La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Singrist (Sommereau) Bas-Rhin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Singrist (Sommereau) Bas-Rhin   Sam 23 Avr 2016 - 9:38






Au début de cette journée décisive du 20 s’est brusquement effondrée la résistance ennemie sur le canal de la Marne au Rhin.

La 44e division US a livré le pont de Xouaxange intact au groupement Dio, qui, déboulant vers le nord, anéantit des colonnes en retraite et atteint dans la soirée Rauwiller et Sarraltroff.

Le Général devine Saverne à portée de sa main. Il transmet a tous pour le lendemain l’ordre de poursuite et spécifie que l’effort principal s’effectuera en direction du col de Dabo.

Il rameute de Guillebon, dont les éléments, durement éprouvés par les combats récents, font l’étape de nuit sous une pluie diluvienne.

L’ennemi ne se rétablit ni au nord ni au sud ; les détachements qui tentent de faire face sont balayés.
En fin d’après-midi, Massu coupe la route Saverne-Strasbourg à Singrist, tandis qu’un sous-groupement de Dio s’empare de la Petite-Pierre ; mais, au centre, Quilichini, après avoir enlevé le point d’appui de Mittelbronn, est stoppé par le bastion de Phalsbourg, qui défend âprement la trouée de Saverne.
La décision du 21 prépare l’exploitation vers le Rhin ...
...

Colonel Marc ROUVILLOIS.

source

et source "La revue Française de l'élite" - Hommage au général Leclerc - 1er trimestre 1948

**************
Singrist est une ancienne commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace et est devenue, le 1er janvier 2016, une commune déléguée de la commune nouvelle de Sommerau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3704
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 18 novembre 1944   Ven 18 Aoû 2017 - 8:15

HISTORIQUE DE LA 2e COMPAGNIE DU 501e CHARS

AU COURS DE LA CAMPAGNE DE LIBÉRATION

1940 – 1945
...
Au cours de la 1ère quinzaine de novembre, la 2e Compagnie perd l'aspirant LACOSTE, grièvement blessé à REHERREY par un PANTHER.
La 2e Section est alors commandée par l'aspirant RICHARDEAU.
Le 17 novembre elle se trouve au repos, une grande partie du personnel est à LUNEVILLE quand, soudain, "Alerte" :
le Commandant PUTZ rassemble son s/groupement pour rejoindre BADONVILLER où le GTV le réclame d'urgence - char par char, presque homme par homme,
la 2e Compagnie rallie BADONVILLER ; elle sera complète dans la nuit.
Le 18, vers 11 heures, elle est appelée à relever la 3e Compagnie du 501e et reçoit l'ordre, renforcée d'une Compagnie du IIIe RMT, de s'emparer de PETITMONT, belle position défensive sur la hauteur, et dont le terrain, organisé, est occupé par une compagnie cycliste, renforcée d'anti-chars.
L'affaire est rendue particulièrement difficile par l'impossibilité où se trouvent les chars de quitter la route et de manœuvrer en tous terrains :
le sol boueux, étant impraticable au matériel.
Sous la protection des TD, embossés en arrière, la colonne s'ébranle sur la route.
Coup sur coup les antichars allemands détruisent deux Half-tracks de la Section d'Infanterie Lelong, puis le char IENA ; le MONTMIRAIL, lui aussi est atteint, mais l'obus de 75 PAK, qui a provoqué une extraordinaire gerbe d'étincelles a ricoché par bonheur sur le masque du canon et ne le met pas hors de combat.
Le PC met pied à terre et la progression reprend alors, lentement et à pied, sous la protection des TD et des chars qui parviennent à repérer les résistances et les détruisent les unes après les autres.
A 17 heures les lisières de PETITMONT sont atteintes. Il faut faire vite car la nuit tombe. Les chars de la 2e Compagnie s'engouffrent dans le village qui est nettoyé à 18 heures. L'ennemi renonce à la lutte, abandonnant plusieurs 75 PAK et 15 prisonniers.
Il se vengera dans la nuit en arrosant copieusement le village avec son Artillerie.
Le 21 novembre la 2e Compagnie quitte PETITMONT, franchit les Vosges au DABO et se retrouve, à la nuit, à SINGRIST, coupant la route de SAVERNE à STRASBOURG.
...


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
 
Singrist (Sommereau) Bas-Rhin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Singrist (Sommereau) Bas-Rhin
» Inauguration du bac de Seltz sur le Rhin
» 11ème BCA - 13 aout 1914 - Col du Calvaire (Haut Rhin)
» Coeur hivernal de Rouge de Rhin
» 62ème BCA - Pierre dressée à la Tête des Faux (Haut Rhin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: