La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spahi Roger MARION (3/3/1er RMSM)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 7 mai 1945   Jeu 7 Mai 2015 - 10:11


Lundi 7 mai 1945

Avec le camion allemand conduit par Papa WION, nous retournons à l'OBERSALZBERG dans le domaine d'HITLER, où les Américains semblent, plutôt voudraient oublier que ce sont des gars de la 2ème D.B. qui y sont arrivés les premiers, dont le capitaine TOUYERAS au Nid d'Aigle.

L'aviation alliée était passée par là quelques jours avant notre arrivée. Les bâtiments sont en piteux état: villas de HITLER, BORMAN, GOERING, casernes S.S., hôtel du PLATTERHOF…



Heureusement les caves du PLATTERHOF ont résisté aux bombes et nous offrent en abondance ce qu'il faut pour arroser la victoire et la fin de cette guerre. La plate-forme du 20 tonnes redescend à RAMSAU, bien garnie de vins et de liqueurs de toutes sortes. Des boites de cigares viendront s'ajouter, en provenance de wagons bloqués en gare de BERCHTESGADEN.
Le peloton se contente de cette petite récupération, bien légitime en somme, et qui n'a rien de la sauvagerie de certains pillards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 8 mai 1945   Ven 8 Mai 2015 - 16:13


Mardi 8 mai 1945

Toujours à RAMSAU, nous apprenons que l'Armistice a été signé hier après-midi à REIMS. Notre présence à BERCHTESGADEN irrite les Américains. À 11 heures, nous quittons RAMSAU où nous aurions volontiers prolongé nos "vacances".
Au hasard d'un tournant, en bas d'une forte descente dans les Alpes bavaroises, un équipage du 64ème R.A.D.B. attend au bord de la route que l'on ressorte leur char qui, lui, … a quitté la route! Avec joie, je retrouve un ami d'enfance qui, évadé à deux reprises du S.T.O. s'était engagé dès la libération de PAGNY-SUR-MOSELLE. Contre son gré, André UMMENHOVER avait été bloqué au B.R. et n'avait pu rejoindre le 64 que pour la course vers l'ALLEMAGNE.
Nous reprenons l'autoroute déjà suivie le 3 mai, mais dans le sens SALZBURG-MUNICH. Une fois encore, les A.M. battent leur record de vitesse.
En fin de journée, nous arrivons sur les bords du lac STARNBERGERSEE, au sud-ouest de MUNICH. Un détachement précurseur a préparé le cantonnement pour l'escadron à BERNRIED. Avec René TROËL, P'tit Louis, notre nouveau radio Hugues CHATEL, nous logeons chez un couple d'une bonne soixantaine d'années. Lui, assis dans un fauteuil, une jambe coupée, ne desserre pas les dents. Elle, craintive, après nous avoir servi le repas qu'elle avait préparé, nous indique chacun notre lit dans leurs deux autres pièces et part chez ses voisins pour y passer la nuit. Mes trois "complices" n'ont pas envie de dormir tout de suite. Fatigué par l'étape d'aujourd'hui, je les les laisse dans leurs chambres et je m'installe sur le divan de la cuisine. Le pépére est toujours sur son fauteuil. Par précaution, on ne sait jamais, je garde mon P38 sur moi. Réveillé à plusieurs reprises au cours de la nuit, je vois que le pépère dort mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 9 mai 1945   Sam 9 Mai 2015 - 12:47


[Mercredi 9 mai 1945]

Le lendemain matin, peiné de voir cet infirme et son épouse nous avoir laissé toute la place, j'essaye de les apprivoiser. "C'est normal. Vous êtes les vainqueurs. — Oui, mais nous ne sommes pas des sauvages." Finalement, ce bavarois nous apprend qu'il avait perdu sa jambe au cours de la bataille de la SOMME en novembre 1916. Nous comprenons alors son attitude. Un courant de sympathie se crée. Nos hôtes acceptent de prendre maintenant leurs repas avec nous, et lui de se coucher sur le divan de la cuisine.

Le soir, je vais chercher dans l'A.M. ce qu'il faut pour arroser cela et j'annonce: "Offert par HITLER". L'ancien rétorque: "HITLER, c'est comme votre NAPOLÉON: deux orgueilleux qui ont entraîné la perte de leur patrie." Et il ajoute: "Je suis bavarois. Je n'aime pas la FRANCE, mais je peux aimer des français comme vous." Il était certainement sincère. Il a trinqué avec nous.

Et quand nous sommes partis cinq jours plus tard, les deux bons vieux nous ont offert du miel de leur fabrication: "Un petit pot pour chacun que vous donnerez à vos parents quand vous rentrerez chez vous, de la part d'un bavarois qui s'est battu contre la FRANCE et qui y a laissé une jambe. En voici un grand pour vous quatre. Si, un jour, vous revenez par ici, votre visite nous fera grand plaisir. Je vous répète: je n'aime pas la FRANCE, mais j'aime des français comme vous." Et il nous ont embrassés les larmes aux yeux.

Le temps passe vite à BERNRIED et le lac rend le séjour agréable.
Il y a cependant l'entretien des véhicules. En graissant l'avant de mon A.M., je m'aperçois que la lame maîtresse du ressort gauche est cassée depuis un certain temps: ce qui se voit d'après le frottement des deux parties. Je me souviens alors du craquement quand les deux Sherman m'ont sorti du terrain marécageux avant BAD TÖLZ. Une peur rétrospective me saisit. À deux reprises, sur l'autoroute, j'ai roulé à plus de 80 miles! Je ne pensais pas utiliser le ressort de rechange fixé sur l'avant du blindage.


Dernière édition par Jean PFLIEGER le Mer 13 Mai 2015 - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 13 mai 1945   Mer 13 Mai 2015 - 10:07


[Dimanche 13 mai 1945]

Le lac invite à la baignade, à des promenades en barque et … à certaine facétie.

Le dimanche après-midi (13 mai), Robert DURET et moi voyons un gars de l'échelon sur une barque, en galante compagnie. Nous ne pouvons pas résister à l'envie de retourner l'embarcation et ses occupants. Les deux pépées reviennent à la nage, furieuses à l'arrivée de voir leurs robes légères devenues transparentes à la suite de ce bain forcé. Il paraît que l'une était la fille du bourgmestre!

BERNRIED, c'est aussi le souvenir d'une opération récupération de quelques postes de T.S.F., opération menée par les différents pelotons, mais que seul, le troisième a payé lourdement. Le capitaine DA a profité de cette occasion pour nous retirer notre chef de peloton, oubliant, ou peut-être jaloux de tout ce que le peloton de LA MOTTE avait réalisé depuis ÉCOUCHÉ, et tout dernièrement encore en arrivant à BERCHTESGADEN une heure et demie avant les fantassins de l'ancienne compagnie de DRONNE et les parachutistes américains de la 101ème Division Airborne, épisode rappelé dans "La 2ème D.B. Combats et combattants en FRANCE." (imprimé au 2ème trimestre 1945 et remis aux anciens dès sa parution) page 150: "Les spahis de LA MOTTE sauvaient au dernier moment leur honneur de motorisés en réquisitionnant un camion de la Wehrmacht sur lequel ils faisaient leur entrée." Ce camion avait été récupéré à SCHWARZECK et m'avait doublé peu avant BERCHTESGADEN où j'arrivais à bicyclette.

Quelques jours après cette opération "postes de T.S.F.", Bernard sera remplacé par Paul WILLING.
Avant de quitter BERNRIED, nous nous répartissons ce qui reste des bouteilles du BERGHOF. Pour chacun, quelques bouteilles que nous pourrons remporter avec nous quand nous serons rendus à la vie civile. Il en reste encore assez pour les jours à venir.
Le 3 avril 1949, à l'occasion de ma première messe à PAGNY-SUR-MOSELLE, René TROËL, P'tit Louis, Guy CONUS et tous mes amis ont dégusté les dernières bouteilles de Cognac de BERCHTESGADEN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 14 mai 1945   Jeu 14 Mai 2015 - 20:37


Lundi 14 mai 1945

À 17h00, nous quittons le STARNBERGERSEE, BERNRIED et ce couple de bons vieux bavarois. Nouveau cantonnement à LENGENFELD, petit village moins touristique que BERNRIED, au sud de LANDSBERG. Pas de lac pour nous baigner. Nous prenons des bains de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 18 mai 1945   Lun 18 Mai 2015 - 6:43


Vendredi 18 mai 1945

Le vendredi 18, nous admirons les 27 éléphants du cirque KRONE, cantonné lui aussi quelque part dans la région. Puis, visite de MUNICH dont le centre-ville a subi de sérieux bombardements. Retour par le lac AMMERSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 19 mai 1945   Mar 19 Mai 2015 - 21:02


Samedi 19 mai 1945

Le samedi 19 mai, à 4 heures du matin, mise en route pour le terrain d'aviation de KLOSTER-LECHFELD, 20 à 25 km au nord de LENGENFELD.
Petit à petit, tous les régiments de la Division se mettent en place. C'est bien la première fois que toute la Division se trouve ainsi rassemblée. Impressionnant! L'attente est longue, elle permet de retrouver des amis d'autres unités (Louis BARBESANT et les frères CAREME du 12ème Chasseurs).
Le Général DE GAULLE nous passe en revue.
À 17h00, c'est une véritable charge de tous ces blindés, à toute allure, dans la plaine de la LECH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Spahi Roger MARION (3/3/1er RMSM)   Jeu 21 Mai 2015 - 9:20


Passionnés de modélismes,
une planche de décalcomanies pour l'AM M8 du Spahi Roger MARION a été créée au 1/35°!



Contact sur Facebook:

https://www.facebook.com/JAPmodels/photos/a.370349283174834.1073741831.367816930094736/370349696508126/?type=1&theater

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 23 mai 1945   Sam 23 Mai 2015 - 7:02


Mercredi 23 mai 1945

Adieu BAVIÈRE!
LENGENFELD, LANDSBERG, BUCHLOE, MINDELHEIM, MEMMINGEN, STEINHEIM, BIBERACH, RIEDLINGEN, ENGSTINGEN, arrêt à PFULLINGEN.
Dans la matinée, nous avons eu l'occasion de rencontrer des prisonniers français, libérés depuis peu et transportés sur G.MC. américains. Après cinq ans de captivité, ils ont hâte de retrouver les leurs. On les comprend! Ils sont étonnés de voir des compatriotes en uniforme américain… à part nos calots rouges. Au moment du départ de leurs camions, deux oies passent de notre tourelle dans un des G.M.C., ce qu'apprécient les anciens P.G.

À PFULLINGEN, l'ambiance n'est plus celle de la BAVIÈRE. Notre logeur nous sert lui-même à table, avec force courbettes. Il semble avoir quelque chose à se faire pardonner! Au cours de la nuit, revue de véhicules!!! Il paraît que depuis l'arrivée de l'escadron, d'importantes pièces de tissu auraient disparu. Le 3ème peloton n'y est pour rien, car nous nous sommes occupés à visiter une des brasseries locales, et plus encore à en déguster longuement les productions. Le capitaine n'insiste guère en passant devant nos A.M. et autres véhicules. C'est mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 24 mai 1945   Dim 24 Mai 2015 - 20:46


Jeudi 24 mai 1945

Petite étape: PFULLINGEN, REUTLINGEN, TÜBINGEN. Par la 27, nous rejoignons l'Autostrade au sud de STUTTGART. Halte dans un camp avant KARLSRUHE où se regroupe une partie du Régiment. Inquiétude de WILLING pour une moto qui ne fait pas partie de la dotation "officielle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 25 mai 1945   Lun 25 Mai 2015 - 10:08


Vendredi 25 mai 1945

Étape de 185 km.
En quittant cette gare routière de KARLSRUHE, nous suivons la route 10: traversée du RHIN. WÖRTH, LANDAU, PIRMASENS, ZWEIBRÜCKEN. Nous quittons la 10 pour HOMBURG, SAARBRÜCKEN.
À 12h15, nous entrons en FRANCE. FORBACH, SAINT-AVOLD. Nous cantonnons à LONGEVILLE-LES-SAINT-AVOLD, où je me retrouve dans une famille dont un proche parent est un compatriote, boulanger HEIL à PAGNY-SUR-MOSELLE, ce qui nous permet de soulager l'A.M. de tous les "impedimenta"… non réglementaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 26 mai 1945   Mar 26 Mai 2015 - 21:08


Samedi 26 mai 1945

René TROËL avait noté l'itinéraire prévu depuis LANDSBERG (LENGENFELD). Modification aujourd'hui. À la sortie de METZ, nous n'allons pas à VERDUN, mais nous remontons la rive droite de la MOSELLE. PAGNY-SUR-MOSELLE est sur la rive gauche. J'annonce à l'équipage qu'à l'entrée de PONT-À-MOUSSON, après le passage du pont de bois établi à la hauteur des abattoirs, nous quitterons le convoi qui tournera certainement à gauche. Nous irons faire un tour chez mes parents (8 km! c'est tentant et puis, la guerre est finie!).
Je ne pouvais imaginer que le Colonel REMY aurait l'idée de se placer juste à cette sortie du pont pour admirer le convoi de ses spahis.
Obligé de faire comme tout le monde, traversée de PONT-À-MOUSSON, DIEULOUARD. À 9h30, nous cantonnons à SAIZERAIS.
Petite étape de 90km, avec la perspective de ne repartir que lundi. Tout s'arrange pour moi: un ami de BEAUMONT, Marcel CHRISTOPHE, passant par là, voyant des calots rouges, me récupère. Je venais de remonter la moto qui inquiétait WILLING et dont j'avais dispersé les éléments sur plusieurs de nos engins… et je ne sais ce qu'elle est devenue. Je me retrouve à BEAUMONT, de nouveau à LONGEVILLE-LES-SAINT-AVOLD et à PAGNY. Papa me reconduira à SAIZERAIS le dimanche en fin d'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 28 mai 1945   Jeu 28 Mai 2015 - 22:00


Lundi 28 mai 1945

Arrêt prévu à BEAUMONT pour notre A.M. Manque de pot. Ce n'est plus le colonel qui nous regarde passer, mais le capitaine DA, debout devant la pompe à essence du garage CHRISTOPHE!!! Après COMMERCY, nous rejoignons la R.N. 4. À 7 km au sud de LA FÈRE-CHAMPENOISE, nous faisons halte à GOURGANÇON. 175 km aujourd'hui. Ce n'est pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 29 mai 1945   Dim 31 Mai 2015 - 8:59


Mardi 29 mai 1945

Une centaine de kilomètres nous conduit de GOURGANÇON à MORET-SUR-LOING où l'escadron restera jusqu'à sa "dislocation" fin août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
fanch
Bavard
avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : 53
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: Spahi Roger MARION (3/3/1er RMSM)   Jeu 4 Juin 2015 - 11:23

Formidable témoignage, que je ne me lasse pas de lire...

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 18 juin 1945   Jeu 18 Juin 2015 - 11:49


Il y aurait tout un chapitre à écrire sur ces trois mois. À retenir:

Lundi 18 juin 1945

le 18 juin:
Grand Défilé de la Victoire à PARIS. Notre A.M. (mais pas la 409913 qui nous a lâchés l'avant-veille) a l'honneur d'être dans la première rangée des 6 blindés qui ouvrent le défilé, juste après les blindés du Q.G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 22 juin 1945   Lun 22 Juin 2015 - 9:11


[Vendredi 22 juin 1945]

le 22 juin:
les Adieux du Général LECLERC à FONTAINEBLEAU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1766
Age : 54
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: 27 août 1945   Ven 4 Sep 2015 - 8:40


Du 27 au 30 août 1945

Avec Georges CAUR, Jiji JANICOT-DUFOSSÉ et Jack STANISLAS, nous faisons partie des instructeurs envoyés au 1er Chasseurs à MONTAUBAN (Commandant PALLU et Aspirant Paul WILLING comme Officiers).

Le 29 août 1945, je suis démobilisé.
J'avais pourtant signé mon engagement pour l'INDOCHINE.

FIN
BEAUMONT, le 22 mars 1986
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spahi Roger MARION (3/3/1er RMSM)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spahi Roger MARION (3/3/1er RMSM)
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spahi Roger MARION (3/3/1er RMSM)
» [Auteur] Salardenne, Roger
» Editions Roger Seban
» [Roger, Marie Sabine] Vivement l'avenir
» Bicross. La médaille de bronze pour Marion Josserand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: