La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1020
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Carnet de route de Jacques Bégin 3 RMT 10ème Cie   Mer 16 Déc 2015 - 17:21

Bonsoir,

le "train bleu" était des tirs d'artillerie lourde ou peut-être de nebelwerfer. L'artillerie lourde était composée de canon de 10cm, 10,5cm et 210cm, les obus faisaient un bruit de locomotive quand ils passaient au-dessus des têtes des soldats. Par contre je ne sais pas si les Allemands ont utilisé les nebelwefer et autres systèmes de fusées contre la 2eDB.
Crdlt
Laurent

Je met en ligne quelques photos de ces engins, toutes les photos sont extraites de l'excellente revue Panzer Voran d'Alain Verwicht, revue qui malheureusement n'existe plus.
Panzer Voran n°43 : canon de 10cm :

Panzer Voran n°11 : canon de 21cm :

Panzer Voran n°45 : nebelwerfer 15cm :

Panzer Voran n°36 : nebelwerfer en cours de chargement :

Panzer Voran n°09 : nebelwerfer sur halftrack sur châssis Opel Maultier :

Panzer Voran n°34 : Stuka zu Fuss sur halftrack Sd.kfz251 Ausf C avec Sprenggranate de 28cm :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LGD-501
Langue pendue


Nombre de messages : 708
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Mer 16 Déc 2015 - 18:26

Bonsoir,

Selon les témoignages d'anciens, lorsqu'ils expliquent ce qu'étaient les "trains bleus", ils évoquent les "Orgues de Staline". Leur pendant allemand étant les systèmes de fusées type NebelWerfer et autres on peut supposer qu'il s'agit bien de ces systèmes.

Cordialement

LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Ven 18 Déc 2015 - 9:13

Lundi 18 décembre 1944 « train bleu » a 8h- mort du lieutenant Colleman et Barey – inspection du général Leclerc- depart des permissionnaires a 14h30- ecris a maman et Chipette  - restons a 6 monter deux postes

Mardi 19 décembre 1944 train bleu a 3h du matin-me retrouve plein de verre et de bouts de verre-retrouve Lieutenant Paterro ??? (9ème compagnie) et Serg-chef du Castel –apprends que nous allons être relevés demain – incendie d’une partie du village ainsi que d’une halftrack de la 2ème section.- chasse aux vaches-

Neunkirch 19-20 décembre 1944





Mercredi 20 décembre 1944 nuit calme . le matin deuxième halftrack brule – les civils sont évacués – on doit être relevé à 16h30 -  a 13h un obus explose a 1 m  droite de notre Halftrack et a 50 cm de Bousquets- pneu avant droit crevé – a 13h30 deuxième obus a gauche de l’Halftrack – sur 4 que nous étions 3 sont blessés ( David,Deschamps , Echegut ) moi entrain de demonter la mitrailleuse suis indemne par miracle – voiture a le radiateur crevé – départ activé , embarquons en vitesse nos affaires- restons 4 sur 10 de la voiture . embarquons 2 cochons de lait, un sac de farine 3 poules dont une sera tué par la mitrailleuse mise en vrac ??- mort de Michaux. Démarrons a 14h30 – passe a la sortie du pays sous les obus  (radiateur pneu ) prise en remorque par « Old Dean » - arrivée à la nuit a Nordhouse – couchons dans la grange .


Dernière édition par Marcus85 le Jeu 24 Déc 2015 - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 20 Déc 2015 - 11:28

Carte de Jacques (carte allemande (juin 1941) sur fond de carte français....) j'ai rajouté la patate rouge pour situer l'action "actuelle"...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Mar 22 Déc 2015 - 9:49

Mercredi 21 décembre -repos  vidage de la voiture qui va partir a Strasbourg au dépannage . je traine – l’après midi je me lave et fait laver mes affaires – le soir on nous annonce alerte n°1 pour demain 9h (direction Witterheim) complètement degonflés-(attaque allemande sur la Belgique)- garde de 8h a 9h- couché sur le divan de la salle –un peu petit – y met une rallonge avec 2 sièges.

Jeudi 22 decembre  alerte levée a 8h30  - a 10h rapport et rassemblement de la 10è Cie – 11h départ pour l’enterrement de Michaux a Rossfeld- mangeons avec les types des chars- enterrement a 15 h- porte le cercueil (il flotte dans la tombe) retour vers 16h – mets mon « carnet de bord » à jour (il était arreté au 2 décembre- rencontré a Rossfeld le fils Roedrer (2è classe dans les chars.)

Enterrement Michaux Eglise Rossfeld 22/12/1944






Samedi 23 décembre
Départ pour Strasbourg a 9h pour aller faire mettre un verre  a ma montre , mais évidement j’oublie ma montre- la matinée galopons a la suite de Cossart qui marche vite –achetons gateaux chez Winter(rue du 22 novembre) déjeuner a la « maison rouge » (place Kéber) très bien- l’après midi regateaux- acheté 4 rouleaux de photos- vais visiter la cathédrale , moins abimée qu’on pourrait le supposer – retour a 6h complètement gelé-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LGD-501
Langue pendue


Nombre de messages : 708
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Mar 22 Déc 2015 - 16:11

Marcus85 a écrit:
Lundi 18 décembre 1944 « train bleu » a 8h- mort du lieutenant Colleman et Barey – inspection du général Leclerc- depart des permissionnaires a 14h30- ecris a maman et Chipette  - restons a 6 monter deux postes

Bonjour,

Il s'agit de l'aspirant Michel Colment et du chasseur Jean Barré de la 3e section de la 1/501e RCC.

Cordialement

LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jean-yann
Langue pendue


Nombre de messages : 1072
Age : 54
Localisation : Val de Saire
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Mar 22 Déc 2015 - 19:50

Marcus85 a écrit:




le scan de cette photo est meilleur, pourriez-vous à l'occasion refaire les autres et les poster ?
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Mer 23 Déc 2015 - 10:27

Oui j'ai utilisé une autre procédure (BMP , 600 ppp, réduction) , mais c'est assez long. Je pense que referai les photos mais pas dans l'immédiat(ou au fur et à mesure).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Jeu 24 Déc 2015 - 10:48

Dimanche 24 decembre
Preperation du reveillon- epluchons des patates, puis doit aller a la pêche a la grenade dans l’Ill mais ni filet ni bateau si bien que la pêche tombe a l’eau – vais a la messe de 11h a Nordhouse ; (enterrements) –puis met a jour mes notes- recevons un cadeau de noël des Strasbourgeois à leurs « vaillants liberateurs »- l’après midi pars avec Mazéo en fraude a Strasbourg pour voir si « Delville camp » est reparée. Apprends a conduire avec une Peugeot retour a 90 km/h – me couche de bonne heure pour aller a la messe de minuit

Lundi 25 decembre
Messe de minuit dans l’église plus que pleine (pense à celle qui se passe au Havre) reveillon en section (quelconque)- coucher a 4h lever a 9h – photos- rentrons dejeuner puis ecris a maman et a jean-paul . Le soir fait une demande de mutation pour l’ecole d’off de de Romanets

Eglise de Nordhouse


Mardi 26 decembre
Depart 8h pour retourner à l’enfer??? de Witternheim .Notre Halftrack n’est pas encore là et nous embarquons sur « Old Dean » -temps splendide mais glacé- arrivons vers 9h – heureusement le pays est calme depuis 24 h mais nous sommes placés en pointes avancée au sud du village. Installation avec des arabes ??? dans une cave à pommes de terre de 1m50 de haut- heureusement que nous trouvons une petite maison ou nous pouvons faire du feu et la cuisine- garde de nuit de 1h1/2 – très calme.

"Old Dean" et son char du 501 (nom inconnu)



La cuisine



Dernière édition par Marcus85 le Jeu 24 Déc 2015 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yann
Langue pendue


Nombre de messages : 1072
Age : 54
Localisation : Val de Saire
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Jeu 24 Déc 2015 - 14:26

Marcus85 a écrit:



cet HT est bien le "Old Dean" du 1/10/III RMT, immatriculation 406117, du Sergent Leroy, chef de groupe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jean-yann
Langue pendue


Nombre de messages : 1072
Age : 54
Localisation : Val de Saire
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Jeu 24 Déc 2015 - 14:29

Marcus85 a écrit:
Oui j'ai utilisé une autre procédure (BMP , 600 ppp, réduction) , mais c'est assez long. Je pense que referai les photos mais pas dans l'immédiat(ou au fur et à mesure).

c'est nettement meilleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Jeu 24 Déc 2015 - 15:31

jean-yann a écrit:


cet HT est bien le "Old Dean" du 1/10/III RMT, immatriculation 406117, du Sergent Leroy, chef de groupe

Peut être est ce le Sergent Leroy , cette photo étant prise le même jour que la précédente


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Sam 26 Déc 2015 - 16:46

Mercredi 27 decembre
Temps de plus en plus froid -  midi les allemands nous flanquent la frousse en lançant des engins siffleurs – ce ne sont que des tracts pour nous dire de nous rendre- aussitôt tir de barrage mais aucune attaque allemande – l’après midi allons installer la mitrailleuse en avant poste – le soir prends la garde de 6h1/2 a 7h3/4 puis patrouille de protection d’un groupe du génie qui retire un pont – 20 mn de travail sans bruit , les allemands ne tirent pas – coucher 10h



fac similé du genre de tracts envoyés par les Allemands


Jeudi 28 décembre
Garde de 2h a 3h – entends une patrouille boche mais ne la voie pas – le matin a 7h patrouille pour repérer les traces des boches  mais rien – matinée calme – l’après midi rien de sensationnel – si pourtant je me lave et me rase- le soir repatrouille pour poser des barbelé – suis à la protection et je me gèle les pieds. de garde la nuit j’entends les boches travailler à la lisière du bois (abatage d’arbre etc )- suis assez nerveux – visite du char.

Vendredi 29 decembre
Toujours les mêmes choses , garde , repos , vaisselles  etc . le soir pose de mines a partir de 6h jusqu’à 10h30 . je prends ma garde de minuit a 1h30 .pleine lune  quelques obus

Samedi 30 decembre
De plus en plus fatigué  mal aux reins – obus de temps en temps – on se lève a 10h- on dejeune a 3h ou 4h de l’après midi- puis j’écris les lettres du jour de l’an- continue dans la cave car les boches envoient un tir d’artillerie soigné (vers 16h)- le soir on repose des mines , pour un coup je ne suis pas de patrouille car je suis de garde au poste avancé(20h-21h1/4) assez sombre- lune recouverte . mal aux reins heureusement que la lune se lèvera à la 2ème garde de 2 a 3 – ai trouvé le moyen de passer la garde, je dis un chapelet complet . ça tient entre 1h et 1h1/4 jute le temps de la garde- il neige un peu

Bon je laisse un peu Jacques dans la neige Witternheim , je vais voir ma Mère au Havre et tenter de retrouver d'autres documents et photos


Dernière édition par Marcus85 le Jeu 31 Déc 2015 - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Jeu 31 Déc 2015 - 15:11

Dimanche 31 decembre
Garde de 9 1/2 a 10 ½- tout a fait calme – a part quelques obus. En profite pour démonter la mitrailleuse qui s’obstine à ne tirer que coup par coup- elle m’a d’ailleurs pas l’air de marcher mieux après cela- messe a 11h dans une cave- je chante avec la chorale et cette messe est enregistrée- elle passera sur Radio Paris dans 3 ou 4jours- je pense qu’on l’entendra chez nous – quand je rentre , le poste tire sur une vache qui se balade dans nos mines et fait sauter nos pièges à con , après quelques rafles de mitraillettes et de fusil a 30 m elle est abattue – evidement les boches répondent par un tir d’artillerie- on devrait être relevé le 2 mais il parait que nous devons attendre ici la grande relève (8 à 10 jours) – suis un peu dégonflé- la messe a été retransmise par Jack Erwinn (Rabouilleuse) – vais communier a 13h30 en pleine rue , très émouvant comme sensation. En rentrant quelques obus me forcent a me mettre à l’abri au P.C. on doit être relevé demain par la 1ère DFL ( ?) – rangeons la voiture- le soir a 6h1/2 une patrouille boche arrive a la limite du village et nous tire dessus . alerte pendant 1h1/2 , puis prends la garde pendant 1h40 – drole de St.Sylvestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Ven 1 Jan 2016 - 16:40

1945
1er janvier Lundi
Prends la garde de 2h a 3h très calme –il tombe de la neige- sur nos gardes  a cause de la pat. Boche. Le matin on doit être relevé a midi , a midi on ne doit l’être que le 2 – le soir on part a 6h- Sauvage me tire dessus en demontant la mitrailleuse – relevé par des gars en casques anglais – beaucoup de bruit , aussi les boches envoient un tir de mortier- allons rechercher nos voitures a la sortie du village – départ dans la nuit avec un cochon de 80 kg- on respire enfin-le soir arrivée a Benfeld – retrouvons Sellier et notre voiture – couchons chez les habitants ( très fatigués) – me lave – pas de garde.

Mardi 2 janvier
Depart dans « Delville camp » a 7h , temps splendide mais froid – un Halftrack fait un saut de 4m et continue- rejoignons le convois de la D.B. a la sortie de Benfeld – voyage en convois jusqu’à 10h du soir d’où arret , marche , arret , marche etc… Passons par Westhouse , Coxwiller , Obernay , Molsheim , Wasselone, Romanwiller, Dabo , Sarrebourg . paysages magnifiques (Dabo)photos – arrivons le soir a 10h a Bärendorf ou nous reveillons les gens pour faire à manger et coucher- couchons a minuit.

Vers DABO




Mercredi 3 janvier
On ne part plus au grand repos mais renforcer la 3e armée américaine qui s’est fait enfoncée a Bitch- devons monter d’un moment a l’autre—nettoyage des armes et rangement du Half-track- le soir touchons du complément de paquetage –musette capote combinaison H.b.t – le soir couchons dans une pièce chauffée.

1ère section, 10ème Cie,III RMT ?


Dernière édition par Marcus85 le Ven 1 Jan 2016 - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-yann
Langue pendue


Nombre de messages : 1072
Age : 54
Localisation : Val de Saire
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Ven 1 Jan 2016 - 17:49

Marcus85 a écrit:


le HT de tête est le Old Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Lun 4 Jan 2016 - 8:38

Jeudi 4 janvier
Garde de 7h a 8h30 – messe au patelin et communion – rangement de mes affaires- l’après midi rien que du repos – nettoyage des armes – mitrailleuse carabine fusil revolver trois heures  de boulot – les allemands qui avaient attaqué avec des chars lance-flamme dans le nord de l’Alsace sont stoppés – Bitch a été repris par les Français- aussi le repos se continue- je ne suis pas de garde cette nuit.

Vendredi 5 janvier
Toujours du repos – le matin a 10h revue par le colonel Putz pour nous souhaiter la bonne année- après on se remet en tenue de neige (snowboot)- à deux heures on doit se remettre en tenue pour que le commandant Langlade nous souhaite à son tour la bonne année- quelle barbe- le soir je me lave- puis on nous a appeler au PC pour nous faire remplir une demande pour St Cyr- le lieutenant vient souper avec nous- de garde la nuit de 2h a 3h-

Samedi 6 janvier
Tir a 10h – mauvais tir à la carabine – 14 balles/15 mais mal groupé – l’après midi on ne fait rien- recouds les boutons de ma capote et ecrits des lettres

Dimanche 7 janvier
Vais à a messe et communie a 8h 1/2 – me fait engueulé par le lieutenant pour avoir été en retard au rassemblement de 9h pour le tir (1/4 heure)- tir à la mitrailleuse et au Rocketgun (mauvais)- l’après midi chasse – 1 lièvre – il a neigé (5 cm) – le soir le lieutenant vient souper avec nous – mais comme je suis de garde de 7 ½ a 9h je me fais ceinture – légèrement mal a la tête-

Lundi 8 janvier
Reveil a 7h30 – education physique dans la neige 10 cm- suis courbattu mal a la tête et partout (grippe)-a 9h30 théories sur la mitrailleuse – Cossard est affecté à notre groupe –je ne déjeune pas le midi – l’après midi il devait y avoir école de conduite mais c’est la 2e section qui conduit et nous irons demain- vais mieux le soir

Mardi 9 janvier
Reveil 8h . EP dans 30 cm de neige- la conduite auto n’a pas lieu car nous partons à 12h- je prends la direction du groupe Marchine jusqu’à son retour- je pars avec le lieutenant Choquet pour reconnaitre l’itinéraire . Tous les Half-track s’arrêtent dans la côte de Postdorf – 30 a 40 cm de neige
– faisons deux fois la route en jeep – passons par Wolfkirchen. arrivons à Burbach vers 16h- soupons et couchons avec le groupe Mercier dans une pièce sans carreaux – pas de garde-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Train Bleu   Mer 6 Jan 2016 - 7:39

Laurent fournier a écrit:
Bonsoir,

le "train bleu" était des tirs d'artillerie lourde ou peut-être de nebelwerfer. L'artillerie lourde était composée de canon de 10cm, 10,5cm et 210cm, les obus faisaient un bruit de locomotive quand ils passaient au-dessus des têtes des soldats. Par contre je ne sais pas si les Allemands ont utilisé les nebelwefer et autres systèmes de fusées contre la 2eDB.
Crdlt
Laurent


Bonjour à Merviller en géographie, j'ai mis un extrait d'article citant les trains bleus ...

Cordialement

Bonne journée

Merviller trains bleus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Mer 6 Jan 2016 - 20:07

Citation :
Bonjour à Merviller en géographie, j'ai mis un extrait d'article citant les trains bleus ...

Cordialement

Bonne journée

Merviller trains bleus

Vu , merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 10 Jan 2016 - 15:49

Mercredi 10 janvier
Séparation des groupes Marchine et Mercier – allons coucher dans une grange à coté et faire notre nourriture dans une autre maison : touchons un nouveau : Chapelet – mal au ventre – a 2h au moment de l’école de conduite alerte n°1on charge les voitures et les hommes et on se prépare a partir , le soir on est encore là – gagné une bouteille de vieux vin sur Bousquet – couchons dans notre grange-

Jeudi 11 janvier
l’alerte n’est toujours pas levée- on attend – faisons  cuire le lièvre et le chevreuil – (tué hier par Macquet)  prends le casse croute avec le Lt Chocquet et tombe ( ?) dans la cave – l’après midi tir a la 50 – pas une balle dans la cible – ensuite j’installe les cibles pour les autres- le soir couchons toujours dans notre grange –

Vendredi 12 janvier
Le matin nettoyage des armes – reçois enfin 3 colis de chez nous – un de Chipette un de maman un de Lucette* . l’après midi, école de conduite pour la 1ère fois ça va très bien- au retour  2 lettres une de Chipette enfin et une de l’abbé Leroux- touchons encore un nouveau Aymonier – couchons dans notre grange – très bonne journée

*Lucette : jeune sœur de Jacques

Samedi 13 janvier
Bon anniversaire a Pierre* – tir le matin a la carabine (B) et au VB ?- ensuite vais au PC avec Cossart pour des papiers a remplir pour Cherchell – a midi Mebel (Hebel ?)et Bousquet se font vider de la section par le lieutenant – l’après midi le général doit venir mais nous l’attendons en vain – a 3h conduite auto (TB) – en rentrant 4 lettres (1 maman,1 Chipette,1 mémé , 1 Phil) ensuite je remplis des papiers pour St Cyr – écris a maman , Chipette , madame Favi et Phil – changeons de grange , pour coucher – couchons a coté de la maison

*Pierre , frère de Jacques, Pierre est avec Delattre

Dimanche 14 janvier
Reveil a minuit – (100 parachutistes sont signalés dans la région) , garde triplée – je prends le quart comme chef de voiture jusqu’à 5h) j’écris a maman – reveil à 10 h je vais installer mes postes a la lisière du village-en rentrant trouve 3 journaux du Havre (4-9-10) l’après midi vais faire des photos dans 40 cm de neige avec Georget – touchons encore un nouveau a la place de Bousquet : Visentin – abattons une génisse pour la section dans la grange a coté – reçu une lettre de M Mestre – pour la première fois je n’ai pas été à la messe le pays etant essentiellement protestant - le soir vais avec le Lt voir l’instituteur – pas de garde.

Lundi15 janvier
Reveil EP jusqua 9h – maniement d’arme et théorie sur la mitrailleuse lourde.- ensuite vais avec Cossard chez l’instituteur pour faire noter les chants – l’après midi nettoyage de la voiture puis comme le Dodge n’est pas là, pas de de conduite auto et alors mise en batterie de la mitrailleuse légère et  attaque dans fortin ( ?)- a 16h30 inspection des voitures et des armes – le soir retournons chez l’instituteur pour faire noter les chants – le LT m’annonce qu’il m’a proposé pour le grade de caporal-

Mardi 16 janvier
Toujours la même vie de caserne – vie intense  - à la fois le boulot et 2ème classe  et chef de voiture. EP maniement d’armes puis tir – rentrons à 2h rassemblement avec masque à gaz- je suis consacré chauffeur poids lourds – arrangement de la salle de classe pour la théorie puis vais porter mes papiers pour Cherchell au bureau de la compagnie. A 17h allons chanter chez l’instituteur . reçu une lettre de maman du 1er janvier et 4 journaux- temps toujours splendide sur la neige après soupé lis et mets mes notes a jour.

Ayant pris connaissance du fait que mon Père a appris à conduire sur un Dodge , je comprends mieux son style de conduite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 17 Jan 2016 - 9:29

Mercredi 17 janvier
Toujours la même chose pour l’EP mais je me décrasse plus facilement – jusqu’à 11h attaque « d’un village » (en manœuvre) et progression dans les cheminements- a 14 h ( ?) revue de détail (il ne manque rien)- ensuite allons chanter chez l’instituteur puis allons trier des patates, mais je n’en touche pas une – touche mon sac B et mes affaires personnelles – un peu de rangement .

Jeudi 18 janvier
Le temps est toujours très froid- le matin tir au fusil et a la mitrailleuse (30b- 22-27) – l’après midi tir à la grenade (fumigène etc ) a 16h30 rassemblement de la compagnie ( la DB a une deuxième croix de guerre avec palme ) – reçoit une lettre de maman du 3 decembre (n4) le bruit court que l’on va descendre au grand repos.

Vendredi 19 janvier
Il dégèle , tout glisse en plus tempête de neige ; EP écourtée – comme le vent et le dégel continue l’attaque simili réelle du village se passe théoriquement dans la salle de classe. A la fin le lieutenant nous annonce que nous remontons ce soir en ligne – l’après midi je reçois 11 lettres en retard – il se passe à faire les préparatifs du départ – 6 h départ verglas et têtes à queue nombreux-Seignemagent ( illisible) et deux autres de Mercier montent avec nous – Passons par Metting, Phalsbourg , Lutzelbourg ,Saverne , Marmoutiers – Wasseleone , Molsheim . arrivons a minuit ¼ à Griescheim – soupons et couchons dans lits.





Samedi 20 janvier
Reveil a 10h la fin de la matinée se passe dans l’expectative – mangeons a 3h- l’après midi je ne fais qu’écrire a chipette et a maman – le soir arrive sans apporter de changement

Dimanche 21 janvier
Il a neigé cette nuit au moins de 30 a 40 cm , comme le dégel est arreté , ça tient – paysage féerique – grand messe a 10h communie –beaucoup de monde et de soldats- rassemblement de la compagnie à 11h30 – pour rien nous dire- l’après midi camouflage de Delville en blanc avec de la chaux – puis petite promenade avec Seigneugens ( ?)





Lundi 22 janvier
Le matin se passe a nettoyer les armes et la voiture – a midi ordre de départ pour 14h30 – départ a 15h- passons par Bischoffsheim et arrivons a Rosheim a 16h30 – retrouve les alsaciennes d’il y a un mois en costume de ski et tout le pays sous la neige , bon cantonnement , un lit , bonne cuisine- Rosheim est exactement aussi accueillant qu’au mois de Novembre- aucune déception- retrouvons les chars du Lt Gallais , ça sent le Baroud – pas reçu de lettre – pays encore plus vivant que la première fois



Mardi 23 janvier
Encore une journée où l’on ne fait rien- me lève a 10h me lave , vais au coiffeur et la matinée est passée- l’après midi fais une partie d’échec avec Bousquet (perdue après 2h) puis une petite promenade dans la ville avec Georget – soupons de bonne heure puis fait une partie d’échec avec Cossart-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 24 Jan 2016 - 10:48

Mercredi 24 janvier
Reveil a 8h et on ne part toujours pas – l’après midi à 14h rassemblement pour la présentation de la 10ème au nouveau capitaine-nous arrivons en retard et me fait engueler par le Lt- ensuite bataille a coup de boules de neiges contre les chars – en ressort trempé et exténué – je lis et j’attends la nuit- on attend toujours : faire la guerre c’est attendre- reçoit 3 lettres (13 et 15 janvier)- mais rien de nouveau pour le départ.

Jeudi 25 janvier
Rassemblement pour aller aux douches – au poil -c’était la 5ème DB qui avait amené le charbon- on lui rafle en plus son chien- a 10h ordre de départ pour 14h30-rangement de la bagnole-le Lt vient déjeuner avec nous – Echegut (blessé) rentre chez nous pendant le déjeuner- a 14h30 départ –passons Bischoffsheim – Obernai –Epfig- Blienschwiller- Dambach – Scherwiller – Chatenois arrivons enfin a Selestat a 17h15- nous sommes cantonnés dans un cinéma mais comme cela ne va pas nous allons dans un café evacué- matelas – souper au chocolat et froid- bien dormi- reçu 4 lettres en retard

Vendredi 26 janvier
Il a neigé – 50 cm de neige – le matin trouvons le bureau du NSADP (insignes chaussures de sport bouquins) mangeons froid le midi – photos- et nettoyage de la voiture pleine de neige- l’après midi attendons l’ordre du départ – le lieutenant malade est remplacé par l’adjudant-chef Lamnusio-

Samedi 27 janvier
Journée d’attente comme les autres- le matin vais faire mon plein de papier à lettre au service de propagande boche- S...... a l’air de se désinteresser absolument du groupe :à surveiller- l’après midi alerte n°2 on replie les affaires on les embarque et on attend toute la journée –comme on a reçu du schnaps au ravito , C……. en profite pour se souler – le soir vais écouter Veron jouer du piano -. Puis vais rendre visite au Lt- pas de cours aujourd’hui

Dimanche 28 janvier
Reveil à 8h messe à 8h1/2 dans une vieille église romane gelée. Et nous attendons toute la matinée – pour occuper le temps j’installe deux crochets pour ma carabine . Déjeuné préparé par Chaplet car S...... est toujours invisible- a 1h1/2 alerte N°1 départ dans 10 minutes – neige – arrivons à Bergheim à 16h30 (dernier endroit de camp de 39)* n’ai pas de mal a reconnaitre le patelin malgré la neige- cantonnement dur à découvrir(énormément de troupes- couchons dans une grange et mangeons dans une maison où  il y a une charmante jeune fille. Soupons d’un Dopf (plat boche) ; couché de bonne heure
*Jacques était en camp scout dans cette région l'été 39


Lundi 29janvier
Au réveil alerte N° 1 départ en 10 minutes puis cela se calme et nous passons en N°2pour finalement attendre toute la journée – pour occuper le temps faisons la chasse aux casques de blindés français de la 1ère armée – le soir avec Bailly nous en avons ramené quatre et la journée est passée-

Mardi 30 janvier nuit froide
Rien de nouveau et la matinée se passe a attendre et a camoufler en blanc les casques récupérés hier- à deux heures j’ai encore récupéré 15 casques pour la section –et nous attendons toujours. L’après midi j’écris et je reçois une lettre de maman. Le soir vais à la recherche de blousons avec Bailly mais en vain.


Dernière édition par Marcus85 le Dim 31 Jan 2016 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 24 Jan 2016 - 10:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 31 Jan 2016 - 16:37

Mercredi 31 janvier Nuit moins froide
Attendons toujours . il dégèle – à midi la 2ème section monte avec 2 sections de chars et nous restons au pays. A 13h30 ordre de départ. Les Alsaciennes nous envoient des baisers – passons par Guémar – Illhäusern et arrivons à 17h30 à Grüssenheim qui vient juste d’être pris . prenons position – Legueziec et moi avec le Lt Gallais à gauche de l’église. Poste de garde double- je prends le garde avec Macquet à minuit voyons passer des troupes de la Légion devant nous – Elsenheim brule au loin.

Jeudi 1er février
A 0h30 on arrete la garde et l’on repart en avant occuper Elsenheim qui vient d’être pris , suis avec mon Halftrack directement sous la direction de Gallais – prenons position sur la route de Ohneneheim dans une fabrique de tissage- comme la légion et des fusilliers marins viennent une heure après renforcer la garde, je supprime un poste pour permettre aux types de se reposer- le matin pendant que Gallais fait une reconnaissance jusqu’à Marckolsheim – on récupère 3 poulets – accus- a 12h30 on part aider les marins de la 1ère armée qui n’arrivent pas à prendre Artzenheim – a 1km du pays on traverse une foret et un char léger se fait allumer par une auto canon – combat à terre- partons en protection au char de l’aile droite nettoyer les bois – on traverse et arrive à l’autre lisière notre char se fait pointer par deux perforants 88 , il se replie dans le bois- restons une demi heure a attendre- puis fait une patrouille avec 3 types jusqu’au canal à notre droite- tombons sur 30 boches mais ils sont de l’autre coté du canal et c’est la DFL qui les fait prisonniers- à 13 h les chars se replient à l’autre lisière du bois- mangeons et sommes en protection(mitrailleuse 30) sur le canal de Djervik – patrouille jusqu’au pont qui saute quand on se trouve à 200 m et barrage de mortiers (pas de blessés chez moi) – a 14h30 on vient nous chercher avec la voiture pour prendre 4 ou 5 boches- ne rencontrons pas l’adjudant et dépassons en trombes les marins qui n’osent pas entrer dans le village ( rencontrons Leroi qui contourne à pied le village) fait arreter la voiture au premier barrage et attendons 10 mn que l’artillerie ait fini de tirer puis entrons à pied dans le village, voyons personne et attendons à l’église l’arrivée de renfort- l’adjudant arrive et nettoyons le village(il parait que sans nous en rendre compte nous sommes entrés les premiers dans le village avec notre voiture(Leroi et Legugier sont entrés par la gauche à pieds) a droite de l’eglise – fait avec le groupe une vingtaine de prisonniers – récupère une peau de mouton  un revolver- 250 marks- une sacoche d’infirmier et des papiers secrets (grilles)- aussitôt après me porte avec Durieu et mon groupe nettoyer un blockhaus et une auto canon a 2 km du village (vu 30 boches, tué 1 ,les autres s’enfuient) l’autocanon est intacte –y mettons une grenade incendiaire- mais elle ne brule pas – en rentrant installe mon groupe en protection de Djervik (1h de garde seulement a monter car la DFL est là) a 7h reçoit l’ordre d’aller faire flamber l’auto-canon. Y part avec un bidon d’essence, 2 grenades incendiaires ,Chaplet Etchegut et Cossart – avons du mal à la retrouver (nuit très noire)y mettons le feu et revenons sans incident – aucun boche ne nous tire dessus - deux heures après la sentinelle(DFL) prend un boche qui devait faire une partie d’une contre patrouille (il s’échappera d’ailleurs plus tard)

Vendredi 2 février
Prends la garde de 6h à 8h pour Sellier qui a gardé la voiture toute la nuit contre? les américains (les américains sont partis a l’attaque de Baltzenheim et de Neufbrisach a 5 heures) à 10 heures ordre de départ pour la relève ( en plus de nous il y a dans la voiture un mouton un cochon et quatre poulets une bombonne de schnaps de la farine et des haricots) passons par Marckolsheim et arrivons vers 12h a Mussig dejeunons a 3h de 3 poulets puis nous lavons et Sellier abat deux moutons et le cochon- le soir l’adjudant vient souper avec nous et cela se termine vers 11h30 pour moi à 2h ou 3h pour certains autres- couche dans un lit

Samedi 3 février
Journée de repos matin et après midi nettoyage des armes et tir au revolver ; un peu de rangement dans la bagnole  on se promène , on boit on a reposé ?.reçoit 3 lettres (2 chipette et une de Tante Georgette) le soir ordre de départ pour 7h

Dimanche 4 fevrier
Départ à la nuit ; je n’aurai pas de messe aujourd’hui-passons par Heidolsheim Ohnenheim Illhausern Guémar il y a sur la route tellement de convois que nous perdons le notre- filons 50 à 60 miles sans le retrouver passons par Selestat , Ebenheim ou nous retrouvons Seigneurgens- Benfeld ou nous aurions du tourner pour aller a Kertzfeld Sand Matzenheim nous allons rejoindre le rendez vous par des petits chemins. Uttenheim Westhouse enfin Kertzfeld où nous retrouvons la 10ème Cie- continuons Benfeld- Sand- Matzelhzeim – Meistratzeim   - arrivons finalement a Krautergersheim a midi . comme je n’ai déjeuné que d’un coup de schnaps et d’une boite de corned beef et de fromage je commence a avoir faim – cantonnement relativement bon – sommes éparpillés dans différentes maisons  déjeunons à 3h . l’après midi on range et on se nettoie- le soir la voiture manque de flamber par un type qui veut récupérer son briquet – aucun dommage heureusement (suit une phrase caviardée illisible)

Lundi 5 février
Le matin fait laver mon linge et répare ma peau de moutons- reçoit une lettre de Mme Billard et 2 de Chipette une de maman un colis de tante Germaine- touché un nouveau Melot- temps mauvais il pleut et il dégèle – boue – l’après midi on ne fait rien-repos- Hebel vient nous faire chier pendant le souper-(suit une phrase caviardée illisible)

Mardi 6 février
Reveil a 7h pour partir aux douches a Barr a une 15aine de km d’ici. passons par Niedernai-douches au poil- visite très courte de la ville – a partir de midi jusqu’à demain midi on est de piquet d’incendie- Quetz (blessé depuis 3 mois) rentre pendant le déjeuner-  l’après midi vais porter mes affaires a laver et récupérer ma peau de mouton- reçu lettre de maman du 18 decembre – le soir couche avec Macquet (qui pour le coup n’est pas a Strasbourg)- [reçu]paye 1010 francs

Je pense que le Lieutenant Gallais du 501,que Delville camp accompagnait doit être Robert Galley
Quelqu'un peut m'éclairer sur ce qu'est Djervik ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus85
Langue pendue


Nombre de messages : 68
Age : 59
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Dim 31 Jan 2016 - 17:07

Une couleur par jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie   Aujourd'hui à 8:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie
» Rajasthan, carnet de route
» Carnet de route pour une Orestie africaine - Pasolini
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» Carnet de route Revo 5309 frontalier 38/73

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: