La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

 

 Groslay Val-d'Oise

Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Groslay Val-d'Oise Empty
MessageSujet: Groslay Val-d'Oise   Groslay Val-d'Oise EmptyLun 21 Mar 2016 - 6:51

HT CAP SERRAT de la 3/7/IIRMT, à Groslay le 27 août, coll. Mme Cron :

dans cet article

"Souvenons-nous, il y a soixante-deux ans,

le dimanche 27 août 1944 dans l'après midi,
les premiers chars frappés de l'étoile américaine et de l'emblème de la 2ème division blindée pénètrent dans notre village.
Les occupants allemands ont à peine quitté le territoire de notre commune que les cloches se mettent à sonner pour annoncer aux Groslaysiens la libération de leur ville.

C'est l'abbé Patoueille qui, accompagné de deux Groslaysiens,
hisse notre drapeau tricolore en haut du clocher de l'église.

Ils font sonner les cloches à la volée en les poussant avec leurs pieds ...
source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Groslay Val-d'Oise Empty
MessageSujet: 27 août 1944   Groslay Val-d'Oise EmptyLun 25 Avr 2016 - 6:23

Le dimanche 27 août, le groupement Langlade quittait Paris, vers 6 heures du matin, traversant Saint-Ouen, Epinay, Montmagny, Groslay, avec pour mission de libérer la banlieue nord et écarter la menace de contre-attaques.

En fait, ils ne rencontrèrent que des éléments légers.

Le PC s'installa à Saint-Denis, tandis que les Escadrons partirent en patrouilles.

De brefs et violents combats eurent lieu à la Patte d'Oie d'Herblay, dans Enghien-les-Bains et Montmagny (Val d'Oise).

Les Allemands occupaient encore fortement la forêt de Montmorency. Les blindés du 12ème RCA prirent leur part de l'action, puis poussèrent jusqu'à Ermont.


Le 28 Août au matin, lors d'une reconnaissance à Sarcelles, le maréchal-des-logis-chef Michel Defouloy du 3 Peloton du 2e Escadron ayant sorti le buste pour lancer une grenade sur des fantassins allemands réfugiés dans des trous, fut tué par balle à la tête, victime d'une des dernières escarmouches dans le secteur.

Ce même jour, Sarcelles est libéré.
source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Groslay Val-d'Oise Empty
MessageSujet: 27 août 1944   Groslay Val-d'Oise EmptyMar 22 Sep 2020 - 13:24

Dimanche 27 Août 1944 :
le calme et le beau temps qui règnent, après le déjeuner, font songer à l¹heure de la sieste dans le midi.
Puis, simultanément, un grondement sourd et des coups de feu :
c'est l'arrivée de trois chars marqués de l¹étoile américaine et d¹un emblème inconnu que nous découvrons, celui de la 2ème D.B.
Il s¹agit d¹un élément du groupe LANGLADE qui, après avoir contrôlé l'ouest de Paris lors de son avance, stationne en position avancée à Villetanneuse où les F.F.I. sont allés les chercher.
Suivent des half-tracks montés, ainsi que les chars par des soldats du 1er Régiment de Spahis Marocains et par ceux du 1er Régiment Blindé de fusiliers Marins.
Les chars s'immobilisent à l'entrée de la rue des Glaisières, ils orientent leur tir en direction de la gare où les F.F.I. sont aux prises avec des allemands.
Ce combat : une victime dans chaque camp, chez nous: Paul PHILIPPON.
Pendant ce temps, une poignée de grenadiers allemands dissimulés derrière les arbres situés à l¹entrée des Glaisières, tente d¹attaquer à revers les chars. Alertés par les voisins, les français les mettent en fuite.
Carrefour RN1 avenue de la République est arrivé un char Tigre allemand, il engage, par-dessus les maisons, un duel d¹artillerie avec les français;
l¹un des Shermann de la 2ème D.B. avance jusqu¹au passage à niveau et détruit le Tigre au deuxième coup de canon.
Fusiliers marins et spahis progressent dans Groslay, le Curé fait sonner la cloche et monte arborer un drapeau au faîte du clocher.
Aussitôt les allemands, depuis la Haie des Champs au-dessus des carrières, font encore des victimes en tirant au jugé sur l¹agglomération.
Le soir venu, au grand dam des Groslaysiens, la 2ème D.B. regagne son cantonnement à Villetanneuse.


Lundi 28 Août 1944 :

les soldats reviennent en patrouille, nous découvrons les jeeps, les téléphones à dos (talkie-walkie) et quantité d¹autres éléments d¹une armée suréquipée.
En raison des événements de la veille, le Comité de Libération se réunit, dès le matin, en Mairie, la farine et la levure manquent, la ration de pain est fixée à 200 grammes par jour.

Mardi 29 Août 1944:

dernière nouvelle, presque sans bruit, cette nuit, le pont sur la RN1 a sauté.
A pied, en jeep, des patrouilles plus fréquentes que la veille circulent et nous mettent en garde : des éléments de la Wermacht se cachent dans la forêt de Montmorency, en lisière de Saint Brice et Piscop.
Les commerçants et producteurs de fruits et légumes se voient interdire, par le Comité de Libération, de vendre plus de 10 kg de marchandises par personne étrangère à Groslay.
A 20 heures, comme les soirs précédents, les patrouilles se replient vers Villetanneuse, à 21 heures 30, brusquement notre Pavé d'Enfer est envahi, noir de monde.
Un groupe de Saint-Brice nous alerte :
les allemands reviennent en nombre, ils raflent tous les hommes.
Le temps d'enfiler un vêtement à la hâte et tous les sujets masculins emboîtent le pas, accompagnés de quelques femmes et enfants.
Traversée de Montmagny en direction de Villetanneuse où les soldats nous stoppent.


source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Groslay Val-d'Oise Empty
MessageSujet: Butte-Pinson   Groslay Val-d'Oise EmptyMar 22 Sep 2020 - 13:37

La Butte-Pinson est une des buttes-témoins formées par l'érosion de la cuesta du Bassin parisien à l'époque de l'Oligocène,
qui a également formé, au nord de Paris, les buttes de Montmorency ou d'Écouen.


La Butte-Pinson au début du xxe siècle, vue depuis Pierrefitte-sur-Seine.

Elle est située à une douzaine kilomètres au nord de Paris,
à cheval sur les communes de
Pierrefitte,
Villetaneuse (Seine-Saint-Denis),
Groslay
et Montmagny (Val-d'Oise) et qui est la première butte au nord de Paris après Montmartre.

En 1940, les Allemands y installent des canons anti-aériens :
ils en seront chassés le 27 août 1944 par la 2e DB du général Leclerc[7].
Le 28 août 1944, la butte devient le QG de Leclerc[8].
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé





Groslay Val-d'Oise Empty
MessageSujet: Re: Groslay Val-d'Oise   Groslay Val-d'Oise Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Groslay Val-d'Oise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: