La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haillainville Vosges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Haillainville Vosges   Mar 29 Sep 2015 - 12:22

RBFM

...


19 septembre 1944

Le 2e Escadron est remis en entier aux ordres du GTV.
Traversé de la Moselle à Châtel.
1er peloton. - Sous Groupement de la Horie, Pallegney et Zincourt.
2e peloton. - Sous Groupement Putz, Hellainville.
3e peloton. - Sous Groupement Cantarel, Damas. Peloton porté et P.H.R., Châtel.

....

" />

...


Source

" />
...

Source

" />


Dernière édition par Planchon le Dim 13 Déc 2015 - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: Haillainville Vosges   Dim 6 Déc 2015 - 13:18

RBFM



...
Le RBFM en Lorraine.


Le RBFM atteint la Moselle le 13 septembre 1944.

Le 15 septembre, le 1er escadron est à Contrexéville, le 2e à Darney, le 3e à Valfroicourt, le 4e à Dompaire.

Du 16 au 18, Epinal est contournée par le nord-est.

Le 19 septembre, il atteint Flin sur la Meurthe.

Du 20 au 22, la division franchit la Moselle de vive force à Châtel et le PC du RBFM s’installe à Clézentaine, à 9 km dans le nord-ouest de Rambervillers.

Le 23,

le 1er escadron est à Xaffévillers,

le 2e est au repos à Haillainville et Rehaincourt,

le 3e en tête de la division progresse sur l’axe Lunéville-Baccarat

et le 4e est à Moyen.

L’axe Lunéville-Blamont est atteint le 28.

Le 30, Rambervillers est pris.

" />

Nota :

Le TD Siroco du second maitre Krokenberger du 4/RBFM accuse le palmarès de 9 chars ennemis détruits lors de la campagne 1944/1945.

Ce score est inégalé au sein de la 2e Division Blindée.

...

Photo n° 4
Dans le village de Clézentaine, lors d’une halte, des hommes du peloton de commandement de l'escadron d'état-major du RBFM profitent de ces instants de repos pour se préparer un repas chaud.

Le véhicule est un Dodge WC52 équipé d’une mitrailleuse lourde de 12,7mm.

L’insigne de la 2e DB est peint sur le devant de la caisse.
Sources :

2e DB album mémorial Alain Eymard édition Heimdal
Documentation personnelle
http://www.ecpad.fr/le-rbfm-de-la-2e-db-dans-les-vosges

...


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Mardi 19 septembre   Dim 13 Déc 2015 - 7:26

RMSM Roger Marion


...
Mardi 19 septembre 1944

Depuis le matin, l'artillerie allemande bombarde le pont rétabli par le Génie sur la Moselle.
De garde de 6h00 à 7h30, celà ne me réveille pas.
Nous apprendrons que le Génie subira de grosses pertes.
On attend.
NANCY n'est qu'à une cinquantaine de kilomètres…
Vers 15 heures, nous franchissons la Moselle par le gué.

Le peloton est rattaché au sous-groupement PUTZ.
Nous traversons CHÂTEL-SUR-MOSELLE, REHAINCOURT pour nous arrêter à HAILLAINVILLE.


Bernard de la MOTTE arrive, s'appuie sur le blindage, près de la sirène et je l'entends encore nous annoncer que son jeune frère Jacques (5ème escadron) vient d'être blessé mortellement à MORIVILLE.


Le soir, la "Simone" est à la sortie d'HALLAINVILLE, en direction d'ESSEY-LA-COTE:

4 kilomètres, mais déjà en Meurthe-et-Moselle.

Ce village me rappelle deux amies d'enfance que je pourrai retrouver demain.

Pour terminer la journée, Jiji (DUFOSSÉ, alias JANICOT) vient d'arroser les 17 ans qu'il a eus hier. Pour calmer ses velleités de jouer au cow-boy avec son revolver, je le "rachève" à la mirabelle et je le couche sur la plage arrière de l'A.M.
Au petit matin, la pluie le remettra en forme.

Vendredi 22 septembre 1944

Le peloton quitte HAILLAINVILLE pour HADIGNY-LES-VERRIERES où tout l'escadron est groupé.

Nous commençons à nous mettre en route au moment où le G.T.L. traverse HAILLAINVILLE.

Notre "lance-patates" bloque le convoi, ce qui vaut un dialogue émaillé entre notre bricart-chef FERYN et le colonel de LANGLADE qui, au carrefour tout proche, surveillait la bonne marche de ses blindés.

Le séjour à HADIGNY (les "VITRIÈRES" version PAVIA) dure jusqu'à la fin du mois.
Chaque soir, nous posons des mines à la sortie, en direction de BADMÉNIL-AUX-BOIS.
[img][/img]

Un certain lundi, Raphaël apprend, à ses dépens, le fonctionnement d'une Panzerfaust qu'il venait de récupérer.

Des habitants nous offrent l'hospitalité.
Nous retrouvons la joie de dormir dans un lit.
Jean BEYLER loge au presbytère.
Monsieur le Curé est prisonnier.
Sa mère est restée.

...


Source dans le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: dimanche 15 octobre 1944   Lun 30 Mai 2016 - 8:34

spahi-roger-marion-3-3-1er-rmsm


source
Il fait bon à HAILLAINVILLE,
mais les occasions ne manquent pas de faire des sorties "extra muros",
ce que n'apprécie pas le Colonel REMY qui vient nous faire une petite visite inopinée dans l'après-midi du dimanche 15 octobre: 42 manquants à l'appel de l'escadron.

Pendant ce mois d'octobre, nous avons remis en état nos véhicules.
Les effectifs se sont complétés.
Pedro BOY nous a rejoints.
Depuis l'Angleterre, il avait été détaché à la Circulation Divisionnaire. Blessé à PARIS, il s'est débrouillé pour retrouver le peloton.
Hélas! Un manquant, Jacques DEMARLE, vieux compagnon de René depuis toujours et qui est décédé dans un accident le 30 septembre. (NDLR: à Châtel-sur-Moselle le 29 d'après Dominique Forget)
Jacques Achille Alain Marie DEMARLE GROENER

Mort pour la France le 30-09-1944 (Hadegery, 88 - Vosges, France)

Né(e) le/en 28-06-1921 à Lorient (56 - Morbihan, France)
Carrière
Statut militaire
Unité1 er Rgt de marche de spahis marocains
Mention Mort pour la France
Cause du décès des suites de blessures
Sources Service historique de la Défense, Caen
Cote AC 21 P 116598
Jack STANISLAS, blessé sérieusement, reviendra au peloton en mai 1945.

Lundi 30 octobre 1944:

Objectif: BACCARAT.
C'est les larmes aux yeux que Mr CHANAL nous voit partir à 8 heures du matin.
CLÉZENTAINE, DEINVILLERS.
Arrêt près d'une petite forêt.
La mirabelle de la Mère COSSERAT et celle que nous ont donnée nos hôtes fait des dégâts chez quelques-uns.
Nous traversons SAINT-PIERREMONT, MAGNIÈRES, MOYEN, VATHIMÉNIL,
la Meurthe à CHENEVIÈRES pour prendre position le soir, dans un petit chemin, à gauche de la R.N. 59, un km avant MÉNIL-FLIN.
À quelques mètres, un sherman du 501 est déchenillé sur la voie ferrée.

Il nous semble que toute la Division est rassemblée dans ce petit secteur.
Louis BARBESANT, du 12ème Chasseurs, est dans les parages et vient nous voir, Roland et moi.
Je retrouve aussi mon cousin René PERRIN dans une scierie toute proche, à droite, de l'autre côté de la nationale.
Il est sur un tas de foin, essayant de se débarrasser d'une crise de palu.
René avait été porté disparu lors des combats sur la Loire en juin 1940.
En fait, il avait pu s'évader de France pour continuer et faire toutes les campagnes de la France Libre avec le 501 depuis la Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 12ème RC 19 septembre 1944   Lun 12 Sep 2016 - 7:46

12ème RC

19 Septembre 1944.
Le Sous-Groupement ROUVILLOIS est remis à la disposition du G.T.D. Il reçoit en renfort un peloton de chars légers (DELSIGNE) et un peloton de Spahis.
Le G.T.D. fait mouvement de Vittel vers le N.E., articulé en 2 sous-groupements :
- le Sous-Groupement NOIRET, dont l’axe général est Châtel-sur-Moselle - Gerbéviller,
- le Sous-Groupement ROUVILLOIS, dont l’axe de marche est : Châtel-sur-Moselle - Moriville - Rehaincourt - Haillainville - Essey-la-Côte - Giriviller - Seranville - Vallois - Moyen - Vathiménil.




Traversée de la Moselle à Nomexy - Châtel sans incident, sous un tir d’interdiction.
Vers 10H00, à Moriville, forte résistance d’éléments ennemis. Le village attaqué à l’Ouest, au S.O. et au Sud par un peloton de Spahis, 2 pelotons de chars et une section d’infanterie est pris vers 11H00.
Pendant cette attaque, le détachement JOUBERT est lancé sur Rehaincourt (1 peloton de chars et 1 section).
Le village, entièrement brûlé par les Allemands, est libre.
Progression sans résistance jusqu’à l’Est de Serainville.
1 peloton de T.D. du R.B.F.M. est mis à la disposition du sous-groupement.
Il assure la flanc-garde vers l’Est.
À Vallois, vers 17H00, des éléments ennemis tentent de défendre le passage de la Mortagne, le pont-route est détruit.
Le viaduc saute au moment de l’attaque.
Après un bref engagement, les fantassins Allemands essaient de se replier à l’Ouest de la rivière, vers la N 44 et les bois.
Pris à parti par l’infanterie et le peloton HANNEZO, en position sur une croupe à l’Est de Vallois, ils subissent des pertes sensibles.


source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haillainville Vosges   Aujourd'hui à 6:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Haillainville Vosges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lac de la Meix....massif du donon(vosges)
» amicale vosges
» les 2 lac de Contrexeville (Vosges)
» Un samedi dans les Vosges
» il n'y a plus de neige dans les vosges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: