La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -14%
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
Voir le deal
474.99 €

 

 Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon)

Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Empty
MessageSujet: Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon)   Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) EmptyMer 14 Oct 2015 - 11:00

Fred Moore 1/RMSM

Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) <a href=Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Moore10" />

...


Le 10 avril 1944, Il embarque à Oran avec son unité à destination de l'Angleterre.

Promu au grade de lieutenant en juin 1944, il débarque en Normandie, à Grandcamp, le 2 août 1944 avec la 2ème D.B. A la tête du 2ème Peloton du 5ème Escadron du 1er RMSM - il s'agit en réalité du 1er Escadron rebaptisé 5ème Escadron - le lieutenant Moore combat en Normandie. Du 15 au 29 août 1944, il met hors de combat avec son peloton trois canons antichars allemands, capture plus de cent prisonniers et un important matériel, ne perdant que deux hommes au cours de ces opérations.

Lors de la libération de Paris le 25 août 1944, il prend une part active à la prise de l'Ecole Militaire, puis, le 27 août, à la bataille de Dugny - Le Bourget en Seine-Saint-Denis.

S'ensuit la campagne des Vosges où avec audace et initiative, il prend sous ses feux la route Luneville-Strasbourg, le 23 septembre 1944 à Buriville dans les combats de la forêt de Mondon, et inflige à l'ennemi d'importantes pertes en matériel et en hommes.

Durant la campagne d'Alsace, il participe activement au combat de Mittellbron devant Sarrebourg le 20 novembre et à la libération de Strasbourg le 23 novembre, puis à la prise de Plobsheim, Krafft et Gerstheim les 28, 29 et 30 novembre.

En avril 1945, le lieutenant Moore prend part aux opérations sur le front de La Rochelle avant de faire route sur l'Allemagne où il participe aux derniers combats.

...


Source : Ordre de la Libération
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Empty
MessageSujet: Re: Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon)   Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) EmptyLun 2 Nov 2015 - 9:16

RMT


En ce 27 août 1944, l'ordre de « progresser en direction du Bourget-Dugny » est donné le matin même, à 10 h 50, par le colonel Dio au colonel Noiret.

« Vous emparer aérodrome du Bourget », précise le télégramme repris par le journal de marche de la 2 e DB, qui nous fait revivre comme dans un film, pratiquement minute par minute, la progression des forces de libération.

Où sont passés les Allemands ?

On imagine que, deux jours après l'évacuation de la capitale, les troupes du IIIe Reich n'ont plus le moral.

C'est une armée qui reflue devant l'offensive des troupes françaises.

Exploitant les renseignements fournis par des civils et les FFI, les hommes du général Leclerc poussent leur avantage.

Ils se déploient sur Dugny et Le Blanc-Mesnil.

« A 16 h 20, le terrain d'aviation du Bourget complètement dégagé de l'ennemi est pris », précise le document.

Une heure et demie plus tard, le colonel Noiret annonce à son supérieur la prise du Blanc-Mesnil.

A la même heure, le 1 e r régiment de marche du Tchad (RMT), élément de la 2 e DB, indique dans son propre journal que « Dugny est complètement nettoyé ».

Vers 23 h 30, pourtant, se produira une violente contre-attaque allemande.

Elle sera repoussée avec de très lourdes pertes.

Le bilan de cette journée du 27 août est lourd, tout particulièrement du côté allemand, avec 420 tués et 943 prisonniers.

Du côté français, on comptera ce jour-là 12 tués et 54 blessés.

Deux officiers supérieurs américains tomberont également ce jour-là en service commandé.

Il s'agit du colonel Little et du lieutenant-colonel Hall, venus reconnaître, alors que les combats faisaient rage, l'état des pistes du terrain du Bourget afin de préparer leur remise en état pour les futures offensives aériennes.

...


Source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Empty
MessageSujet: 27 août 1944   Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) EmptyVen 22 Sep 2017 - 11:24

En ce 27 août 1944, l'ordre de « progresser en direction du Bourget-Dugny » est donné le matin même, à 10 h 50, par le colonel Dio au colonel Noiret. « Vous emparer aérodrome du Bourget », précise le télégramme repris par le journal de marche de la 2 e DB, qui nous fait revivre comme dans un film, pratiquement minute par minute, la progression des forces de libération. Où sont passés les Allemands ? On imagine que, deux jours après l'évacuation de la capitale, les troupes du IIIe Reich n'ont plus le moral.

Exploitant les renseignements fournis par des civils et les FFI, les hommes du général Leclerc poussent leur avantage.
Ils se déploient sur Dugny et Le Blanc-Mesnil.
« A 16 h 20, le terrain d'aviation du Bourget complètement dégagé de l'ennemi est pris », précise le document.
Une heure et demie plus tard, le colonel Noiret annonce à son supérieur la prise du Blanc-Mesnil.
A la même heure, le 1 e r régiment de marche du Tchad (RMT), élément de la 2 e DB, indique dans son propre journal que « Dugny est complètement nettoyé ».
Vers 23 h 30, pourtant, se produira une violente contre-attaque allemande.
Elle sera repoussée avec de très lourdes pertes.
Le bilan de cette journée du 27 août est lourd, tout particulièrement du côté allemand, avec 420 tués et 943 prisonniers.
Du côté français, on comptera ce jour-là 12 tués et 54 blessés.
Deux officiers supérieurs américains tomberont également ce jour-là en service commandé.
Il s'agit du colonel Little et du lieutenant-colonel Hall, venus reconnaître, alors que les combats faisaient rage, l'état des pistes du terrain du Bourget afin de préparer leur remise en état pour les futures offensives aériennes.
Le Blanc-Mesnil commémore sa libération en musique.

source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon


Nombre de messages : 5389
Age : 76
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Empty
MessageSujet: SMAILI Rene   Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) EmptyMar 9 Jan 2024 - 9:06

Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé





Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Empty
MessageSujet: Re: Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon)   Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dugny Seine-Saint-Denis (Le Bourget ; Buriville ; Mondon)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bobigny Seine-Saint-Denis (Le Bourget)
» Le Bourget Seine-Saint-Denis (Suresnes)
» Blanc-Mesnil (Le Bourget) Seine-Saint-Denis
» Saint-Denis Seine-Saint-Denis (Fort de la Briche)
» Épinay-sur-Seine Seine-Saint-Denis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: