La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1749
Age : 53
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016   Sam 6 Fév 2016 - 11:07

Georges SIMONIN † 5 février 2016

Mr Georges SIMONIN, ancien du 3/4/RBFM, est décédé le 5 février 2016.
Il était le chageur du Tank-Destroyer CYCLONE, détruit le 12 septembre 1944 devant Vittel,
puis tireur du CYCLONE II.

Les obsèques se dérouleront le lundi 8 février 2016 à 14h00 à Corravillers (70).

Faire-part


Dernière édition par Jean PFLIEGER le Mar 9 Fév 2016 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1749
Age : 53
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016   Mar 9 Fév 2016 - 12:50

Éloge funèbre de Mr Michel CORNAGLIA, Président du Souvenir Français de Faucogney et la Mer (70):

C'est avec un profond respect que j'ai l'honneur de faire un résumé du parcours militaire de Georges SIMONIN.
Pendant la seconde guerre mondiale, à 22 ans, il part en zone libre le 14 avril 1942. Recherché par les Allemands et afin d'éviter le STO (Service de Travail Obligatoire en Allemagne), il s'engage le 25 juin 1942 pour 5 ans dans les Fusiliers Marins et part à Casablanca pour y effectuer ses classes.

À l'issue, il se porte volontaire pour rejoindre le RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins) stationné à Alger, qui a la particularité d'être équipé de matériels américains. C'est ainsi qu'il est formé sur le Tank Destroyer M10, blindé très rapide de 27 tonnes.

Son régiment ayant été intégré à la 2ème Division Blindée dite "Division Leclerc", il participe à la bataille de Normandie. C'est avec son blindé M10, baptisé "Cyclone", qu'il débarque le 1er août 1944 à 2h30 du matin sur les côtes normandes.

Sous le commandement du Général Leclerc, lui-même rattaché au XVème Corps de la 3ème Armée américaine du Général Patton, il poursuit la progression vers Paris.

Le 25 août, il entre dans Paris avec son blindé par la porte de Sèvres après avoir détruit un char allemand au Petit Clamart. Accompagné de deux autres blindés, il progresse dans Paris pour avoir la satisfaction, après 9 jours de combat, d'avoir libéré la capitale.

Toujours sous le commandement du Général Leclerc, il poursuit sa progression vers l'Est de la France. Malheureusement, le 12 septembre 1944, près de Vittel, son blindé est complétement détruit par 5 projectiles allemands. Le radio est tué et Georges est blessé à la jambe. Le soir même, il poursuit néanmoins sa progression avec un autre blindé, le "Cyclone II", avec la foncton de tireur et participe à la libération de nombreux villages dont Baccarat. Le 23 novembre, il entre dans Strasbourg. Toujours dans la campagne d'Alsace, il détruit 3 chars allemands, acte qui lui vaudra une citation à l'ordre de l'Armée.

Georges a poursuivi sa progression jusqu'au nid d'aigle d'Hitler pour ensuite revenir en France à la fin de la guerre.

Toujours sous contrat, il se porte volontaire pour aller au Japon mais, en réalité, il va se retrouver à Saïgon pour Noël 1945. C'est à Saïgon, en octobre 1946, qu'il sera décoré de la Médaille Militaire.

En mai 1947, il rentre en France et, en juillet, rejoint la vie civile. Georges a ensuite passé avec succès le concours pour entrer dans la Police Parisienne, formation qu'il rejoint le 1er octobre 1947.

Ces 5 années d'engagement sous le drapeau tricolore, en France, en Allemange, en Afrique et en Indochine lui ont valu d'être décoré de la Légion d'Honneur, de la Médaille Militaire, de la Croix de Guerre 39/45 avec deux citations dont une à l'ordre de l'Armée, de la Croix du Combattant Volontaire 39/45, de la Croix du Combattant, de la Médaille Commémorative 39/45, de la Médaille Commémorative de la Campagne d'Indochine, de la Médaille des Blessés de Guerre, de la Médaille Commémorative Franco-Allemande et de la Médaille de Reconnaissance du Président Américain.

Monsieur Georges SIMONIN, votre bravoure et votre engagement au service de la France méritent toute notre reconnaissance et, comme je l'ai dit en introduction, imposent le respect.

Merci Georges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
jean-yann
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 55
Localisation : Val de Saire
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016   Mar 9 Fév 2016 - 13:52

G. Simonin à gauche sur le Cyclone

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LGD-501
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 883
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016   Mer 10 Fév 2016 - 9:05

Silence et respect devant l'Ancien salut

LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges SIMONIN (3/4/RBFM) † 5 février 2016
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» Georges Bayard / Michel
» GEORGES CHAULET A LA RADIO
» Georges Bayard et "Michel"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: