La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & 40Go à 11,99€ même après un ...
14.99 €
Voir le deal

 

 Une histoire d'amour Meudonnaise.

Aller en bas 
AuteurMessage
chr92
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/08/2018

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:12

Mireille et Charles Laux :un amour Meudonnais né parmi les instants tragiques de l'été 1944.

Dans le souvenir de Mireille Laux, habitante de Meudon-la-Forêt, la date du 25 août évoque bien sûr la Libération de Paris, mais aussi, pour ne pas dire surtout, la première rencontre avec son futur mari, Charles.
Engagé de la première heure, Charles a déjà fait les campagnes de Tunisie, du Maroc, avant de s'envoler pour l'Angleterre, puis pour la Normandie au sein de la 2eme division blindée du général Leclerc. Il arrive à Meudon le 24 août et y passera un jour et une nuit,juste le temps d'y rencontrer sa future femme.
« On nous offrait du vin et des tomates, se souvient Charles, alors âgé de 24 ans. Les jeunes femmes nous sautaient au cou en nous demandant de devenir leur filleul. J'avais déjà 17 marraines de guerre et une belle petite collection de photos.» Pour sa part, Mireille, âgée de 16 ans et demi, n'est pas sortie de chez elle ce jour-là.
« Tout ceci m'impressionnait, raconte-t-elle. J'ai préféré rester chez moi à faire de la couture.»
Le lendemain, ses amies viennent pour la motiver, son père aussi s'y met. « Tout le monde est dehors, c'est la liesse, viens donc », me disait-il.
« Mes amies voulaient me présenter un soldat qu'elles avaient connu la veille », poursuit Mireille. Un soldat qui n'est autre que Charles. « Il était sur son half-trak à crier Qui veut devenir ma marraine ? continue Mireille.
Mon père m'a mise en avant en disant ma fille, si elle veut bien. » C'est le coup de foudre.
Dans ses mémoires qu'il est en train de rédiger, Charles écrit : « Elle était timide et rougissante...elle a fait tilt dans ma tête et boum dans mon coeur. »
Les jeunes gens discutent une heure échangent coordonnées et photos, et c'est déjà pour Charles le moment de partir pour l'Alsace,
Royan, puis l'Allemagne... avec Mireille présente dans son esprit. Ils s'écriront presque tous les jours, une correspondance qui confirmera leur attachement mutuel. Pour sa première permission depuis trois ans, Charles revient à Meudon sans en avoir le droit et les deux amoureux se fiancent.
Démobilisé le 7 novembre 1945, il s'installe à Meudon. Ils se marieront en septembre 1946.

Charles Laux a disparu en 2012, mais Mireille était là ce soir du 24 Aout 2018 pour célébrer le 75ème anniversaire de la libération de Meudon et rappeler à nos souvenirs cette belle histoire "Made in Meudon"

Une histoire d'amour Meudonnaise. 39275l10
Revenir en haut Aller en bas
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1729
Age : 59
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:20


"Charles Laux, héros de la Libération"

18 Septembre 2012
Extrait de http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/charles-laux-heros-de-la-liberation

CHARLEVILLE-MEZIERES (Ardennes). Il a passé toute sa jeunesse dans les Ardennes avant de rejoindre De Gaulle à Londres. Charles Laux est mort à 91 ans en laissant un récit émouvant.

IL y a 68 ans presque jour pour jour, le département des Ardennes était libéré de l'occupant allemand - le 3 septembre 1944 exactement pour Charleville.
Le mois dernier s'est éteint à l'âge de 91 ans, Charles Laux, un Ardennais d'origine, engagé volontaire comme artilleur dans la 2e DB de Leclerc.
Même s'il n'a pas directement participé à celle de Charleville, Charles Laux fut un héros de la libération de la France (chevalier de la Légion d'honneur, titulaire de deux citations à l'ordre de l'armée et décoré seize fois). Il a fait tout le glorieux trajet, de l'Angleterre à Berchtesgaden, le nid d'aigle de Hitler, en passant évidemment par la libération de Paris, de Strasbourg, etc.
Charles Laux a publié ses souvenirs - pas seulement de guerre, mais aussi de jeunesse - dans un livre qui est paru en novembre 2011, sous le titre « Une vie racontée à l'Ardennaise : mémoires et tribulations d'un vétéran de la 2e DB ».
Jusqu'à présent, les Ardennais sont un peu passés à côté de ce récit émouvant car Charles Laux s'était installé après la guerre à Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine), d'où était originaire Mireille, sa marraine de guerre devenue… sa femme et avec qui il aura vécu 65 années de bonheur.
Mais Charles Laux était issu d'une famille nombreuse et modeste, typiquement ardennaise à l'époque, et dont il existe encore des représentants vivants, en particulier Francis Laux, auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur le biographe (ardennais) d'Arthur Rimbaud, Jean-Marie Carré, et d'un prochain livre (en préparation) sur l'impact moderne de la Légende des Quatre Fils Aymon.

La ducasse de Charleville

C'est lui qui nous a appris la disparition de son oncle et nous a raconté ce qu'il savait de ce volet de la saga familale des Laux.
Charles Laux était né dans les communs du château de Clavy-Warby au milieu d'une fratrie de cinq garçons dont René, le père de Francis Laux.
En tant que fils aîné, il avait la particularité d'avoir le même prénom que son père (affectueusement surnommé Charlot), qui fut mécanicien en meunerie à Belval, au moulin de son ami Paul Billaudelle (le grand-père de l'ancien maire de Sedan).
Avant la guerre de 39-45, la famille Laux était venue habiter à Charleville, rue des Forges-Saint-Charles, à l'emplacement des actuels établissements Spire.
« Je relis le livre de mon oncle », nous dit Francis Laux, « c'est passionnant à souhait. Les deux premiers chapitres sont consacrés à la vie à Charleville dans les années 30. C'est fou de voir comment les gens, qui n'avaient quasiment rien, pouvaient être heureux, de voir comment ils occupaient leurs loisirs avec des aubades au square de la gare, un mât de cocagne, la pêche… et la ducasse de Charleville qui était l'événement du département ! »
Pendant la guerre, la mère de Charles Laux, Lucie, avait organisé chez elle un réseau de passage de prisonniers évadés.
Elle recevait aussi clandestinement du courrier pour les prisonniers détenus en haut de l'avenue Nationale (l'actuelle avenue de Gaulle) et leur faisait parvenir par l'intermédiaire de l'un de ses fils qui était livreur de journaux. Des actes évidemment « verboten » et très dangereux en pleine occupation allemande.
Charles Laux (père) et sa femme Lucie reposent au cimetière de l'avenue Boutet, à quelques mètres de la sépulture d'Arthur Rimbaud.
Sur leur tombe figurent les palmes de la Résistance.

Patrick FLASCHGO

source : http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=78588
Revenir en haut Aller en bas
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1729
Age : 59
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:21

Une histoire d'amour Meudonnaise. 8088gl10
Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501

Nombre de messages : 1758
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:22

Bonsoir,

Je n'ai pas trouvé de trace de Charles Laux dans l'annuaire des Anciens de la 2e DB.
Je suppose qu'il appartenait la 1/40eRANA ? savez quelle était sa fonction et sur quelle pièce il était affecté ?

Cordialement
LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1729
Age : 59
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:23

Revenir en haut Aller en bas
chr92
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/08/2018

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:30

Mireille Laux ce soir aux cérémonies du 74ème anniversaire de la Libération de Meudon par les troupes de la 2ème DB

Une histoire d'amour Meudonnaise. 20180814
Revenir en haut Aller en bas
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1729
Age : 59
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:32

Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501

Nombre de messages : 1758
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:34

Re,

Une nouvelle preuve de la nécessité d'avoir plusieurs cerveaux !... Merci Jean Yann.
Je m'étais bêtement basé sur le fait que sur la photo de notre homme les soutaches portaient le n°412 que j'avais donc identifié comme étant le 412e Groupe Autonome de DCA formé en Tunisie. Sa mutation au 40e RANA était donc une hypothèse recevable. L'historique du forum est là pour nous remettre les choses en place et replacer Charles Laux à la 13/1.

Cordialement
LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1729
Age : 59
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:41

in memoriam de la Fondation Maréchal Leclerc 2012-2013

page 13e Bataillon du Génie

Une histoire d'amour Meudonnaise. Laux10


Revenir en haut Aller en bas
AUFFRET
Langue pendue


Nombre de messages : 680
Age : 74
Localisation : Bourgogne (bien que d'origine bretonne)
Date d'inscription : 22/06/2007

Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Anciens de la 2ème DB   Une histoire d'amour Meudonnaise. EmptySam 25 Aoû 2018 - 11:32

Bonjour,
Je cherche dans les régiments ; il doit y avoir un oubli ou une coquille car il y figure bien
Seine et Oise divers 6 rue de Paris à Meudon, ajusteur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty
MessageSujet: Re: Une histoire d'amour Meudonnaise.   Une histoire d'amour Meudonnaise. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire d'amour Meudonnaise.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: