La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Domjevin Meurthe-et-Moselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Domjevin Meurthe-et-Moselle   Mar 24 Nov 2015 - 10:36

3ème RAC
Roger Mathieu

" />

...


En 1943 également, il est diplômé de l'école d'officiers de Cherchell dont il sort au 6ème rang avec le grade d'aspirant. En juin 1943, il est affecté à l'artillerie de la Division Leclerc qui devient le 3e Régiment d'Artillerie Coloniale (3e RAC) puis, en septembre, le 1er groupe du 3e RAC (1/3 RAC) ;

L'aspirant Roger Mathieu débarque en Angleterre le 22 avril 1944 avec la 2e DB pour suivre un entraînement au camp de Sledmere jusqu'au 31 juillet, en prévision du débarquement en France.

La Manche est franchie dans la nuit du 1er août et le débarquement a lieu à Grandcamp. Roger Mathieu en qualité d'observateur prend part alors à la campagne de Normandie où il dirige, sous un bombardement, l'évacuation de plusieurs blessés. Puis c'est la marche vers Paris.

Lors de la campagne des Vosges du 14 septembre au 27 novembre 1944, observateur avancé, il décèle plusieurs organisations ennemies en dépit de nombreux tirs de mortier rendant sa mission périlleuse. Il réussit notamment, par des tirs parfaitement ajustés, à interdire à l'ennemi tout accès de jour aux abords du village de Domjevin (Meurthe-et-Moselle).

Après la libération de Strasbourg, Roger Mathieu participe à la campagne d'Alsace du 28 novembre 1944 au 7 février 1945. A Rhinau, dans le Bas-Rhin, du 10 au 20 décembre, son observatoire est détruit à deux reprises sans qu'il cesse d'assurer la surveillance de son secteur, sans se soucier des violentes attaques ennemies, il est pour cela cité à l'Ordre de l'Armée.

Toujours au sein de la 2ème DB il se dirige vers le front de l'Atlantique et se distingue lors de la marche sur Royan, du 15 au 18 avril 1945, en suivant constamment au plus près les éléments de tête pour pouvoir mieux régler ses tirs, son propre char étant pris à partie au cours d'un réglage, il se bat au canon brisant la résistance allemande.

...


Source : Ordre de la Libération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 19 novembre 1944   Sam 3 Juin 2017 - 13:20

Journal de Marche - 3ème R.A.C. 1ère Batterie


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3448
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 1er octobre 1944   Ven 11 Aoû 2017 - 9:15

12e RÉGIMENT DE CUIRASSIERS
             JOURNAL DE MARCHES ET OPÉRATIONS
1er Octobre 1944.
Le reste des effectifs du sous-groupement se répartissent de la manière suivante :
- 1 escadron de chars moyens (moins 1 peloton) à St-Clément,
- 1/2 peloton de T.D. à Chenevières,
- 1 section d’infanterie (F.F.I.) en forêt de Mondon, au carrefour du dépôt de munitions.
Tirs amis : Concentration de 105 et de 155 sur Domjevin, la région Sud de Vého, et diverses organisations ennemies observées ou repérées.



Tirs ennemis :
Bénaménil subit plusieurs tirs d’artillerie et de mortiers :
- de 00H00 à 01H00, 50 coups de 105 et 150,
- dans la matinée, harcèlement par mortiers pendant 1/2 heure,
- vers 14H00, concentration par artillerie et mortiers, point moyen : l’église dont le clocher s’effondre,
- Vers 16H30, 60 coups de 150, point moyen : le P.C. du sous-groupement ; les jeeps “ AVIZE et NOYON “ sont criblées d’éclats.
Pertes en personnel : Néant
À la suite de ces tirs, le Chef d’Escadrons commandant le sous-groupement, décide d’évacuer vers Laronxe et St-Clément, la population de Bénaménil, qui vit depuis une semaine entassée dans les caves du village.

source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Domjevin Meurthe-et-Moselle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Domjevin Meurthe-et-Moselle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lunéville Meurthe-et-Moselle
» Paparazzi
» Jeune, philatéliste, cartophile et....
» FIL ROUGE : Papillons Story
» Maginot: blockhaus pour 25mm AC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: