La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wasselonne Bas-Rhin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Wasselonne Bas-Rhin   Lun 31 Aoû 2015 - 7:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Pertes RBFM Kronthal Wasselonne   Ven 11 Sep 2015 - 14:18

RBFM



Quartier-maître CORRE Yves  Wasselonne - Bas-Rhin  
23 novembre 1944  


Yves Marie CORRE

Mort pour la France le 23-11-1944 (Wasselonne, 67 - Bas-Rhin, France)

Né(e) le/en 18-04-1921 à Plomeur (29 - Finistère, France)

Carrière
Statut
militaire - Marine

Grade
quartier-maître canonnier

Unité
régiment blindé de fusiliers marins (RBFM) - 1er escadron

Mention
Mort pour la France

Cause du décès
tué par éclats d'obus

Sources
Service historique de la Défense, Vincennes


Cote
CC8 62 C 2836
Sous-Lieutenant FORTERNE de SAZILLY Roger  Wasselonne - Bas-Rhin


Roger TORTERUE DE SAZILLY




Mort pour la France le 23-11-1944 (Wasselonne, 67 - Bas-Rhin, France)

Né(e) le/en 31-08-1920 à Paris 7e arrondissement (75 - Paris (ex Seine), France)

Carrière
Statut
militaire - Marine

Grade
aspirant

Unité
régiment blindé de fusiliers marins (RBFM) - 1er escadron

Mention
Mort pour la France

Cause du décès
tué par éclats d'obus

Sources
Service historique de la Défense, Vincennes


Cote
CC8 62 C 3515


TORTERUE de SAZILLY ???


Roger Torterue de Sazilly sera décapité par un coup de panzerfaust le 23 novembre 1944 alors qu'il ouvre la route de son détachement à bord de l'automitrailleuse "Hunier" dans le défilé de Kronthal (67).




Source

***
Sous lieutenant d'une haute valeur morale et d'un caractère magnifiquement trempé, ayant conquis l'estime de ses chefs et forcé l'admiration de ses subordonnés par son courage et sa droiture.
A toujours entrainé son peloton à la tête du combat et donné à ses hommes les plus beaux exemples de mordant, de sang-froid et d'abnégation.
Depuis le début de la campagne, a accompli avec succès de nombreuses missions de reconnaissance.
Au cours de l'avance de la division à travers les Vosges, commandant la patrouille de pointe, au col de KRONTHAL, le 23 novembre 1944, s'est heurté à une forte résistance ennemie et a trouvé une mort glorieuse au cours de cet engagement.
source
***
 
23 novembre 1944  

Matelot MANDRICHI Antoine  Romanswiller - Bas-Rhin  
23 novembre 1944  
Wasselonne

Antoine Toussaint MANDRICHI

Mort pour la France le 23-11-1944 (Wasselonne, 67 - Bas-Rhin, France)

Né(e) le/en 03-05-1922 à Bastia (20 - 2A - Corse-du-Sud, France)

Carrière
Statut
militaire - Marine

Grade
matelot

Unité
régiment blindé de fusiliers marins (RBFM) - 1er escadron

Mention
Mort pour la France

Cause du décès
tué par éclats d'obus

Sources
Service historique de la Défense, Vincennes


Cote
CC8 62 H 9009
sur ce site


Dernière édition par Planchon le Dim 1 Mai 2016 - 9:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Dimanche 26 novembre 1944   Jeu 26 Nov 2015 - 7:20

RMSM


...
Le peloton ROSSINES, qui a fait mouvement avec les TC [TD?], arrive à WASSELONE ]WASSELONNE].


Il a déjà récupéré 2 Half-Tracks (M5-415233, M3A1-410654) de retour de l'ER et a reçu par le camion de ravitaillement, qui assure la liaison entre les éléments épars de l'Escadron, une grande partie de l'armement individuel et collectif nécessaire à son armement.

WANGENBOURG: rien à signaler.

...

Dans le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Vendredi 19 janvier 1945   Dim 17 Jan 2016 - 10:10

Carnet de route de Jacques Bégin III/ RMT 10ème Cie

Vendredi 19 janvier
Il dégèle , tout glisse en plus tempête de neige ;
EP écourtée
– comme le vent et le dégel continue l’attaque simili réelle du village se passe théoriquement dans la salle de classe.
A la fin le lieutenant nous annonce que nous remontons ce soir en ligne
– l’après midi je reçois 11 lettres en retard
– il se passe à faire les préparatifs du départ
– 6 h départ verglas et têtes à queue nombreux
-Seignemagent ( illisible) et deux autres de Mercier montent avec nous

– Passons par Metting, Phalsbourg , Lutzelbourg ,Saverne , Marmoutiers – Wasseleone , Molsheim . arrivons a minuit ¼ à Griescheim – soupons et couchons dans lits.

" />
source dans le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Planchon
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 3693
Age : 70
Localisation : Marcq,78770
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: 23 novembre 1944   Jeu 17 Aoû 2017 - 13:03

LA LIBERATION DE WASSELONNE LE 23 NOVEMBRE 1944
Par Louis YVARS, matelot au 1er Escadron, 1er Peloton

Le lieutenant DYVORNE, en remplacement du Capitaine PAULY, en permission, nous donne l'ordre de nous diriger sur la route de SAVERNE à STRASBOURG. C'est le matin environ 9h ou 9h30, on débouche sur la Nationale n°4. A ce moment là, ça tire sur nous, on ne voit pas d'où ca vient. Mon chef, le Maître dont je ne me souviens plus le nom qui remplace le second-maître Raymond BOULEAU en permission, m'indique d'orienter la mitrailleuse sur la droite car il aperçoit deux Allemands qui tirent sur nous, j'ouvre le feu, un est touché, l'autre se cache. Mon chef me confirme que je les ai bien touchés; ça tire toujours sans que nous puissions savoir d'où ca vient.

A ce moment là, une bordée de 88 m/m arrive; un arbre est touché à droite, l'autre obus se perd dans la nature, on s'arrête sur le côté gauche de la route; mon chef regarde à droite, moi à gauche. J'aperçois à environ 150m au plus des buissons qui bougent, j'ouvre le feu sur les buissons; les allemands commenent à sortir, l'un d'entre eux prend une rafale et s'écroule. Les autres prennent la fuite; malheureusement tous n'ont pas cette chance.

Le Colonel REMY me fait appeler et me tape sur l'épaule pour me féliciter, et me dit :"bravon mon petit". DYVORNE me dit : merci YVARS. On entre dans WASSELONNE par des ruelles ave DYVORNE en tête : rien à signaler, on ressort par la rue principale pour déboucher sur la nationale n°4; l'escadron en ligne, nous nous arrêtons pour casser la croûte.

Lorsque nous repartons, au bout de 400 mètres, le drame ! l'AM de l'Aspirant de SAZILLY est touchée par un tir de lance-roquettes, de SAZILLY et LECORRE sont tués, le conducteur est grièvement blessé, le radio s'en tire indemne. Nous ouvrons un feu d'enfer et effectuons une patrouille.

Les allemands ont disparu; on s'arrête à WANGEN qui se trouve à 3 km de WASSELONNE sur la droite. DYVORNE nous envoie en patrouille avec "Nid de Pie"; rien à signaler ! Nous passons la nuit à WANGEN, où l'habitant nous accueille chaleureusement. A la fontaine du village coule le vin du pays.

L'OPERATION LIBERATION DE WASSELONNE EST TERMINEE

YVARS

Cette action vaudra à Louis YVARS la citation suivante : "Le 23 novembre 1944, le matelot S/P YVARS Louis mitrailleur de l'AM NID DE PIE a, par son feu ajusté, détruit les éléments d'infanterie résistant à l'entrée de WASSELONNE". Signé LECLERC

source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albumdetimbres.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wasselonne Bas-Rhin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wasselonne Bas-Rhin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inauguration du bac de Seltz sur le Rhin
» 11ème BCA - 13 aout 1914 - Col du Calvaire (Haut Rhin)
» Coeur hivernal de Rouge de Rhin
» 62ème BCA - Pierre dressée à la Tête des Faux (Haut Rhin)
» Les ruines de la gare d'Aspach (Haut-Rhin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: