La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Meurcé Sarthe

Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4199
Age : 71
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Meurcé Sarthe   Ven 23 Oct 2015 - 9:38

RBFM

...
LUNDI 7 AOUT 1944 :
 
Ducey absolument intact, traversé vers 2 h du matin.
2 h 30 : Bivouac à Saint Laurent.
On annonce la prise de Laval, Mayenne, peut-être Le Mans.  

VENDREDI 11 AOUT 1944 :  

7 h : Quitté le bivouac de Meurcé.

" />

Je double toute la colonne pour arriver sur 6 chars des cuirs qui flambent à la Hutte
("COMPIEGNE", "REIMS", "PAIMPOL", "CHARTRES", "BREST" et "DIJON", au total 17 tués - source "Combats de la 2e D.B. en Normandie" de Hubert Pittino aux Editions Muller.)

Mis le 2° groupe de chars en défense de la Hutte.

Violent engagement.

Tiré sur 2 maisons.

Ramassé des Allemands (SS), une jeep boche, une moto.
Malherbe blessé est évacué.

Vive résistance le soir. Poussé plus loin sur la route pour dormir.  


SAMEDI 12 AOUT 1944 :  

7 h : Départ du bivouac sur la route N 138 à 2 kimoètres au sud de Béthon. Route au nord.

Entrée sans résistance à Alençon.

Pris la route N 12. Installé à la Boissière.

Bombardement de Condé par nos avions.

Le Cne Perceval du RMT me demande un char et du monde pour ramasser des prisonniers. Mameluck détruit une AM allemande.

Violent bombardement au bivouac vers 2 h du matin, pas de dégâts.

...

Source

" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4199
Age : 71
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 12ème RC 10 août 1944   Mer 7 Sep 2016 - 8:52

12ème RC

Enfin il gagne MEURCE où le Régiment se regroupe, en fin de journée.
C’est dans les environs de MEURCE qu’est accomplie la première action du 2ème Escadron contre l’ennemi :

- le peloton BRIOT, dans la région Nord et N-E. de MEURCE surprend trois canons antichars lourds Allemands.
Les servants, mitraillés, abandonnent les pièces et fuient dans les bois.
Le char du Lieutenant BRIOT écrase les trois pièces.
Le 3ème Escadron a progressé, en réserve, de NEUVILLE à MEURCE.
À MEURCE, le 3ème Escadron (Lieutenant NOËL) est envoyé en soutien de l’ avant-garde, au moment où celle-ci était arrêtée par des résistances ennemies aux abords de DOUCELLES.
- Le peloton De COLOMBEL est envoyé en reconnaissance sur VIVOIN.
Il y est accueilli par deux chars “PANTHER“.
L’Air Support détruit l’un des “Panther“, l’autre pris à partie par le peloton De COLOMBEL est réduit au silence.
À 20H00, le 3ème Escadron va s’installer en bivouac-garde au COUDRAY.
Nuit sans incident.
Le 4ème Escadron, son plein d’essence terminé, se porte, sur ordre du Chef d’Escadrons ROUVILLOIS, vers SOULIGNE.
Dans l’après-midi, un ordre le pousse d’urgence sur LUCE, puis sur MEURCE.
Le Colonel donne, au Capitaine GAUDET, l’ordre de renforcer l’avant-garde qui a pour mission de reconnaître l’axe de marche à partir de MEURCE.

...


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4199
Age : 71
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 11 août 1944   Ven 4 Aoû 2017 - 6:10

Les informations que je possède concernant les circonstances de sa blessure viennent du journal de guerre du lieutenant Girard, aide de camp du général, du JMO de l'escadron de protection, du JMO du BM13, du livre "Ce soir sur l'Oued" d'Hubert Pittino et du témoignage d'Alain Raphaël, aide-pilote sur le d'Ornano à l'escadron de protection.

Le 11 août à 6h30, le général quitte Ballon pour rejoindre Meurcé en jeep, le PC Avant l'y rejoint.

Le général repart en direction de Doucelles peu après.
Il est environ 9h00 et le PC Avant est arrivé.
Les véhicules sont postés près du carrefour.
Alors que le général étudie ses cartes devant le café Breton, une salve d'artillerie (ou de mortiers) tombe sur le village.
Parmi les blessés ont dénombre le sergent André Solleu qui reçoit les premiers soins à Doucelles avant d'être évacué sur Ballon où est installé le 16th US field hospital.

source dans le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
Planchon

Nombre de messages : 4199
Age : 71
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 10 août 1944   Ven 11 Jan 2019 - 6:57

Le fascicule n°1 d'Alexandre Aubry indique page 58 et 59 (les fautes de frappe et/ou d'orthographe sont conservées) :
"MEURCE - 10 août 1944
Anecdote de M. LECROC Marcel
Vers 15h00, dans l'après-midi du 10 août, une section mécanique de la 2e DB française, d'un Groupe de réparation de matériel lourd, s'installe en bordure de route dans un petit verger de la ferme "L'Hommas" située à quelques centaines de mètres au Sud du bourg de Meurcé.
Cette section composée de 3 camions ateliers et de 2 camions de pièces de rechanges, pour un ensemble de personnel de 30 soldats, chauffeurs, mécaniciens et techniciens de matériel blindé, installent en temps record un atelier de réparation de plein air.
arrivent ensuite des camions bondés de matériels divers, qui sera déposé un peu plus loin sous les pommiers près d'une haute haie. un petit stock de munitions composé surtout d'obus de chars ainsi que de nombreuses caisses de grenades d'infanterie.
Aux environs de 17h30, un camion "DIAMONT" transport de char, arrive à vive allure à cet atelier de campagne, précédé d'une jeep à "Croix de Lorraine".
sur le porte-engin, un char SHERMAN a été chargé tant bien que mal et il semble avec beaucoup de difficulté : son train de chaine gauche étant disloqué.
La population de MEURCE apprendra vite que ce char SHERMAN appartient au Sous/Groupement colonel NOIRET et arrive de DOUCELLES (village distant de 3kms), où il vient d'être touché par un obus antichar ennemi.
En effet, vers 16h30, en tête du 4e escadron le peloton Lt PITY du 12e Régiment de Cuirassiers, un char de pointe a été touché de plein fouet à son train de chaine gauche par un obus. Ce tir ennemi fut reçu au croisement de la sortie de DOUCELLES en direction de VIVOIN, et effectué par un char lourd Allemand camouflé en bordure de haie sur la route D 26.
de la jeep, venant en accompagnement, descend le personnel du char endommagé. Le chef de char, un jeune brigadier, quoique assez sérieusement blessé à la cuisse, dirigera la manœuvre de descente de l'engin blindé. sur ce char SHERMAN seront à remplacer une grande partie du train de chaine et les galets porteurs.
le personnel du char restera en attente à cet atelier de réparation mécanique, jusqu'à la remise en état de la translation de leur SHERMAN. le chef de char, ayant reçu des soins par le personnel sanitaire d'une ambulance de passage appartenant à la 2e Compagnie médicale de la 2e DB, repartira avec son char et ses servants dès le lendemain 11 août à midi, malgré certaines difficultés de marche due à sa blessure.
Malheureusement, à MEURCE, on ne se souvient plus, le nom de ce char (étant toutefois celui d'une ville de France), pas plus que le nom de ce jeune brigadier, qui tous deux furent longtemps retenus dans l'ensemble du village."

Cordialement
LGD-501 salut

dans le forum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meurcé Sarthe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meurcé Sarthe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meurcé Sarthe
» Voici Arnaud, qui vient du District...euh...de la Sarthe ^^
» Fouilles dans la Sarthe
» bonjour de la sarthe
» la Sarthe par temps d'orage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: