La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wolfisheim Bas-Rhin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3575
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Wolfisheim Bas-Rhin   Lun 14 Sep 2015 - 8:15

Décès 13 ème Génie

24.11.1944

MOULAT MOHAMED 2e Cl.

MOULAT MOHAMED OULD CHAREF

Mort pour la France le 24-11-1944 (Strasbourg, 67 - Bas-Rhin, France)

Né(e) le/en 03-02-1921 à Bellevue (Algérie)
Carrière
Statut militaire
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué par balles
Sources Service historique de la Défense, Caen
CoteAC 21 P 96714


Dernière édition par Planchon le Dim 1 Mai 2016 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3575
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Décès 397 eme DCR 23.11.1944   Mar 15 Sep 2015 - 11:06

23.11.1944

RENDU Henri Capitaine

Unité à la 2ème D.B. : 397e Compagnie de Circulation Routière - Capitaine
Date de naissance : Mardi 19 Janvier 1915
Date de son sacrifice : Jeudi 23 Novembre 1944
Lieu où il est tombé : à l'entrée de WOLFISHEIM (Bas Rhin) (agglomération de Strasbourg)



source


Au hameau de Criviller était stationné une unité de circulation routière (DCR 397) qui en l'absence des autochtones avait pris beaucoup d'aise, consommant un lot important de munitions, transformant en écumoires casseroles et lessiveuses, plats et assiettes, dans un pays qui manquait de tout,
C'est à Madame Heck Céleste habitante du N° 24 qu'ils indiquèrent que l'un d'entre-eux ROLLIN Henri, la balle ayant traversée la porte du séjour avait été tué dans sa cuisine. De lui demander de fleurir sa tombe à Baccarat.
(Cette Compagnie va perdre son chef le Capitaine RENDU Henri tué par balle le 23 Novembre à Wolfisheim ) Néanmoins ils indiquèrent que leur général (Leclerc) avait établi son Q.G à la maison Schmitt (déjà citée dans 20 juin 1940) à présent sensiblement dessous le viaduc de Criviller. Aujourd'hui il est connu que dans une grande salle de cette demeure Leclerc avait disposé un énorme plan en relief et en carton plâtre des Vosges, moulage qu'il avait fait venir de Paris, Il y travaillait nuit et jour, établissant les axes de pénétrations, les points de ravitaillements, Il avait convoqué des Alsaciens officiers de la division, et du bout d'une longue perche leur avait détaillé la route qu'il comptait emprunter vers Strasbourg. Ne pouvant imaginer un groupement blindé sur une route qui serpente, se tortille, grimpe et descend des pentes redoutables. L'itinéraire leur parait irréalisable et ils le dirent "C'est bien ce que je voulais savoir, nous passerons par là" Voilà pourquoi qu'à quelques hectomètres de Criviller, convaincu que les Allemands faisaient le même analyse que ses propres Officiers et ne défendraient pas ou peu la route de Dabo, Leclerc décide de l'emprunter.
De ce Q,G le 4 Novembre le Général Leclerc va adresser à sa division son ordre général N°69 oµ il indique s'incliner  avec émotion devant les corps du Capitaine Nouvel, Des lieutenants Batiment, Rencker, Cavardie, ainsi que les quarante et un sous-Officiers et hommes de troupe tombés glorieusement les 31 octobre et 1 er Novembre, souhaité aux blessés "un prompt retour parmi nous"

source


Dernière édition par Planchon le Jeu 30 Mar 2017 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3575
Age : 69
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: samedi 25 novembre 1944   Jeu 2 Juin 2016 - 7:26

-spahi-roger-marion-3-3-1er-rmsm

source dans le forum


Samedi 25 novembre 1944

L'A.M. en état de marche, je pars encore aujourd'hui en patrouille.
Nous traversons les villages libérés avant-hier:
WOLFISHEIM, OBERSCHAEFFOLSHEIM, BREUSCHWICKERSHEIM, puis HANGENBIETEN et nous rejoignons ENTZHEIM.



Dans cette localité, à l'angle de la maison Vogel, nous prenons la direction sud: GEISPOLSHEIM que nous traversons sans aucun incident pour arriver à LIPSHEIM.

Explosion assez proche. Nous apprendrons que les Allemands ont fait sauter le pont du chemin de fer. Mais nous n'avons pas à utiliser nos armes.
Des soldats allemands se rendent sans difficultés, certains aux propositions de Raphaël: "Kommen! Chocolat!" Et il leur tend en effet des plaques de chocolat!
Nous arrivons dans la rue principale de LIPSHEIM.
Accueil de la population.
Le curé de la paroisse s'approche de l'A.M. et me dit:
"Je suis heureux de serrer la main au premier soldat français qui arrive dans ma paroisse".
Celà rappelle le Président LEBRUN ou ses prédécésseurs qui serrait la main du conducteur de locomotive!
Et le bon recteur continue:
"D'où êtes-vous?".
Malicieusement, je lui réponds: "Du diocèse de NANCY."
Ce qui est vrai, puisqu'ayant déjà reçu la tonsure, je fais partie de ce diocèse.
Étonnement du curé:
"Vous êtes prêtre?
— Non, vous voyez bien que je suis trop jeune, mais je suis séminariste."
Monsieur l'abbé SCHMITT n'a pas oublié quand le peloton est revenu dans sa paroisse en février 1945, et tout au long des années après la guerre quand je revenais dans la famille WALTER qui a logé notre équipage en fin de campagne.

Peu avant le passage à niveau, une fillette d'une dizaine d'années, Odile MEYER, nous offre un bouquet de fleurs que je place dans le support de la sirène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolfisheim Bas-Rhin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolfisheim Bas-Rhin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inauguration du bac de Seltz sur le Rhin
» 11ème BCA - 13 aout 1914 - Col du Calvaire (Haut Rhin)
» Coeur hivernal de Rouge de Rhin
» 62ème BCA - Pierre dressée à la Tête des Faux (Haut Rhin)
» Les ruines de la gare d'Aspach (Haut-Rhin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: