La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3 photos de véhicules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
LGD-501
Langue pendue


Nombre de messages : 704
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: 3 photos de véhicules   Mer 8 Juin 2016 - 9:52

pierre van a écrit:
Bonjour Eric,

Claude Pinoteau, dans son film "la neige et le feu", raconte l'histoire du "1er Régiment de Chasseurs Parachutistes", qui sera en grande partie constitué par des FFI de la région parisienne. D'après l'auteur, les titulaires de permis de conduire ou de qualification en mécanique seront principalement recrutés au profit de la 2ème DB. Les étudiants, comme Pinoteau, rejoindront la 1ère armée. C'est un film autobiographique, qui traite de l'amalgame, peu traité au cinéma. Certaines compagnies FFI passeront en bloc. Merci pour les photos. pierre

Bonjour,

Pour contredire un peu les propos ci-dessus, notons que les exemples d'intégration d'unités FFI dans l'armée régulière (et à la 2e DB) existent. A ce titre on peut citer l'escadron de Vaugirard qui formera l'ossature de la future 8e compagnie du II/RMT comme l'indique Gilles PRIMOUT sur cette page.

Cordialement

LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre van
Bavard


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/03/2016

MessageSujet: Amalgame FFI   Jeu 30 Juin 2016 - 8:46

Bonjour Christophe,
Je ne faisais que rapporter la conversation tenu avec Claude Pinoteau.
Néanmoins comme le dit Laurent Fournier rien de tel que de retourner à nos lectures.
Philibert de Loisy a fait une étude exceptionnelle sur le sujet de l'amalgame, intitulée "1944, les FFI deviennent soldats" (aux éditions Histoire et collections).
Quelques pages (pages 39 à 42) concernent la 2ème DB, en effet l'amalgame a été surtout une affaire de la première armée.
Dans son chapitre 3 les prémices de l'amalgame en métropole (pages 51 et 52), il écrit:
"Lorsque la 2e DB débarque en Normandie le 2 août 1944, elle va aussi avoir besoin au cours des combats de re-compléter ses effectifs. Elle a perdu en effet 1000 hommes pendant la bataille de Normandie et elle en perd 600 lors de la bataille de Paris (hommes hors de combat, tués et blessés). Elle va renoncer à un renfort de 600 hommes d'Afrique du Nord et sélectionner ardemment les volontaires qui se présentent et n'accepte que des volontaires à titre individuel. Elle recrute les effectifs de quelque cinq escadrons supplémentaires: un escadron porté, l'escadron Hammer pour le 1er RMSM, un escadron de renfort au Groupement Dio et trois compagnies Montségou, Bonhomme et Pignant au RMT. Les combats de Normandie ont montré qu'un seul régiment d'infanterie par division blindée était insuffisant. Le Général Leclerc étoffe donc son infanterie. Enfin, il crée la 327e compagnie de circulation routière. Il obtient sans difficultés des américains l'armement et l'équipement pour les 1000 hommes qu'ils vient d'incorporer en plus des engagés qui ont remplacé les pertes".
La compagnie FFI Vaugirard a constitué l'ossature de la 8e cie du II/RMT mais ils semblent avoir été incorporés à titre individuel, contrairement au bataillon Janson de Sailly, le bataillon XII/22 formé à Neuilly, le 26/22 formé au Mont Valérien ou le 1er BCP de l'école militaire.
Le livre de Philibert de Loisy est vraiment superbe, on y apprend beaucoup. Cordialement Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent fournier
Langue pendue


Nombre de messages : 1020
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: 3 photos de véhicules   Jeu 30 Juin 2016 - 9:09

Bonjour,

Quand Pierre de Loisy dit que la DB a perdu 1000 hommes en Normandie et 600 à Paris, il parle de tués uniquement ou en tout tués, blessés et disparut ? En Normandie la DB a eu 133 tués et pour Paris c'est 142 tués.

Crdlt
Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LGD-501
Langue pendue


Nombre de messages : 704
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

MessageSujet: Re: 3 photos de véhicules   Jeu 30 Juin 2016 - 17:42

pierre van a écrit:
Bonjour Christophe,
Je ne faisais que rapporter la conversation tenu avec Claude Pinoteau.
Néanmoins comme le dit Laurent Fournier rien de tel que de retourner à nos lectures.
Philibert de Loisy a fait une étude exceptionnelle sur le sujet de l'amalgame, intitulée "1944, les FFI deviennent soldats" (aux éditions Histoire et collections).
Quelques pages (pages 39 à 42) concernent la 2ème DB, en effet l'amalgame a été surtout une affaire de la première armée.
Dans son chapitre 3 les prémices de l'amalgame en métropole (pages 51 et 52), il écrit:
"Lorsque la 2e DB débarque en Normandie le 2 août 1944, elle va aussi avoir besoin au cours des combats de re-compléter ses effectifs. Elle a perdu en effet 1000 hommes pendant la bataille de Normandie et elle en perd 600 lors de la bataille de Paris (hommes hors de combat, tués et blessés). Elle va renoncer à un renfort de 600 hommes d'Afrique du Nord et sélectionner ardemment les volontaires qui se présentent et n'accepte que des volontaires à titre individuel. Elle recrute les effectifs de quelque cinq escadrons supplémentaires: un escadron porté, l'escadron Hammer pour le 1er RMSM, un escadron de renfort au Groupement Dio et trois compagnies Montségou, Bonhomme et Pignant au RMT. Les combats de Normandie ont montré qu'un seul régiment d'infanterie par division blindée était insuffisant. Le Général Leclerc étoffe donc son infanterie. Enfin, il crée la 327e compagnie de circulation routière. Il obtient sans difficultés des américains l'armement et l'équipement pour les 1000 hommes qu'ils vient d'incorporer en plus des engagés qui ont remplacé les pertes".
La compagnie FFI Vaugirard a constitué l'ossature de la 8e cie du II/RMT mais ils semblent avoir été incorporés à titre individuel, contrairement au bataillon Janson de Sailly, le bataillon XII/22 formé à Neuilly, le 26/22 formé au Mont Valérien ou le 1er BCP de l'école militaire.
Le livre de Philibert de Loisy est vraiment superbe, on y apprend beaucoup. Cordialement Pierre

Bonsoir Pierre van,

Je ne reviens pas sur les précisions données par Laurent Fournier concernant les pertes en Normandie et lors de la libération de Paris. Je n'ai pas eu le loisir de lire l'ouvrage de Philibert de Loisy mais il me semble d'apporter quelques éléments supplémentaires. Les premiers engagés individuels ont rejoint la Division dès le début du mois d'août pour compléter les effectifs de certaines unités. On a ainsi vu qu'Agon-Coutainville a fourni un contingent important de volontaires qui ont été principalement affectés à l'artillerie.
Par ailleurs, contrairement à ce qu'indique l'auteur, le général n'obtiendra pas "sans difficultés des Américains l'armement et l'équipement pour les 1000 hommes qu'il vient d'incorporer". Il suffit pour s'en convaincre de lire les récits de quelques anciens des IIe et IIIe bataillons du RMT (Dronne, Salbaing, Fonde) ou de lire le JMO du III/RMT qui indique en page 6 : "Au cours du séjour à Paris, un groupement FFI a demandé au général Leclerc "d'intégrer" la 2e DB. La réponse du général aurait été : "d'accord à condition que vous assuriez vous-même votre transport". Ce groupement ne sera pas maintenu dans sa forme initiale mais réparti entre les Groupements Tactique : "l'Escadron" Piquet au GTV, et "l'Escadron" Bonhomme au GTL. (Une autre formation FFI ayant été affectée au GTD)... Chaque bataillon du RMT disposera donc fon septembre-début octobre de 4 compagnies de fusiliers voltigeurs, 1 compagnie d'accompagnement, 1 compagnie hors rang. même si le matériel roulant de la 4e compagnie et surtout son armement sont souvent rudimentaires."
Pour ce qui concerne la 12e compagnie, le JMO du III/RMT rapporte par exemple pour la journée du 13/09/44 : "... Deux cars transportant la compagnie FFI Piquet qui nous suit péniblement depuis Cerisiers entrent l'un dans l'autre...". Pour la journée du 27/09/44, il indique : "la compagnie FFI du capitaine Piquet doit même recevoir 2 GMC et 2 HT." Jeudi 5/10/44 : "la compagnie FFI du capitaine Piquet est intégrée au bataillon et portera désormais le n°12. Constituée sur le même type que les compagnies de FV elle recevra le même matériel, pour l'instant 5 HT, 1 jeep, 2 GMC, 2 Dodge plus son vieux matériel et 3 canons de 57mm." Mardi 31/10/44 : "la 12e compagnie est toujours en difficulté avec ses véhicules de récupération et n'arrive pas à rejoindre". Enfin, le 20/04/1945, lors de l'embarquement du III/RMT à Neuvy-Pailloux, la 12 e compagnie embarque 16 HT et 3 canons de 57mm.
Il n'empêche que, même mal équipée, la 12e compagnie se comportera très dignement au feu dès le 2 octobre où elle perdra plusieurs de ses hommes à Roville-aux-Chênes.

Cordialement

LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3 photos de véhicules   Aujourd'hui à 4:02

Revenir en haut Aller en bas
 
3 photos de véhicules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SOFEX 2008 Salon des forces spéciales Jordanie Photos
» Interdiction des photos de véhicules avec plaques non-floutées.
» plans et photos de véhicules ,trains autos avions etc
» 3 photos de véhicules
» Photos de véhicules au Mali et ailleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: