a été affecté à la 2e section de la 3e Compagnie du 501e RCC en fin de campagne comme aide-pilote sur le char L'Ourcq II avec les personnels suivants comme autres membres d'équipage : CCH Lagadec (CdC), Laugier (Tir.), Blondeau (Chg.), Jourdain (Pil.).
Je ne dispose malheureusement ni de photos, ni d'informations sur son parcours initial (date d'engagement, affectation précédente, etc.) Il n'apparaît pas à la liste des FFL, ni dans la liste des personnels de l'escadron mixte avant que celui-ci devienne 3e compagnie.
Toutes les informations provenant des archives familiales seront donc un apport précieux pour la meilleure connaissance de cet Ancien qui, selon mes informations est décédé en 1995.

Cordialement
LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 15 Nov 2021 - 18:39

Eh bien un grand merci LGD-501 ! C’est Noël avant l'heure ! (Je rentre du travail et je trouve un beau cadeau sur le site !)
Moi qui ai cherché des informations pendant 6 mois, j'ai déjà une belle piste offerte en 48h. Mille mercis !

Je vais maintenant essayer de vous apporter toutes les informations recueillies sur son parcours :

Michel (Robert) CAZENAVE est né à Bordeaux le 2 octobre 1921.
À l'âge de partir pour le STO, il quitte en pleine nuit Bordeaux pour se rendre à Bayonne (le 8 avril 1943) avec 3 camarades (il ne mentionne que les prénoms). Un passeur de Bassussarry leur fait traverser les Pyrénées entre Dantxaria et Itxassou dans la nuit du 10-11 avril. Arrivés en Espagne à Elizondo la Guardia Civil les conduit en prison à Pampelune (du 12 avril au 1 mai). Il y a environ 1200 prisonniers français avec lui.
Il est transféré ensuite dans le Sud de l'Espagne à Totana du 3 mai au 17 octobre 1943.
Libéré avec 2000 camarades grâce à la Croix Rouge, il attend 4 jours à Malaga dans les arènes.
Un bateau, le Sidi Brahim les embarque pour le Maroc. Il arrive à Casablanca le 23 octobre 1943.
Toute cette première partie est assez bien racontée dans un journal de bord qu'il s'est mis à rédiger à partir de mai 1943 dans un "cuaderno" espagnol acheté en prison.

Le reste de son histoire est malheureusement plus vague. Il doit sans doute s'engager dans la 2e DB fin octobre - début novembre 1943. Numéro d'immatricule (selon son carnet) n° 251 A.
J'imagine qu'il a du connaître les périodes d'exercices militaires dans la forêt de Temara de décembre 43 à avril 44.
Il possède alors un petit carnet agenda 1944 sans doute donné ou vendu par le Comité National des Français d'Égypte (avec marqué "France toujours, la croix de Lorraine, El Alamein"). On sent qu'il n'a pas trop de temps pour raconter ce qui lui arrive.
Sur le calendrier de l'agenda il note quelques dates de son parcours :
2 mai 1944 Oran / 2 août 1944 France / 25 août Paris / 18 septembre Gerbeviller / 21 septembre 1944 Châtel sur Moselle.
Il doit sans doute être blessé durant les affrontements car il est évacué sur Reims (1 octobre 1944).
Il revient à Fauconcourt le 11 octobre 1944 / Baccarat le 1e novembre 1944 / Ste Pôle le 15 novembre 1944 /
Cirey sur Vérouze le 19 novembre 1944 / Strasbourg le 23 novembre 1944 / Erstein le 4 décembre 1944 (il mentionne 593 Allemands morts). Rossfeld ( ? pas très lisible) le 14 décembre 1944.
Il se blessé " bêtement en sautant du char" (déchirure musculaire au molet).
Il est évacué sur St Dié - Épinal le 18 décembre 1944.
Les dates mentionnées sont peut être approximatives à quelques jours près car c'est durant sa convalescence de décembre 44 qu'il va rédiger quelques pensées sur son engagement (un dizaine de petites pages de son agenda).
Il mentionne qu'il part de Paris le 23 avril pour la campagne d'Allemagne :
25 avril 1945 Brumalle / 26 avril Beinheim franchissement du Rhin / Rastatt - Bretten - Klingantad (?) /
Murrhardt traversée de Heilbronn / 29 avril quitte Murrhardt / Ziemetshausen franchissement du Danube / 30 avril Uffing (Sud de Munich) et enfin Rollmannsberger (illisible, j'ai supposé OberSalberg ?).
Son carnet s'arrête là, l'écriture est rapide et souvent illisible.
Malheureusement le carnet ne donne aucun nom de compagnons de guerre, ni de noms de véhicules militaires ou de numéros de compagnies.

Il y a quelques adresses en fin du carnet, le seul identifiable au 501e est un certain Mario FURIANI.
On peut lire aussi un certain BARDET / Leopold CHERVAL ? / Lucien RUOLS (fourrier à la 2e cie) ??? (Pas trouvé de traces !)
et Jean GELINEK au 1e RMSM (pas trouvé de traces !).

Le parcours de mon grand père Michel CAZENAVE a été sans doute très discret. Je n'ai ni trouvé son nom à la 1/501e, ni à la 2/501e, ni à la 3/501e (après lectures de "le chemin le plus long", "Du Cotentin à Colmar", "Combat de la 2e DB en Normandie" et le site sur Gaston EVE). Pas de traces de lui non plus dans les Ordres Généraux (ou alors j'ai mal lu).

J'ai longtemps fait l'hypothèse qu'il appartenait au 4/501e ou au CEM.
Les légendes qui courrent dans la famille disent qu'il était sur un char et qu'il a vu son adjudant mourir... mais aucune preuve historique.

Michel CAZENAVE vivait bien à Bordeaux Caudéran en 1949 (date de l'annuaire).
Il était pâtissier.
Il s'installe par la suite à Tarbes vers 1951. Membre de l'association de la 2eDB, ma grand mère recevait le magazine "Caravane".
Il est décédé le 27 octobre 1984 à Tarbes. 2 ans après la retraite !

Voilà je crois avoir tout dit ce que je sais.
Je posterai demain 2 photos de lui en 1945. Malheureusement je n'ai aucune photographie de véhicules ou d'informations historiques très intéressantes.

Merci à tous pour vos partages de connaissances. J'aurai encore quelques questions à poser sur ce poste.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue



Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 07/12/2018

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 15 Nov 2021 - 20:34

Bonsoir,

Concernant Lagadec, je l'ai noté comme chef de char de Laffaux II M4A3 le 05 12 44 à la section d'échelon de la 3ème compagnie.

L'Ourq du sergent Bouclet a été détruit le 13 08 à la Lande de Goult; il aurait été remplacé par la venue du M4A3 76 Francheville le 17 08 avant que celui ne passe à la première section et numéroté 39 en octobre 44 dans les Vosges à Romont.
Serait ce donc vers cette période qu'apparaitrait l'Ourq II dont je n'avais jamais entendu parler???
Cordialement
Saturne
Revenir en haut Aller en bas
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5204
Age : 74
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Avril 1945   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyMar 16 Nov 2021 - 9:49

Chris74 a écrit:

Il mentionne qu'il part de Paris le 23 avril pour la campagne d'Allemagne :
25 avril 1945 Brumalle / 26 avril Beinheim franchissement du Rhin / Rastatt - Bretten - Klingantad (?) /
Murrhardt traversée de Heilbronn / 29 avril quitte Murrhardt / Ziemetshausen franchissement du Danube / 30 avril Uffing (Sud de Munich)  et enfin Rollmannsberger (illisible, j'ai supposé OberSalberg ?).
Son carnet s'arrête là, l'écriture est rapide et souvent illisible.


Une carte du parcours tel que décrit
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyMar 16 Nov 2021 - 16:57

Michel CAZENAVE (501e RCC) 1945_m13
Michel CAZENAVE (501e RCC) 1945_m12

Voici 2 photographies de Michel CAZENAVE prises sans doute à Paris en août 1945.
Dont l'une avec 2 décorations : blessure de guerre, avec une étoile et croix de guerre. (Je suppose parce que je ne suis pas trop connaisseur du domaine et que la photo est en noir et blanc ?!).
L'autre avec un fusil M1 30 peut-être ???
Revenir en haut Aller en bas
bernard03
Langue pendue



Nombre de messages : 812
Date d'inscription : 18/04/2015

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyMer 17 Nov 2021 - 8:07

bonjour
carabine M1 .............. cal 7,62 × 33 mm (.30 Carbine)
pas confondre avec le fusil M1 Garand cal 30-06 (7.62 x 63 mm)
Revenir en haut Aller en bas
Agon
Langue pendue
Agon


Nombre de messages : 478
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2009

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyMer 17 Nov 2021 - 10:45

Bonjour,

Pour les decos, c’est le ruban de la Croix de guerre avec une étoile (symbolisant une citation, probablement à l’ordre du régiment selon le matériau de l’étoile) et ensuite la médaille (ou insigne pour les puristes) des blessés.

Cordialement,

Agon
Revenir en haut Aller en bas
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyMer 17 Nov 2021 - 11:22

Merci à vous 2 pour ces précisions.
Cordialement
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501


Nombre de messages : 2031
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyVen 19 Nov 2021 - 10:10

Chris74 a écrit:

Je vais maintenant essayer de vous apporter toutes les informations recueillies sur son parcours :

Michel (Robert) CAZENAVE est né à Bordeaux le 2 octobre 1921.
À l'âge de partir pour le STO, il quitte en pleine nuit Bordeaux pour se rendre à Bayonne (le 8 avril 1943) avec 3 camarades (il ne mentionne que les prénoms). Un passeur de Bassussarry leur fait traverser les Pyrénées entre Dantxaria et Itxassou dans la nuit du 10-11 avril. Arrivés en Espagne à Elizondo la Guardia Civil les conduit en prison à Pampelune (du 12 avril au 1 mai). Il y a environ 1200 prisonniers français avec lui.
Il est transféré ensuite dans le Sud de l'Espagne à Totana du 3 mai au 17 octobre 1943.
Libéré avec 2000 camarades grâce à la Croix Rouge, il attend 4 jours à Malaga dans les arènes.
Un bateau, le Sidi Brahim les embarque pour le Maroc. Il arrive à Casablanca le 23 octobre 1943.
Toute cette première partie est assez bien racontée dans un journal de bord qu'il s'est mis à rédiger à partir de mai 1943 dans un "cuaderno"  espagnol acheté en prison.

Le reste de son histoire est malheureusement plus vague. Il doit sans doute s'engager dans la 2e DB fin octobre - début novembre 1943. Numéro d'immatricule (selon son carnet) n° 251 A.
J'imagine qu'il a du connaître les périodes d'exercices militaires dans la forêt de Temara de décembre 43 à avril 44.
Il possède alors un petit carnet agenda 1944 sans doute donné ou vendu par le Comité National des Français d'Égypte (avec marqué "France toujours, la croix de Lorraine, El Alamein"). On sent qu'il n'a pas trop de temps pour raconter ce qui lui arrive.
Sur le calendrier de l'agenda il note quelques dates de son parcours :
2 mai 1944 Oran / 2 août 1944 France / 25 août Paris / 18 septembre Gerbeviller / 21 septembre 1944 Châtel sur Moselle.
Il doit sans doute être blessé durant les affrontements car il est évacué sur Reims (1 octobre 1944).
Il revient à Fauconcourt le 11 octobre 1944 / Baccarat le 1e novembre 1944 / Ste Pôle le 15 novembre 1944 /
Cirey sur Vérouze le 19 novembre 1944 / Strasbourg le 23 novembre 1944 / Erstein le 4 décembre 1944 (il mentionne 593 Allemands morts).  Rossfeld ( ? pas très lisible) le 14 décembre 1944.
Il se blessé " bêtement en sautant du char" (déchirure musculaire au molet).
Il est évacué sur St Dié - Épinal le 18 décembre 1944.
Les dates mentionnées sont peut être approximatives à quelques jours près car c'est durant sa convalescence de décembre 44 qu'il va rédiger quelques pensées sur son engagement (un dizaine de petites pages de son agenda).
Il mentionne qu'il part de Paris le 23 avril pour la campagne d'Allemagne :
25 avril 1945 Brumalle / 26 avril Beinheim franchissement du Rhin / Rastatt - Bretten - Klingantad (?) /
Murrhardt traversée de Heilbronn / 29 avril quitte Murrhardt / Ziemetshausen franchissement du Danube / 30 avril Uffing (Sud de Munich)  et enfin Rollmannsberger (illisible, j'ai supposé OberSalberg ?).
Son carnet s'arrête là, l'écriture est rapide et souvent illisible.
Malheureusement le carnet ne donne aucun nom de compagnons de guerre, ni de noms de véhicules militaires ou de numéros de compagnies.

Il y a quelques adresses en fin du carnet, le seul identifiable au 501e est un certain Mario FURIANI.
On peut lire aussi un certain BARDET / Leopold CHERVAL ? / Lucien RUOLS (fourrier à  la 2e cie) ??? (Pas trouvé de traces !)
et Jean GELINEK au 1e RMSM (pas trouvé de traces !).

Le parcours de mon grand père Michel CAZENAVE a été sans doute très discret. Je n'ai ni trouvé son nom à la 1/501e, ni à la 2/501e, ni à la 3/501e (après lectures de "le chemin le plus long", "Du Cotentin à Colmar", "Combat de la 2e DB en Normandie" et le site sur Gaston EVE). Pas de traces de lui non plus dans les Ordres Généraux (ou alors j'ai mal lu).

J'ai longtemps fait l'hypothèse qu'il appartenait au  4/501e ou au CEM.
Les légendes qui courrent dans la famille disent qu'il était sur un char et qu'il a vu son adjudant mourir... mais aucune preuve historique.
.../...

Bonjour,

Merci pour les deux photos publiées plus haut qui enrichissent notre connaissance des personnels en complétant le "trombinoscope" divisionnaire. J'ai regardé (rapidement) les photos de la 3e compagnie pour tenter d'apercevoir Michel Cazenave, mais sans succès à cette heure.

Je me permet de revenir sur le post concernant son parcours pour apporter quelques précisions :
- Sa présence le 2 mai à Oran, semble indiquer qu'il a fait partie du "détachement C" et qu'à ce titre il ne faisait à priori pas partie d'un équipage de char à cette période.
- Comme indiqué dans le texte par Chris74, les dates sont approximatives. En effet selon l'historique reconstitué de la 3e compagnie, celle-ci est au repos à Jorxey les 17 et 18 septembre, occupe Vaxaincourt, Pallegney et Zincourt le 19, Moriville le 20 et Rehaincourt le 21.
- Michel Cazenave n'apparaît pas dans la liste des blessés ni en octobre, ni en décembre. Peut-être a-t-il été évacué pour maladie (peu grave au demeurant puisqu'il est de retour 10 jours après son évacuation).
- Fauconcourt (?) l'historique cité plus haut, indique que la compagnie est en repos et à l'instruction à Romont entre le 10 et le 30 octobre.
- Rossfeld (?) Il s'agit bien de cette commune où deux sections de la compagnie sont engagées de près ou de loin (2e section avec le détachement de Boissieu, 1e section avec le détachement Dehen).
- 25 avril 1945 Brumalle (?). Il s'agit de Brumath, où les rames sur voie ferrée débarquent leurs engins.
- Klingantad (?) Il s'agit en fait de Kleingartach, situé sur l'axe de progression du 501e RCC.

En ce qui concerne les contacts mentionnés en fin du carnet, on identifie un Maurice Bardet (affecté à la CHR/501). En ce qui concerne Lucien Ruols, il est inconnu à l'organigramme de la 2e compagnie.

Cordialement
LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 22 Nov 2021 - 13:07

Bonjour LGD-501

Un grand merci pour le temps que vous avez accordé à rechercher des informations sur mon grand père Michel CAZENAVE. Grâce à vous mes recherches ont avancé d’un bond de géant :
Notamment pour tout son parcours en Allemagne, ça correspond assez bien à la 3/501e si on croise avec les informations du JMO du lt KREMENTCHOUSKY, visiblement c’était bien le S/GT SARRAZAC avec la 3e cie qui se trouvait à Ziemetshausen le 29 avril 45.

Michel CAZENAVE (501e RCC) Ziemet10

Ainsi je pense que son parcours en Allemagne est assez clarifié.
Par contre pourrai-je vous demander d'où vous détenez l'information qu'il était sur l'OURCQ II ?
Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Pour son parcours de la Normandie à l'Alsace, cela reste plus obscure. Je pars toujours sur l'hypothèse forte du CEM/501e.
J’ai croisé son parcours avec le JMO de la section médicale du lt KREMENTCHOUSKY (qui suivait souvent de près le PC) et j'ai pu lire notamment que le 11 octobre 1944 le PC, la 2/401e et la section médicale sont à Fauconcourt :

Michel CAZENAVE (501e RCC) Faucon10

On retrouve aussi la CEM/501 à Cirey sur Vezouze (selon les O.G n°2)
À Ste Pôle le 16 novembre 1944 on retrouve la sect° Davreux 3/501 + la sect° Berrué 4/501 et la CEM
Et encore à Rossfeld le 13 décembre (tout ça selon le JMO du lt KREMENTCHOUSKY).
Évidemment ça ne reste que des hypothèses. J'aimerais d'ailleurs pouvoir lire des informations sur la CEM/501 car je ne connais pas grand chose sur elle.
Si certains membres du forum ont des informations sur les chars et les membres d'équipage qui constituent la CEM/501e, je suis preneur.

Salutations à tous et merci de faire avancer l'histoire de mon grand père
Cordialement
Chris74
Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501


Nombre de messages : 2031
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 22 Nov 2021 - 14:46

Chris74 a écrit:
Bonjour LGD-501

.../... ça correspond assez bien à la 3/501e si on croise avec les informations du JMO du lt KREMENTCHOUSKY, visiblement c’était bien le S/GT SARRAZAC avec la 3e cie qui se trouvait à Ziemetshausen le 29 avril 45.

Ainsi je pense que son parcours en Allemagne est assez clarifié.
Par contre pourrai-je vous demander d'où vous détenez l'information qu'il était sur l'OURCQ II ?
Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Bonjour,
L'information concernant son affectation provient d'un tableau présenté dans l'historique reconstitué par Raymond Meyer à partir des Journaux de Marche des trois capitaines ayant commandé la 3/501 et des témoignages envoyés par les anciens. Il est précisé sur ce tableau que l'Ourcq II a été affecté en fin de campagne à la 2/3/501.

Chris74 a écrit:

Pour son parcours de la Normandie à l'Alsace, cela reste plus obscure. Je pars toujours sur l'hypothèse forte du CEM/501e.
.../...
Évidemment ça ne reste que des hypothèses. J'aimerais d'ailleurs pouvoir lire des informations sur la CEM/501 car je ne connais pas grand chose sur elle.
Si certains membres du forum ont des informations sur les chars et les membres d'équipage qui constituent la CEM/501e, je suis preneur.

Salutations à tous et merci de faire avancer l'histoire de mon grand père
Cordialement
Chris74

En attendant, les ajouts des autres forumeurs, un petit récapitulatif de la CEM/501.
Michel CAZENAVE (501e RCC) Cem-5010

Cordialement
LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyDim 28 Nov 2021 - 10:10

Quelques nouvelles informations sur Michel CAZENAVE :
(Merci encore à LGD-501 pour les renseignements précédents)

Les archives militaires de Pau viennent de m'envoyer, après 3 mois piles, une copie du dossier militaire de mon grand père.
J'apporte ici quelques nouveautés et je compte encore et toujours sur vos aides pour m'éclairer sur certains points :
Michel CAZENAVE (501e RCC) 20211110
> " engagé dès le 23 octobre 1943, il se retrouve alors dans l'infanterie au 2e RMT et P/C ... avril 1943 de son passage de la frontière franco-espagnole - arrivé au corps le 12 novembre 1943"
■ Je ne comprends pas bien cette partie : S'agissait-il d'un engagement, alors qu'il était encore en prison en Espagne, afin d'accélérer le processus d'extraction des camps franquistes et rejoindre plus rapidement le Maroc ?
■ A quoi correspond la signification P/C pour le 2e RMT

> on peut lire ensuite, (sauf erreur de lecture ?) " affecté Compagnie de Q.G. 97 le 7 avril 1944 "
■ J'avoue que je ne connais pas grand chose sur le Q.G. 97, j'ai déjà lu quelques renseignements sur le forum notamment grâce aux postes sur Paul Marzin et sur Daniel Guery. J'ai cru comprendre que cette cie Q.G. 97 était composée de membres des 3 GT, soit des détachements, au niveau des chars, du 501e RCC, 12 RCA et 12 CUIR.
Mais ça reste confus pour moi entre les termes : État Major (de la division) / cie Q.G 97 / escadron de protection PC... ?lorsqu'on parle de PC dans les documents à quoi cela correspond ?
■ Au niveau matériel, est-ce qu'il y avait que des chars ou bien est-ce que la compagnie fonctionnait comme n'importe qu'elle cie avec 3x5 chars + 2 chars E.M + jeeps + H.T + GMC avec antichar et Dodge ?
■ Existe-t-il un ouvrage de référence qui explique le fonctionnement et le parcours du Q.G. 97 ? Peut-être les témoignages de Christian Girard l'aide de camp du Général Leclerc (à moins que ce ne soit centré que sur l'E.M) ?

Je vous remercie d'avance pour toutes vos explications. Je m’attarderai encore une prochaine fois sur la 2e partie du parcours de Michel CAZENAVE entre octobre 44 et mai 45.

Toutes mes belles salutations
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyDim 28 Nov 2021 - 10:11

Michel CAZENAVE (501e RCC) 20211111
Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501


Nombre de messages : 2031
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 29 Nov 2021 - 17:49

Chris74 a écrit:
Quelques nouvelles informations sur Michel CAZENAVE :
(Merci encore à LGD-501 pour les renseignements précédents)

Les archives militaires de Pau viennent de m'envoyer, après 3 mois piles, une copie du dossier militaire de mon grand père.
J'apporte ici quelques nouveautés et je compte encore et toujours sur vos aides pour m'éclairer sur certains points :
> " engagé dès le 23 octobre 1943, il se retrouve alors dans l'infanterie au 2e RMT et P/C ... avril 1943 de son passage de la frontière franco-espagnole - arrivé au corps le 12 novembre 1943"
■ Je ne comprends pas bien cette partie : S'agissait-il d'un engagement, alors qu'il était encore en prison en Espagne, afin d'accélérer le processus d'extraction des camps franquistes et rejoindre plus rapidement le Maroc ?
■ A quoi correspond la signification P/C pour le 2e RMT

Bonsoir,
A priori, l'unité a rectifié sa date d'engagement en prenant en compte le passage de la frontière franco-espagnole (c'est en tout cas ce que je crois lire). Ce n'est pas une processus d'extraction des camps et/ou prisons espagnols.
EN ce qui concerne P/C il s'agit simplement de comprendre "pour compter du..."

Chris74 a écrit:

> on peut lire ensuite, (sauf erreur de lecture ?) " affecté Compagnie de Q.G. 97 le 7 avril 1944 "
■ J'avoue que je ne connais pas grand chose sur le Q.G. 97, j'ai déjà lu quelques renseignements sur le forum notamment grâce aux postes sur Paul Marzin et sur Daniel Guery. J'ai cru comprendre que cette cie Q.G. 97 était composée de membres des 3 GT, soit des détachements, au niveau des chars, du 501e RCC, 12 RCA et 12 CUIR.
Mais ça reste confus pour moi entre les termes : État Major (de la division) / cie Q.G 97 / escadron de protection PC... ?lorsqu'on parle de PC dans les documents à quoi cela correspond ?
■ Au niveau matériel, est-ce qu'il y avait que des chars ou bien est-ce que la compagnie fonctionnait comme n'importe qu'elle cie avec 3x5 chars + 2 chars E.M + jeeps + H.T + GMC avec antichar et Dodge ?
■ Existe-t-il un ouvrage de référence qui explique le fonctionnement et le parcours du Q.G. 97 ? Peut-être les témoignages de Christian Girard l'aide de camp du Général Leclerc (à moins que ce ne soit centré que sur l'E.M) ?
Toutes mes belles salutations
Christophe

La compagnie de Quartier Général n°97 est l'unité chargée de l'administration, du ravitaillement, de subsistances et de transport de l'état-major divisionnaire. Cette unité existe à l'organigramme des divisions blindées US se est organisée selon le T/O&E 17-2.
Au sein de la 2e DB, des ajustements ont été apportés à la demande du Général. Par exemple, la section de défense de l'Headquarter Company US constituée de 3 M3A3 ou M5 et 2 AMM8 n'est pas intégrée à la QG97 mais ses engins seront affectés notamment à l'escadron de protection. Concernant les personnels armant cette compagnie, ils sont dès l'origine prévus à cette unités, les seules affectations provenant des GT résultant des modifications ultimes (notamment celles demandées par la note 171/4/2e DB/EM/4e Bureau du 14/02/1944).
L'état des matériels de la compagnie le 12/02/1944 est le suivant (les modifications n'ont pas encore été toutes réalisées) :
- 5 M3A3
- 17 Scout-car
- 3 HT M2
- 2 HT M5
- 6 Obusiers M8
- 4 VL Sedan
- 9 motos
- 25 jeep
- 2 Dodge 4x4
- 6 Dodge 6x6
- 17 GMC 2,5t
- 6 remorques 1/4t
- 23 remorques 1t
- 6 remorques blindées

Cordialement
LGD-501 salut

Revenir en haut Aller en bas
Chris74
Bavard



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/08/2021

Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) EmptyLun 6 Déc 2021 - 18:20

Bonjour,
Merci une fois de plus pour toutes les informations données précédemment par LGD-501

Dernières informations que j'ai pu recueillir sur Michel CAZENAVE grâce à sa fiche militaire :
Michel CAZENAVE (501e RCC) Cazena10
Après avoir fait partie du Q.G.97, Il est muté au 501e RCC le 11 octobre 1944, lorsqu'il est sur Fauconcourt.
Dans son carnet il semble indiquer qu'il était sur Reims le 1 octobre et sur Paris le 7 octobre mais je n'arrive pas à savoir pour quelle raison (maladie ou blessure ou autre raison ?).
La fiche mentionne bien son hospitalisation après le 15 décembre (déchirure musculaire alors qu'il était sur Rossfeld).
Le 01 janvier 1945, il est muté à la CEM (organisation). Je ne sais pas trop ce que ça veut dire. "Organisation" ?
Il est à la 3/501 RCC le 15 mai 1945.
Et il rentre d'Allemagne le 20 mai 1945.

Voilà le parcours complet qu'on peut tracer de Michel CAZENAVE.
Un parcours peu rectiligne contrairement à d'autres : du 2e RMT au Q.G.97 en passant par la CEM/501e et 3/501e
Notre forumeur M. LEFEBVRE le mentionne également dans un ordre général 02 (p. 229) du 12e cuirassiers (mais je pense à une erreur de frappe dans l'O.G. car je sais qu'il existait un Casenave au 12e cuir).

Merci encore une fois pour tout ces partages de recherches dans ce forum et belle continuation dans tous ces trésors débusqués chaque semaine.

Cordialement
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty
MessageSujet: Re: Michel CAZENAVE (501e RCC)   Michel CAZENAVE (501e RCC) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel CAZENAVE (501e RCC)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHEVASSUT Guy 501e RCC 1/501e RCC
» Michel FRYS (EM/GTV) † 23/09/2018
» Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015
» Michel LACOUR (3/4/1/RMT)
» Michel DARON 501 RCC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: