La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Houécourt Vosges ( + Borne 883)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Houécourt Vosges ( + Borne 883)   Lun 14 Sep 2015 - 9:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Décès 501 ème RCC   Lun 14 Sep 2015 - 9:24

14.09.1944

NEPOMNIACHTCHY Roger 2e Cl.

Roger NEPOMNIACHTCHY

Mort pour la France le 14-09-1944 (Houécourt, 88 - Vosges, France)

Né(e) le/en 18-02-1923 à Paris (75 - Paris (ex Seine), France)

Carrière
Statut
militaire

Unité
501e régiment de chars de combat (501e RCC)

Mention
Mort pour la France

Sources
Service historique de la Défense, Caen


Cote
AC 21 P 103396
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: André Gerberon 1/RMSM   Mer 14 Oct 2015 - 9:28

1/RMSM

André Gerberon


" />

...


En septembre 1942, le GRCA prend la dénomination de 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains (1er RMSM).

Avec son unité, André Gerberon combat à El Alamein, en Egypte, en octobre 1942 avant de prendre part à la poursuite de l'ennemi.

Il reçoit une citation à l'ordre de la Division au titre des combats de Tunisie en 1943.

Embarqué au printemps 1944 avec la 2e DB pour l'Angleterre, il débarque en Normandie avec le 1er RMSM en août 1944 et est de nouveau cité (Ordre du Régiment).

Chef de peloton, il dirige ses hommes pendant les combats de libération de Paris puis dans les Vosges où il est blessé le 12 septembre 1944, à Houecourt, en poursuivant l'ennemi en retraite.

" />

Fait Compagnon de la Libération le 29 décembre 1944, il termine la guerre en Allemagne.

...

Source : Odre de la Libération


Dernière édition par Planchon le Sam 5 Déc 2015 - 9:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 2 décembre 1944   Sam 5 Déc 2015 - 9:40

12ème RCC

René LENOIR

...

" />

Il est alors affecté au 12e Régiment de cuirassiers de la 2e Division blindée du général Leclerc, avec lequel il débarque en France le 1er août 1944. Il participe à la campagne de Normandie, d'abord comme lieutenant à l'Escadron hors rang, et ensuite, à partir du 18 août 1944, à la tête du 1er Escadron de chars légers du 12e RC. Il entre à Paris le 25 août 1944.

René Lenoir se distingue dès le 14 septembre 1944 à Houecourt, dans les Vosges, en s'emparant du village après avoir neutralisé trois armes antichars, plusieurs armes automatiques et capturé 70 prisonniers.
" />


Promu capitaine à titre exceptionnel, il s'empare successivement, le 22 novembre 1944, des villages de Vieux Lixheim et de Siewiller fortement tenus par l'ennemi, capturant 150 prisonniers. Le 23 novembre 1944, il contribue, par son action audacieuse dans Strasbourg, à empêcher toute réaction de l'ennemi.


Dans la nuit du 1er au 2 décembre 1944, René Lenoir contre-attaque après une violente préparation d'artillerie, mettant en fuite une compagnie d'infanterie après lui avoir brûlé 3 véhicules, tué une dizaine d'hommes et capturé plusieurs prisonniers.

Le 2 décembre 1944, il lance son détachement à l'assaut de Friesenheim fortement défendu.


Galvanisant ses cadres et ses troupes par son mépris du danger et la clarté de ses ordres, il réussit, malgré les mines, les armes anti-chars et des tirs violents d'artillerie, à prendre pied dans le village puis à faire capituler la garnison de 1 200 hommes, après avoir détruit 2 canons d'assaut, 2 canons de 88, 1 canon de 150 et plusieurs mortiers.

Au cours des opérations du front de l'Atlantique, il est blessé le 15 avril 1945 à Pouyaud, en se portant en avant pour suivre l'action et reconnaître le terrain d'engagement éventuel de son escadron.

...

Source: Ordre de la Libération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue


Nombre de messages : 3010
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 14 septembre 1944   Mar 7 Juin 2016 - 6:22

3e Régiment d'Artillerie Coloniale

...


Le 8 septembre 1944, la 2e DB passe à la 3e Armée américaine et est rattachée au 15e Corps. Elle se porte dans une zone de concentration au Sud-est de Troyes.

Le I/3e RAC en appui du GTD qui se déplace sur l'itinéraire Nord, fait mouvement sur Crancey, puis dans la région de Fontette, où il restera jusqu'au 15 septembre 1944.

Le 11 septembre 1944, les troupes alliées venues du Sud ayant pris Dijon, une mission de liaison pour le compte du GTD avec la 7e Armée est assurée par le Capitaine Rogez en piper club. Le lendemain, la 2e Batterie reçoit l'ordre de rejoindre le S/Grt De Guillebon qui a pour mission d'occuper Andelot.

Cette batterie interviendra les jours suivants dans la région de Chaumont, de Briancourt et de Chantraines.

A son tour, la 1ère Bie quitte Fontette le 14 septembre 1944 pour appuyer le S/Grt Rouvillois.

Elle intervient à Bugneville, Auzainvillers, Rouecourt.



Dans cette dernière localité, des tirs à vue et des tirs fusants sont exécutés.

Le 15 septembre 1944, le reste du Groupe effectue un mouvement de Fontette à Bourmont.

Les batteries se déplacent successivement sur Bombort, Brainville, Vaudoncourt, Contrexéville, Saint-Ouen-les-Fareys.

Le 17 septembre 1944, à 2h45, le S/G et Rouvillois reçoit l'ordre de partir vers Derbamont avec mission d'interdire les trouées de Cirecourt et de Bouzemont.

Le 19 septembre 1944, le GTD progresse sur deux axes en tête de la division de la Moselle à la Mortagne, en s'éclairant sur la Meurthe.


Le I/3e RAC se trouve fractionné comme suit :


La 1èreBie avec le S/Grpt Rouvillois
La 2e Bie avec le S/Grpt De Guillebon
La 3e Bie et l'EM marchent en éléments réservés.

...


Source
" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Houécourt Vosges ( + Borne 883)   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Houécourt Vosges ( + Borne 883)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Borne du serment de Koufra: HOUÉCOURT (88)
» Maire (Houécourt) (88)
» Setl Maire (Houécourt) (88)
» Vittel Vosges ( + Borne 894)
» Ville-sur-Illon Vosges ( + Borne 617 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: