La 2ème Division Blindée de Leclerc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Abonnement PS Plus de 12 mois
Voir le deal
44.99 €

 

 Libreville Gabon

Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4873
Age : 73
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Libreville Gabon Empty
MessageSujet: Libreville Gabon   Libreville Gabon EmptyVen 20 Oct 2017 - 8:59

Jeudi 7 novembre 1940

Le colonel Leclerc débarque à Libreville à la tête d'une colonne des FFL.
Quelques combats.

Le 5 novembre la prise de Lambaréné permet au colonel Leclerc de lancer ses troupes sur Libreville.
Le 7 et 8, les FFL débarquent au Nord de la ville.
Après une marche épuisante dans la forêt vierge, les légionnaires sont aux abords de l’aérodrome en milieu de journée.

Le 27 octobre 1940 ,
le groupement Dio descend du Cameroun vers le sud et prend la ville de Mitzic après des accrochages en particulier près de Ngomo .
Les groupements Parent et Delange venant du Congo remontent vers le nord , s'affrontent aux troupes Vichystes près de Sindara , s'emparent de Lambaréné le 5 novembre puis se dirigent vers Port-Gentil .
Le groupement Koenig avec des éléments de la 13éme Demi-Brigade de la Légion Etrangère et un bataillon colonial mixte :
Sénégalais et colons du Cameroun , embarqués sur le Casamance avec le Colonel Leclerc , quitte Douala au Cameroun .

Ces forces débarquent le 8 novembre à la Pointe de la Mondah tandis que le HMS Milford coule le sous-marin Poncelet qui avait quitté Port-Gentil , puis rencontre au large la flotte Britannique .
Le sous-marin après avoir lancé une torpille , fut grenadé par le croiseur .



Ayant fait surface , l'équipage fut recueilli par le croiseur pendant que son commandant sabordait le bâtiment et coulait à son bord.
Le 9 novembre ,
des Lysanders partis de Douala bombardent l'aérodrome de Libreville qui sera pris par le groupement Koenig , après avoir rencontré une forte résistance .
Le  Capitaine de frégate d'Argenlieu ayant envoyé au Général Têtu un message l'adjurant de cesser le combat, la reddition fut conclue et Libreville occupée  .



le Commandant Parent , nommé Gouverneur , prit possession de son poste 
L'aviso colonial Savorgnan de Brazza coule l'aviso Bougainville tandis que le groupe de combat aérien assure les liaisons , les reconnaissances et agit sur Port-Gentil.

************************************************************

Maurice Jourdan

Libéré par l'arrivée du colonel Leclerc à Libreville le 11 novembre 1940, Maurice Jourdan s'engage immédiatement -bien que réformé définitif depuis 1924- dans les Forces françaises libres.

source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4873
Age : 73
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Libreville Gabon Empty
MessageSujet: Re: Libreville Gabon   Libreville Gabon EmptyVen 23 Mar 2018 - 8:35

Marcel Léon Maurice PICQ
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 13-06-1919 à Mortrée (61 - Orne, France)
Carrière
Statut militaire - Marine
Grade matelot électricien
Unité Bougainville (croiseur auxiliaire)
Mention Mort pour la France
Cause du décès blessures de guerre
Sources Service historique de la Défense, Vincennes
Cote CC8 62 I 10812

ALIOUNE M'BAYE
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 1912 à M'Goumdane canton de Thor Dianda cercle de Thies (Sénégal)
Carrière
Statut militaire
Unité 7 e Bon tirail. Du Gabon 7e RTS
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué au combat
Sources Service historique de la Défense, Caen
CoteAC 21 P 5650

Mathias BESSOUM
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 1916 à Yambetta canton Bafia dépôt Mbam (Cameroun)
Carrière
Statut militaire
Unité 1er régiment de tirailleurs du Cameroun (1er RTC)
Mention Mort pour la France
Cause du décè stué au combat
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 22343

René DECHANT
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 01-04-1906 à Brest (29 - Finistère, France)
Carrière
Statut militaire
Unité forces françaises de l'intérieur (FFI)
Mention Mort pour la France
Cause du décès des suites de blessures
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 113954

Raymond DESPIAN
Mort pour la France le 08-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 27-05-1911 à Tunis (Tunisie)
Carrière
Statut militaire
Unité 1er régiment de tirailleurs du Cameroun (1er RTC)
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué à l'ennemi
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 118606


Ciss DIABO
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 1917 à Kirene - cercle Thies (Sénégal)
Carrière
Statut militaire
Unité bataillon de tirailleurs du Gabon (BTG)
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué au combat
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 119652


Henri HEITZ
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 03-11-1903 à Besançon (25 - Doubs, France)
Carrière
Statut militaire
Unité 11 e RC
Mention Mort pour la France
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 48945


André Etienne Albert JACOB
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 14-04-1909 à Corenc (38 - Isère, France)
Carrière
Statut militaire - Air
Grade lieutenant observateur
Unité groupe mixte de combat n° 1 - Forces aériennes françaises libres (FAFL)
Mention Mort pour la France
Cause du décès disparu en service aérien commandé
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 55500


Jacques Yves Léon LE GUYADER
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 23-05-1918 à Saïgon (ex Cochinchine) (Indochine)
Carrière
Statut militaire - Air
Grade sergent-chef pilote
Unité groupe mixte de combat n° 1 - Forces aériennes françaises libres (FAFL)
Mention Mort pour la France
Cause du décès disparu au cours d'une mission aérienne
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 74603


Yves Pierre LE PICHON
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 05-01-1911 à Caudan (56 - Morbihan, France)
Carrière
Statut militaire
Unité 14 e Demi brigade légion etrangère
Mention Mort pour la France
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 75817

Julien MUHLEN
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 19-05-1918 à Morville / Vied (57 - Moselle, France)
Carrière
Statut militaire
Unité 1 re Cie de dépôt
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué au combat
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 98515

Claude Robert PINGET
Mort pour la France le 14-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 15-02-1913 à Paris 16e arrondissement (75 - Paris (ex Seine), France)
Carrière
Statut militaire - Marine
Grade enseigne de vaisseau
Unité Bougainville (croiseur auxiliaire)
Mention Mort pour la France
Cause du décès des suites de blessures
Sources Service historique de la Défense, Vincennes
Cote CC8 62 I 10872

Yvon Maurice TAZZER
Mort pour la France le 09-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 26-04-1914 à Charleville-Mézières (08 - Ardennes, France)
Carrière
Statut militaire - Air
Grade adjudant radio-mitrailleur
Unité groupe mixte de combat n° 1 - Forces aériennes françaises libres (FAFL)
Mention Mort pour la France
Cause du décès disparu en service aérien commandé
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 158658

Alexis Pierre Marie TERRIEN
Mort pour la France le 08-11-1940 (Libreville, Gabon)
Né(e) le/en 09-04-1919 à Riantec (56 - Morbihan, France)
Carrière
Statut militaire - Marine
Grade matelot gabier
Unité Bougainville (croiseur auxiliaire)
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué par éclats d'obus
Sources Service historique de la Défense, Vincennes
Cote CC8 62 K 12772


Le colonel LECLERC avait décidé que L'E.M débarquerait pendant que le SAVORGNAN de BRAZZA se porterait sur LIBREVILLE.
Pendant le débarquement le désordre sur l'ile était indescriptible et j'admirai KOENIG responsable de l'opération qui conservait tout son calme.
Dans la nuit nous prîmes pied sur le continent c'était la fret gabonaise avec ses arbres magnifiques. Nous couchâmes par terre, sans couverture, heureusement la température était agréable.
Au matin pendant que nous nous organisions pour le départ nous fûmes survolés par un avion.
C'est une chance que ceux-ci ne nous aient pas repéré la veille pendant notre débarquement.
Nous partîmes le Colonel LECLERC se plaça parmi les éclaireurs de tête Nous marchâmes ainsi, à la file indienne pendant un certain temps puis aux approches du terrain d'aviation la troupe se déploya.
Dès que nos premiers éléments débouchèrent sur le terrain d'aviation ils furent pris à partie par de violents tirs d'armes automatiques, la lutte s'engagea meurtrière de part et D'autre. Nos troupes furent d'un courage incroyable ; n'hésitant pas à prendre d'assaut les nids de mitrailleuses plusieurs officiers de part et d'autre trouvèrent la mort.

De notre côté tomba glorieusement le Lt DESPIAN un brillant officier qui devait partir avec moi en NIGERIA. A la mi-octobre le Général de GAULLE m'avait en effet désigné pour aller en NIGERIA où je serai le Chef de Mission de la France Libre dans cette colonie Anglaise.

Ma mission était de travailler au ralliement du DAHOMEY tandis que DESPIAN travaillerait en liaison avec le NIGER d'où il provenait.
Plus tard j'appris de la bouche du Colonel CLAVEAU qu'un officier de marine avait été tué à ses côtés alors qu'il défendait t'entrée d'un pont.
Cet officier de marine se trouvait là car lorsque l'aviso SAVORGNAN de BRAZZA, sur lequel se trouvait le capitaine de vaisseau d'ARGENLIEU, s'était présenté devant LIBREVILLE, l'aviso BOUGAINVILLE qui croisait devant ce port avait tiré au canon sur le BRAZZA qui répondit et le toucha.

Le BOUGAINVILLE coula et dut être évacué.
J'admirai nos aviateurs qui n'hésitaient pas à atterrir alors que le terrain d'aviation était balayé de balles.

source
Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4873
Age : 73
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

Libreville Gabon Empty
MessageSujet: Guy Chavenon   Libreville Gabon EmptyJeu 8 Oct 2020 - 7:36

Revenir en haut Aller en bas
http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




Libreville Gabon Empty
MessageSujet: Re: Libreville Gabon   Libreville Gabon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Libreville Gabon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: