La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Recherches sur mon père Erik de Colombel

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMar 7 Mai 2019 - 16:46

Bonjour,

Je suis en train d'essayer de reconstituer les parcours de mon père Erik et de son frère Ivan pendant la seconde guerre mondiale.

Concernant mon père Erik, ce que je sais :

1940 Campagne de France, prisonnier puis s'évade
1941 Résistance avec son frère Ivan en Normandie
1942 Rejoint les Forces françaises libre au Sénégal
1943 2ème DB en Algérie 12ème Cuirassé
1944 Entrainement forêt de Témara puis en Angleterre (Hull je crois)
08/44 Débarquement St Mère l'église
08/44 Campagne de Normandie et libération de Paris
Il était chef de peloton; les noms de ses chars, des noms de chateau de la Loire : Chinon, Chambord, Cheverny ... mais aussi des noms de village ou il avait perdu un char Bourg le Roi, Bourg la Reine ...
Il a perdu son char devant le sénat à Paris, touché par un canon anti-char

Ce que je cherche à savoir

Comment à partir de la France à t'il pu rejoindre le Sénégal ? y avait il un réseau qui organisait ce passage ?
Quand et comment s'est passé la jonction entre les forces du Sénégal et la 2ème DB ?
Des détails sur le voyage de l'Afrique du Nord vers l'Angleterre.

Et bien sur, si quelqu'un a des photos sur son peloton, ses chars ... Nous avons perdu les albums de famille en Algérie et du coup, je n'ai aucune photo.

Et si jamais quelqu'un a des informations sur la résistance dans la région de Caen au début de la guerre; mon oncle Ivan, a continué dans la résistance, a, je crois, été formé comme opérateur radio en Angleterre, est revenu en France, puis a été dénoncé. Il a pris le dernier train de déportés au départ de Pantin le 17/08/44, soit quelques jours avant l'arrivée de son frère avec la 2ème DB à Paris. Il a été envoyé à Buchenwald puis Dora. Il est décédé lors de l'évacuation des camps (marches de la mort) en Avril 45.
Je recherche aussi des informations sur mon oncle.
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMar 7 Mai 2019 - 17:29

Bonsoir,

Un premier lien pour Ivan avec les références des archives de Caen
https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/militaires_decedes_seconde_guerre_mondiale/detail_fiche.php?ref=1702369&debut=0
http://www.bddm.org/liv/details.php?id=I.264.#DECOLOMBEL

Personnellement,je n'ai pas de photos de Chambord ni Cheverny,mais sur le site nous avons des vues de Chinon (il faut fouiller dans la centaine de pages....ou utiliser la bonne formulation dans l'outil de recherche....)
Cheverny m'est totalement inconnu...

Chambord est en photo page 165 du tome1 de Laurent Fournier (la 2ème DB dans la libération de Paris et sa région),mais il me semble bien que la légende est erronée,le premier char de la photo semblant être Bourg le Roy (nom inscrit en avant du flanc,en avant du sigle divisionnaire,écriture semblant "manuscrite"...et numéro sur tourelle non peint ou non visible...il serait 47).
Chambord,n°49 est le dernier des trois, le 48 au centre est Saint Chamond.Ici encore,je m'interroge car un récit parle d'une mise hors service de Chambord le 11 08 44 à l'entrée SE de Bourg le Roi;or il est présent sur le cliché à Paris
Laurent Fournier vous en dira plus,il est présent sur le site!
Ici,Chinon
Recherches sur mon père Erik de Colombel Chinon10
Dans une autre source,j'avais rencontré un récit qui semblait attester que Chinon se prénommait auparavant Tornde en AFN

Tornade...puis Chinon???
Recherches sur mon père Erik de Colombel 3esc_310

Voilà un premier point rapide...
Cdlt
Saturne


Dernière édition par saturne le Mar 7 Mai 2019 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMar 7 Mai 2019 - 17:45

Quelques chars du 3ème peloton

Bourg la Reine n°46
Recherches sur mon père Erik de Colombel 3esc_311

Bourg la Reine II
Recherches sur mon père Erik de Colombel 3esc_313


Saint Chamond II n°48 (M4A1)
Recherches sur mon père Erik de Colombel Sc210
Recherches sur mon père Erik de Colombel 3esc_312
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMar 7 Mai 2019 - 18:00

Pour situer dans le temps....
Sinon,dans la rubrique "géographie" du site,vous trouverez beaucoup de renseignements et de liens en suivant le parcours de votre père par villes...
Recherches sur mon père Erik de Colombel Carted10

photos de l'arrivée à Swansea
http://www.swanseadocks.co.uk/Docks%20at%20War%202.htm
Recherches sur mon père Erik de Colombel Arrivz10
Recherches sur mon père Erik de Colombel Hull10
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Bourg le Roi Bourg la Reine   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 12:19

Bonjour,

Un grand merci pour toutes ces précieuses informations dont certaines me rafraichissent la mémoire.

Saint Chamond, cela me revient maintenant, mon père m'en avait parlé, c'était un de ses chars.

Le Chambord (dans lequel il était) a été détruit devant le village de Bourg le Roi (Sarthe, 10 km d'Alençon) ; c'est pour cela qu'il a donné le nom de Bourg le Roi à son remplaçant; mon père avait dû demander une dérogation pour lui donner ce nom qui ne respectait pas la logique des noms de son peloton (chateau et villes de la Loire commençant par C).

Concernant le Bourg la Reine, anecdote que mon père racontait en petit comité; lors d'une soirée bien arrosée, lui-mème ou l'un de ses compagnons, a proposé de nommer le prochain char Bourg La Reine, non pas parce c'était par là qu'ils allaient entrer dans Paris, mais par analogie avec le Bourg le Roi.
Bourre le Roi<--> Bourre la Reine; il ne racontait pas ça devant ma mère mais cela faisait l'objet des bons souvenirs qu'il aimait partager quand il revoyait un ancien de la 2 DB.
Revenir en haut Aller en bas
bernard03
Langue pendue


Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 18/04/2015

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 12:28

bonjour
a noter la diversité des versions de Sherman :
M4A2 pour " Chinon /Tornade "
M4A3 pour " Bourg la Reine "
M4A1 pour " St Chamon II " et " Bourg la Reine II"
Revenir en haut Aller en bas
AUFFRET
Langue pendue


Nombre de messages : 680
Age : 74
Localisation : Bourgogne (bien que d'origine bretonne)
Date d'inscription : 22/06/2007

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Anciens de la 2ème DB   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 15:53

bonjour, je l' ai trouvé sous-lieutenant au 12° Cuir - puis en 1949, officier au 6ème Régiment de Spahis à ChercheL
Au Sénégal, il était peut être au 12ème groupe de chasseurs. Comme ils ne combattaient pas, ils avaient le temps utile à l' instruction ; ainsi, ils eurent assez de cadres pour la future renaissance du 12° Cuir - Le nom 12ème Cuir avait été choisi car Le clerc y était passé.
Concernant Yvan, il était du BCRA de la France Libre, réseau Thermopyl. Décédé au camp de concentration de Sachsenhausen-Orianenbourg
En lisant le sujet, je constate que le Bourg La Reine II était un M4 A1 ; intéressant pour le maquettiste.
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 16:54

Merci pour ces infos. Concernant mon père, je savais qu'il a été spahi puisque après la guerre, il est revenu en Algérie en 47 pour se marier avec ma mère à Hamam Bou-Hadjar (les officiers étaient logés chez l'habitant et mon père était logé en 43 chez son futur beau-père); lors de ce mariage, il a obtenu l'autorisation de se marier en tenue de spahi marocain et d'organiser une fantasia; et comme il était libérateur du village de Dabo (en moselle), village dont était originaire son beau-père comme beaucoup de colons d'Hammam Bou-Hadjar, cela avait été une grosse fête.
Pour le 12 ème cuir, cela doit être exact car j'ai souvent entendu prononcer le nom de cette unité ainsi que celui de Langlade pour lequel il avait une grande admiration; et effectivement, lorsqu'il était au Sénégal, il racontait faire de l'instruction et utiliser des chars français.
Mais à partir du Sénégal et Jusqu'en Tunisie ou il racontait avoir vécu ses premiers combats contre les Italiens, je me demande par où ils sont passés.
Concernant mon oncle Ivan (souvent orthographié Yvan), je vais me rendre aux archives de Vincennes ou j'ai découvert qu'il y a 2 dossiers sur lui. Par contre, concernant mon père Erik, pas de dossier sur lui aux archives, ce qui est surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 17:49

Bonsoir

Pour le parcours africain,peut être que la lecture de ce lien vous donnera des directions de recherche...
http://12rcahistorique.canalblog.com/

En effet,en résumant grossièrement,l'état Major de l'armée d'armistice de Vichy crée le 16 mars 41 le Groupement Autonome du 1er RCA pour renforcer la protection en AOF suite aux évènements de Mers el Kébir...
Ce groupement devient le 12GACA (groupement autonome de chasseurs d'Afrique) en septembre 41
...puis le 12 février est baptisé 12ème rca...
...qui, ses effectifs se renforçant,formera aussi ,par dédoublement de ses effectifs,le 12ème régiment bis de chasseurs d'Afrique....qui s'appellera 12ème régiment de cuirassiers le 16 septembre 1943.

Cordialement
Saturne
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Char Bourg le roi   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 17:56

Histoire racontée par mon père concernant ce char dans lequel il a vécu de grands moments ; après avoir eu l'autorisation de le nommer de cette façon, il fut désigné avec son peloton pour attaquer et prendre Alençon au petit matin. Ils venaient de se battre dans la région de Fyé et Bourg le Roi où ils avaient perdu des chars et des hommes. Ils étaient persuadés qu'Alençon serait défendu durement par les allemands. Avec son peloton, ils avaient passé une nuit blanche à quelques km d'Alençon (Champfleur ou Ancinnes) persuadés que ce serait leur dernière nuit (le calvados dont ils avaient rempli un jerrycan les soutenait). Le peloton de mon père entra le premier dans Alençon et, à leur grande surprise, aucun combat; la ville avait été désertée par les allemands; et seconde surprise, en traversant le pont sur la Sarthe au centre d'Alençon, ils tombent sur le général Leclerc avec sa jeep en train de prendre le thé sur le parapet du pont; pour la seconde fois en quelques jours (la première à Bourg le Roi), mon père pris le thé avec le général; et lorsqu'il racontait cela, "vous vous rendez compte, un général devant l'avant garde de son armée".

Sur ce même char, il fit la route de nuit vers Paris et fit partie des premiers à entrer dans la capitale; il entra par la porte d'Orléans et fut confronté à des tirs de snipers près du jardin du Luxembourg; pour déloger ces snipers qui se trouvaient en haut du sénat, il envoya un coup de canon sur le haut du sénat (quand j'étais enfant, lors d'une visite à Paris, il m'avait montré l'impact de son obus sur le sénat, impact qui doit toujours être là); et juste après, son char fut atteint par un canon antichar allemand (pas de mort, uniquement des blessés); ce fut la fin du Bourg le Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Eymard Alain
Langue pendue


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 22/10/2017

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 20:23

Je ne dois pas savoir lire car je n ' ai pas trouve le nom de l ' officier commandant ce 3e peloton du 3 e escadron du 12e Cuir ???? d ' apres la Bible j ' en deduis mon cher Ivan34 que ton pere est le sous lieutenant de COLOMBEL ????? autre probleme la presence du char BOURG LE ROI vers le Senat le 25 aout 44 et en plus sa destruction ce meme jour je ne sais plus quoi dire car avec Laurent Fournier nous avons passe plus de 15 ans a travailler sur la DB vers Paris et dans Paris alors !!!! amicalement Alain Eymard

Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMer 8 Mai 2019 - 22:23

Bonsoir,

J'ai du mal à comprendre le sens de ce message. Je me contente d'effectuer des recherches sur mon père, Erik de Colombel, et son frère Ivan, sur leurs parcours durant la seconde guerre mondiale . Je connais beaucoup d'anecdotes racontées par mon père et j'essaie de reconstituer son périple en détail, en particulier la partie entre le Sénégal et la Tunisie, ainsi que de trouver des photos (une grande partie des documents de mon père ont disparu lors du "déménagement" d'Algérie en 1962); quant à mon oncle, Ivan, bien qu'ayant réclamé en vain à plusieurs reprises l'accès à son dossier (il aurait été dénoncé à 2 reprises et torturé par un commissaire français (et là aussi, c'est une transmission orale de mon père en lequel j'ai toute confiance), j'ai appris récemment que je pouvais y accéder aux archives de Vincennes.

Quand à la présence du char Bourg le Roi devant le sénat à Paris, je ne comprend pas qu'en 15 ans de travail sur la DB vers Paris, vous puissiez en douter. Il suffit de se référer aux réelles sources officielles, c'est à dire au JMO (journal des marches et opérations) de la 2 DB . Depuis que j'ai commencé mes recherches, c'est ma bible et jusqu'ici, la transmission orale de mon père correspond totalement à ce que j'y ai trouvé. Ci après un extrait de ce document consultable sur internet.

Si je m'y prend aussi tard pour effectuer ces recherches, c'est pour mettre un peu de rigueur dans cette histoire avant de la transmettre à mes enfants et c'est aussi parce qu'il m'a fallu du temps pour me rendre compte du caractère exceptionnel de cette fratrie; car au delà de mon père et de son frère, il y a mon grand-père emprisonné par les allemands car ses 2 fils étaient condamnés à mort et leurs 2 soeurs qui furent elles aussi résistantes; je pense qu'il est de mon devoir d'effectuer ces recherches. Et si j'interviens sur ce forum, c'est parce qu' on me l'a conseillé en attendant de mettre la main sur le dossier de mon père.

Cordialement,

Ivan de Colombel

Extrait JMO de la 2ème DB 25 Aout 44


Compte-rendu des opérations menées par le 3ème Escadron le 25 Août 1944 au LUXEMBOURG.
Le 25 Août à 11H00, le Capitaine NOËL est appelé au P.C. principal, où il reçoit les ordres suivants, du Capitaine ROUSSEL :
“Le 3ème Escadron, suivi du 1er Escadron et du P.C. principal, se rendra aux Jardins du Luxembourg et s’ y installera.”
À 12H30, l’ Escadron se porte vers Paris par Longjumeau et la Porte d’ Orléans, les chars de commandement en tête, suivis des 2ème, 1er, et 3ème pelotons, allure 22 Miles.
L’Escadron franchit la Porte d’Orléans, la Place Denfert-Rochereau, arrive au carrefour du Bd Montparnasse et du Bd Saint-Michel, toujours dans la même formation, et, est accueilli à ce moment par des feux d’armes automatiques venant du Sénat.
Un dispositif de combat est aussitôt pris. 2ème peloton KREBS, une patrouille en surveillance sur le Luxembourg. Trois chars sur le Bd Montparnasse, en direction de la Gare. Le 1er peloton DESFORGES Bd de Port-Royal, en surveillance vers l’Est. 3ème peloton De COLOMBEL en réserve.
Il est 14H30. Des coups d’ armes automatiques partent d’un peu partout : Bd Saint-Michel, Jardins du Luxembourg, Lycée Montaigne et École de Pharmacie. À 800 mètres de là, un char ami est abandonné en plein milieu du Bd Saint-Michel.
Je décide d’envoyer une patrouille de deux chars, commandée par le S/Lieutenant De COLOMBEL, pour reconnaître les abords du Luxembourg, pendant que le Lieutenant KREBS poussera une reconnaissance Rue d’Assas et démolira un blockhaus signalé occupé (renseignement F.F.I.).
La patrouille De COLOMBEL part et arrive bientôt au contact d’ éléments ennemis installés dans les Jardins du Luxembourg. Les mitrailleuses entrent en action, puis, plusieurs coups d’ antichars partent du Luxembourg. Le char BOURG-le-ROI du S/Lieutenant De COLOMBEL est touché, avec un début d’ incendie qui est maîtrisé.
Le deuxième char, le CLÉRY, M.d.L. BEAUMEL, a sa plage arrière incendiée par des balles traceuses. La patrouille continue sa progression, détruisant au canon trois ou quatre blockhaus et mettant hors de combat quelques mitrailleuses ennemies.
Il est à peu près 15H30. J’ envoie le char LICORNE (canon de 76) Aspirant MANDAT De GRANCEY prendre liaison avec le S/Lieutenant De COLOMBEL, dont la radio ne fonctionne plus.
L’Aspirant De GRANCEY s’engage dans une rue sur la face Ouest du Sénat, aperçoit un char Panther, et tire un coup de 76 qui l’atteint au masque ; c’est le char qui avait tiré par derrière sur le S/Lieutenant De COLOMBEL.
Il continue, aperçoit une arme antichar (reconnue plus tard 75 antichar), tire trois explosifs, continue sa mission à la recherche de la patrouille De COLOMBEL. Il aperçoit dans les fourrés du Luxembourg un char Français abandonné, détruit un blockhaus à l’angle du Jardin du Luxembourg et se replie.
Pendant ce temps, la patrouille KREBS a descendu la Rue d’Assas, neutralisé au canon deux blockhaus, pris liaison avec un peloton de Tanks-Destroyers du R.B.F.M., et retourne se mettre en surveillance entre le Bd de Montparnasse et le Luxembourg.
À 17H00, un pli tapé à la machine, sans signature, est remis au Capitaine, donnant l’ordre de ne plus tirer. Deux coups d’ antichar arrivent à ce moment du côté du Luxembourg - Bd Saint-Michel, tirés par un char Allemand sur la patrouille De COLOMBEL qui rentre ; l’ Aspirant De GRANCEY, avec son 76, qui arrivait par derrière, tire sur ces départs qui cessent.
À 17H30, des F.F.I. et de l’ infanterie du Tchad progressent vers les grilles Sud du Luxembourg.
J’envoie l’Échelon de dépannage pour récupérer le char abandonné par l’Escadron De BOISSIEU. Des feux d’armes automatiques, venant des fenêtres du Luxembourg, empêchent un moment l’Échelon de dépannage de remplir sa mission. Les hommes sont obligés de se mettre à l’abri ; quelques rafales de mitraillettes rétablissent le calme, le char est remorqué.
Les prisonniers Allemands commencent à sortir du Luxembourg.
À ce moment, sur la Place du Luxembourg, des rafales de mitraillettes sont tirées venant du Lycée Montaigne, il y a 6 blessés civils.
Le Lieutenant KREBS est envoyé, et sur les indications d’un Commandant en retraite, va loger quelques coups de canon dans un blockhaus, à 400 mètres de là, Rue d’Assas.
À 18H30, l’affaire est terminée ; seuls des F.F.I. échangent quelques coups de fusils avec des individus non identifiés qui sont sur les toits. Je leur demande de terminer ces affaires le plus tôt possible.
Je reçois l’ordre du Capitaine ROUSSEL de m’installer Place Denfert-Rochereau - Carrefour de l’Observatoire - Bd Montparnasse et Port-Royal.
Nuit calme, R.A.S.
Le premier Escadron, sous mes ordres, s’installe Place Denfert-Rochereau.
Bilan
GAINS :
- 2 chars Panther réduits au silence, dans les Jardins du Luxembourg,
- 1 canon de 75 antichar détruit,
- 7 blockhaus,
- quelques tirailleurs Allemands hors de combat.
PERTES :
- char BOURG-le-ROI du S/Lieutenant De COLOMBEL mis hors de service, blindage moteur défoncé par 75 A.C.,
- char CLÉRY, filet de camouflage et paquetages incendiés.
Le Capitaine NOËL commandant le 3ème Escadron
Revenir en haut Aller en bas
Eymard Alain
Langue pendue


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 22/10/2017

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyJeu 9 Mai 2019 - 7:29

MEA CULPA mon cher Eric34 : je disais dans mon message ne pas comprendre la presence du char de ton pere vers le senat , j ' ai pris note de ta reponse ce matin a 6h30 environ et du coup je me replonge dans le tome I I notre ouvrage , ecrit avec Laurent Fournier , et page 84 je lis le char BOURG LE ROI est HS et le char CLERY est en partie incendie au niveau de son paquetage , vraiment hier au soir je ne savais plus lire , non pas pour me faire excuser mais j ' ai une bonne nouvelle a vous annoncer j ' ai retrouve aussi dans ma collection photo sur le 3e escadron un cliche de ton pere et d ' autres avec des equipages des chars de cet escadron , je vais faite faire des tirages de tout cela et ce sera avec un tres grand plaisir que je t ' enverrai ceux-ci d ' autant que tu as perdu toutes vos photos , a plus tard donc et encore MEA CULPA tres amicalement Alain Eymard .
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyJeu 9 Mai 2019 - 10:38

Bonjour,

parfait Alain Eymard!
J'en profite pour passer un agrandissement de la photo du Bourg le Roy du tome 1 p165 (erreur de légende...et le nom semble écrit en manuscrit lié "Bourg le Roy".Mais tout ceci n'est que détail.C'est en effet peu visible vu le format de la photo dans l'ouvrage;mais grâce à ces recherches familiale,notre attention se porte plus sur ces détails  Wink
Cdlt
Saturne
Recherches sur mon père Erik de Colombel Bourg_10


Deuxième point que j'avais soulevé en début de messages dans ce post:
Sur la même photo,on voit un 48  M4A2 derrière le Bourg le Roy; la légende énonce St Chamond...mais il est donné pour endommagé (le 11 08 44),canon coupé.De plus,le Saint Chamond II le remplaçant est d'un autre type,un M4A1 75 (caisse arrondie).
Donc le Saint Chamond semblerait avoir été réparé et réaffecté puisque présent à Paris.....et définitivement Hs le 29 11 44 à Gerstheim.
Recherches sur mon père Erik de Colombel St_cha10
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyJeu 9 Mai 2019 - 20:30

Bonsoir,

Je m'excuse pour le ton de mon dernier message mais le soir il m'arrive de pas savoir écrire. Merci Saturne pour les photos; concernant le St Chamond, j'ai une piste; mon père racontait qu'un jour un de ses pilotes avait fait une fausse manoeuvre avec la tourelle et qu'il avait tordu le canon, ce qui lui avait valu une belle engueulade; cela pourrait être le St Chamond.
Et pour Alain, quelle chance de savoir que tu as des photos des équipages du peloton et peut être de mon père. Mon père a revu dans les années 70/80 à plusieurs reprises 4 hommes de son équipage ou équipage du peloton; j'ai assisté à une de ces rencontres et le bonheur qu'ils affichaient à se retrouver était palpable; je ne ne me rappelle plus du nom de ces hommes (mais si je les lis, je pense pouvoir les reconnaitre); il y avait je crois un basque, 2 pieds noir d'Algérie, un Parisien et peut être un Corse; ils se sont rendus visite mutuellement à 2 ou 3 reprises.

Concernant la position en avant garde de mon père, c'est tout bête; sa famille habitait Rouen puis Caen et il avait été au collège à Alençon, ce qui lui a valu de servir de "guide" en Normandie et d'être en première ligne pour les combats autour d'Alençon et de rentrer le premier dans Alençon ("Colombel, tu as fait tes études dans cette ville, tu connais, tu y rentres en premier"). Et quand il me racontait son arrivée à Paris (qu'il était censé connaitre car il y avait été avant-guerre), c'est un épisode que l'on prenait un malin plaisir avec mon frère à lui faire raconter; car en fait, passé la porte d'Orléans, il était perdu et en plus il avait un problème de radio sur son char; il s'arrêtait à chaque rue pour demander le chemin du sénat et du jardin du Luxembourg ...Son crédit sur la connaissance de Paris en avait pris un coup.
Concernant la photo du char Bourg le Roy (c'est effectivement ce qu'on peut lire), je m'interroge, car connaissant mon père et ce qu'il a vécu à Bourg le Roi (son char a été détruit par un canon antichar et 1 ou 2 de ses hommes sont morts), il y a rencontré Leclerc, je ne le vois pas faire une faute d'orthographe sur le nom de ce village; à moins que l'auteur qui a retranscrit le nom ait voulu l'enjoliver ...
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyJeu 9 Mai 2019 - 21:06

Bonsoir,
Alain Eymard ou Laurent Fournier possèdent certainement ce cliché en bien meilleure qualité,la publication sur l'ouvrage concernant la Libération de Paris étant de très petite taille;eux seuls pourront apporter la précision sur roi ou roy....Je l'écris avec un Y seulement depuis qu'il me semble le voir ainsi....c'est à dire depuis hier Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eymard Alain
Langue pendue


Nombre de messages : 946
Date d'inscription : 22/10/2017

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyJeu 9 Mai 2019 - 21:13

Bonsoir a tous , c ' est Alain qui vous ecrit car Laurent est en vacance donc quand il rentre je lui en parle , patience alors , de plus mon cher Yvan 34 je te confirme que j ' ai bien des photos avec ton pere , je suis entrain de recenser aussi les hommes qu ' il a pu connaitre ainsi que pour les Sherman , a bientot Alain
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyVen 10 Mai 2019 - 16:29

Je viens de trouver une première réponse sur le trajet de mon père en fouillant dans le forum. Dans un message, il y a un lien vers un autre forum qui donne les infos sur le trajet Sénégal Tunisie. Tout correspond; je ne pense pas que mon père soit arrivé à Casablanca mais directement à Dakar et je suppose qu'il y a un lien avec Langlade que mon grand-père connaissait bien. Les premiers combats en Tunisie, Gribus, un nom que j'ai entendu, puis Temara, et enfin ce voyage vers Swansea ou il avait été malade comme un chien.

Extrait du message sur le forum


Le 12ème RCA est issu du 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique alors stationné au Camp de La JONQUIERE à CASABLANCA. En effet le 1er RCA reçoit l'ordre, début février 1941, de constituer un Groupe d'Escadrons chars-motos destiné à l'Afrique Occidentale Française. En mars 1941 c'est chose faite et le Chef d'Escadrons Paul GIROD de LANGLADE, mis à sa tête, l'emmène à DAKAR où il débarque à la mi-juin.
A THIES où le Groupe d'Escadrons est cantonné il prend le nom de 12ème Groupe Autonome de Chasseurs d'Afrique. Aussitôt l'instruction, la remise en état et l'entretien des matériels sont poussés à fond.
Après 18 mois au Sénégal le 12ème GACA est dirigé par voie de mer sur Alger qu'il atteint le 5 février 1943. Deux semaines plus tard l'escadron de chars (capitaine GRIBIUS) est engagé en TUNISIE. Il pénètre le premier dans GAFSA et se distingue aux combats du Djebel ASKER et du PONT-de-FAHS. Il perd 4 chars.
Ramené en ALGERIE (RIO-SALADO) le Groupe est intégré à la 2ème Division Blindée du général LECLERC de HAUTECLOQUE; puis par dédoublement il donne naissance au 12ème Régiment de Cuirassiers. Suit une longue période de préparation, d'organisation, de montée en puissance des hommes et du matériel. Le Groupe prend alors le nom de 12ème Régiment de Chasseurs d'Afrique.
Il est envoyé au MAROC, à TEMARA, près de RABAT pour parfaire son instruction sur du matériel américain nouvellement perçu. Egalement habillé par les Américains la célèbre chéchia rouge aux trois bandes noires est alors abandonnée au profit du calot bleu et jonquille.
Le 22 avril 1944 le régiment débarque à SWANSEA (Pays-de-Galles) après 12 jours de très mauvaise mer.
Revenir en haut Aller en bas
the_shadock
Langue pendue


Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 19/06/2010

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyVen 10 Mai 2019 - 18:28

bonjour,

la lecture de ce post est très intéressante. Il n'y a donc pas eu de Sherman "Chambord II", si je comprends bien?

merci

Pierre-Olivier
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyVen 10 Mai 2019 - 20:11

Bonsoir,
Pour le Chambord II...le doute s'installe donc,en effet;
Je l'avais en M4A3 75,mdl/c Letessier,présent à Royan.
Va falloir retrouver la source...
Cdlt
Saturne
Revenir en haut Aller en bas
the_shadock
Langue pendue


Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 19/06/2010

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyVen 10 Mai 2019 - 20:14

Il se trouve que le char "Bourg le Roi" que l on voit en photo plus haut est justement un M4A3 75W... détruit a Paris, donc n a pas pu être présent a Royan, bien entendu.

Pierre-Olivier
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Chambord   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptySam 11 Mai 2019 - 10:51

Bonjour,

Concernant le Chambord, voici ce que j'ai trouvé sur internet :

La 2e DB du général Leclerc aux portes d’Alençon Le vendredi 11 août 1944, les Français sont bloqués au sud d’Alençon, devant la Hutte et Rouessé-Fontaine. Pour forcer les défenses allemandes, le général Leclerc lance le sous-groupement du commandant Rouvillois – 12e Cuir – vers Bourg-le-Roi. En début d’après-midi, chars et véhicules blindés progressent par des chemins boisés. Le 3e escadron du lieutenant Noël manœuvre en « tenailles », le 2e peloton du lieutenant Krebs approche par l’ouest, tandis que le 3e peloton du sous-lieutenant de Colombel arrive par le sud. A l’abord du village, le sherman Chambord, char de commandement de Colombel, est immobilisé par un canon de 88 mm allemand posté sur une colline. Le canon allemand est détruit, puis un second, de Colombel monte sur le Chinon et entre dans le village par la porte Saint-Mathurin ; il est rejoint par le peloton Krebs, qui a bénéficié de l’effet surprise grace à un guide local. Peu de temps après, le général Leclerc arrive à son tour sur la petite place du bourg. La 2e DB est aux portes d’Alençon.

Dans mes souvenirs, je ne me rappelle pas que mon père m'ait parlé d'un nouveau char ayant repris le nom de Chambord; ce que cet article ne dit pas, c'est qu'il y a eu 1 ou 2 morts dans le Chambord, le pilote et ...; cela avait beaucoup marqué mon père car il s'agissait d'un trés bon camarade qui, si mes souvenirs sont bons, se connaissaient depuis le Sénégal. Et pour la petite histoire, ce n'est pas une tasse de thé que mon père partagea avec Leclerc sur la place du village, mais du cidre; c'est à ce moment là qu'il apprit qu'il devait attaquer Alençon au petit matin (il avait eu l'imprudence de dire qu'il connaissait trés bien cette ville) et, d'après lui, c'est probablement dans la soirée ou la nuit que Leclerc, après avoir eu connaissance que les allemands quittaient Alençon, décida sans prévenir quiconque, de rentrer en éclaireur dans Alençon.
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptySam 11 Mai 2019 - 23:07

pistes,indices?
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/bourg-le-roi-72610/la-liberation-du-village-ete-commemoree-5923543
http://2db.forumactif.com/t3623-groutel-champfleur-sarthe?highlight=champfleur

page 105 du livre" Le général Leclerc et la 2ème DB" de Dominique Forget se trouve une belle photo de profil du Chambord avec son équipage posant debout devant!.....
Cdlt
Saturne
Revenir en haut Aller en bas
ivan34
Bavard


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/05/2019

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyDim 12 Mai 2019 - 9:50

Merci Saturne pour ces informations. Dans l'article d'Ouest France, mon père est présenté comme un sarthois car, après notre retour d'Algérie en 62, notre famille s'est installée dans la Sarthe, ironie de l'histoire, à quelques km du village de Bourg le Roi.J'en profite pour évoquer cette période. Hormis ce village de Bourg le Roi dont le maire était venu chercher mon père pour assister à à la commémoration du 30 ème anniversaire de la libération, mon père assistait peu aux différentes commémorations. A son retour d'Algérie, il avait été invité par l'association départementale des anciens la 2 DB; je me rappelle encore de sa colère le lendemain; sur la trentaine de personnes présentes, il n'en connaissait aucun et suite à discussion il s'était rendu compte qu'il n'y avait réellement que 2 anciens de la 2ème DB; tous les autres présent étaient des personnes qui avaient soit accueilli la 2DB à l'entrée du village ou avaient accompagné La 2DB pour les guider pendant 1 ou quelques jours dans la campagne, ce qui était méritoire, mais qui choquait mon père de se présenter plus tard comme ancien de la 2DB. D'ailleurs, il en parlait de temps à autre, ce fut un réel problème lorsqu'ils arrivaient dans un village ou une ville, de nombreux volontaires arrivaient, et suite à plusieurs incidents, ils étaient devenus trés méfiant pour savoir si ils s'agissaient de personnes voulant se fabriquer une "virginité" ou de réels volontaires prêt à se battre.Et concernant la libération de Paris, dans les jours qui ont suivi, il y eu une affluence de "résistants" voulant s'engager; mon père me racontait ne prendre en considération que les FTP qu'il avait vu à l'oeuvre et en lesquels il avait entière confiance.
Revenir en haut Aller en bas
saturne
Langue pendue


Nombre de messages : 1244
Date d'inscription : 07/12/2018

Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel EmptyMar 14 Mai 2019 - 9:51

Bonjour,

Voici une suite d'info globales sur le 12 cuirassier, avec des noms,listes rédigées par  le membre Martin Christian ainsi que des documents d'époque diffusés par Ghilini (je m'étonne qu'ils ne soient pas encore intervenus ici... la recherche n'étant pas évidente pour retrouver ces trésors parmi tous les posts lorsqu'on débarque sur le site.)

La plus intéressante pour vous sera sans doute celle ci
Recherches sur mon père Erik de Colombel Liste_10
A noter que d'Aon est décédé le 03 12 44,à Boofsheim (donc pas à Champfleurs le 11 08 44...)
Baumel et Jechoux (sur Cléry) décédés le 09 09 44 par accident,probablement entre Nogent et avant bar sur Aube (trajet du I RMT,livre Perceval,p 164))...et encore un mystère soulevé, car sur char français , il y a deux photos de Cléry qui ne semblent pas avec les mêmes postes de pilotage:y aurait il donc eu un Cléry II après cet accident????
http://www.chars-francais.net/2015/index.php/classement-individuel/m-4-sherman?task=view&id=823

http://2db.forumactif.com/t3191-merci-de-m-accueillir-sur-le-forum
http://2db.forumactif.com/t4769-liste-chars-equipage-12-cuir-maj-03-02-19
http://2db.forumactif.com/t4483-tableau-chars-equipage-2et-3-12eme-cuir-maj-01-10-18
http://2db.forumactif.com/t4485-tableau-chars-equipage-4-12eme-cuirmis-a-jour-05-07-2018
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty
MessageSujet: Re: Recherches sur mon père Erik de Colombel   Recherches sur mon père Erik de Colombel Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherches sur mon père Erik de Colombel
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: