La 2ème Division Blindée de Leclerc

Le forum des passionnés de l'Histoire de cette prestigieuse unité.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 30 avril 1945 ?   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyMer 29 Avr 2015 - 20:34


[Lundi 30 avril 1945 ?]

Nous arrivons le lendemain matin en gare de BRUMATH.
L'Escadron est regroupé.
Sans désemparer nous partons vers le RHIN.

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Haguen10
«Colonne de chars en attente dans la Forêt de Haguenau»
© Michel de Miscault

Bientôt voilà le fleuve;

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Rhin110
«Le vieux pont démoli»
© Michel de Miscault

devant nous une colonne de chars qui nous précédait semble passer en marchant sur les eaux;

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Rhin210
«Le pont du Génie français sur le Rhin»
© Michel de Miscault

en regardant mieux on voit qu'ils roulent sur un pont de bateaux
que leur lourde masse enfonce au ras des vagues.

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Rhin310
«Les chars passent le Rhin sous la protection de 40 Bofors anti aériens»
© Michel de Miscault

Voici notre tour. Je pense à MUSSET:
— «Nous l'avons eu, votre Rhin allemand, nous y avons trempé les pieds de nos chevaux.»
Ces ponts "Bailey" [note: Treadway] étaient prévus pour 30 tonnes et nous en pesions 32 ou 35.


Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Rhin410
© Michel de Miscault


Nous voici donc en Allemagne. Il me sembe qu'on n'a pas pris le temps de nous indiquer l'itinéraire.
L'ordre était de suivre le fléchage >—Ⓛ—>
maintenant nous roulons vers KARLSRUHE.

Voici une autoroute, nous la prenons; pourquoi pas! Donc la vitesse de la colonne accélère encore. Toutefois à chaque coupure d'ouvrage d'art on prend une dérivation qui est quelquefois un chemin de terre qui passe un cours d'eau sur des tronçons de ponts métalliques; même parfois sur des ponts de fortune en bois.

Nous arrivons au-dessus de PFORZHEIM que l'autoroute contourne par le nord. Jusqu'à présent nous n'avions vu que de charmantes petites villes intactes aux fenêtres toutes fleuries de… drapeaux blancs. Ce qui laisse présager que le Wehrwolf dont nous menaçaient les derniers soubresauts de la propagane nazie ne serait pas bien dangereux. PFORZHEIM est la première trace visible de la guerre après cette Allemagne riante fleurie et prospère que nous avons traversée ce matin. Mais alors là il s'agit bien de traces: car la ville n'existe plus: du haut des collines qui la surplombent, on ne voit plus que des tas de cailloux alignés comme des dominos le long des anciennes rues.

La galopade continue. Le pays est de plus en plus ravissant dans ce printemps fleuri, du haut de ma tourelle, les vergers de pommiers sont superbes. Mais quand nous roulons sur une petite route, il faut faire attention aux branches, car elles sont juste à la bonne hauteur pour vous arracher le nez! Pour le moment mes sept chars se comportent bien, car BAILLOU m'en a donné 2 supplémentaires: en effet le Régiment a fait réparer par notre atelier des chars déclarés détruits que les Américains nous ont donc remplacés. J'ai dû prélever 2 aides pilote sur mes 5 équipages pour conduire les excédents. En fin d'après-midi nous arrivons dans une bourgade de SOUABE particulièrement bien pavoisée de drapeaux blancs qui se détachent harmonieusement sur des façades à pans de bois peintes de couleurs foncées marron, vert, brique. Nous nous arrêtons; cela va être notre gîte pour la nuit. Découverte du confort de la campagne allemande. Matelas profonds, couettes moelleuses. Nous sommes là dans la région de SCHWÄBISCH-HALL. Elle nous offre une bonne nuit.


Dernière édition par Jean PFLIEGER le Sam 2 Mai 2015 - 9:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1599
Age : 57
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 30 Avr 2015 - 6:47

illustration de l'éternel "système D" : avec des chars déclarés détruits, on s'en bricole 2 de plus, et les aides-pilotes deviennent pilotes !
Revenir en haut Aller en bas
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 1er mai 1945 ?   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyVen 1 Mai 2015 - 9:23


[Mardi 1er mai 1945 ?]

Le lendemain on repart à une heure chrétienne: du moment qu'on fonce à toute allure ce n'est pas trop la peine de partir à l'aube. La direction générale cesse d'être l'est, nous nous portons maintenant vers le sud. Nous voici au début de l'après-midi dans une ville qui nous semble intacte et pittoresque. Mais les rues sont étroites et sinueuses, heureusement apparemment, le fléchage est bien fait car je ne vois plus la colonne. Quand j'arrive aux dernières maisons, il est évident qu'on s'est perdu, la route devient un chemin forestier. J'essaye de me rassurer en pensant qu'il nous est arrivé de prendre de petites routes. Mais voilà que ce chemin empierré veut traverser un petit cours d'eau sur un pont en dos d'âne; il semble protégé par un panneau 1,5T, nous stoppons. Je descends à pied; FOREST me rejoint: — «On a dû se perdre lui dis-je.» Il a un bon sourire et m'avoue ne pas savoir où nous avons quitté la route. Comme nous roulons vers le sud, nous devons être près de notre route. Le problème immédiat c'est le pont! Nous mesurons d'abord la largeur entre les deux parapets. Ouf! Il y a 10 cm de plus que la largeur du Sherman. Pour la solidité, il a l'air bien plus costaud que ce qui est marqué. Nous décidons d'essayer de passer dessus après avoir constaté que le ruisseau est infranchissable. Ses berges sont à pic et bordées de gros chênes. KAISER, seul à bord, fait passer le BORDELAIS II; comme c'est le plus lourd, s'il passe, les autres doivent passer. Je préviens tous les sous-officiers de guider soigneusement leur char, car si on ébranlait les parapets, cela pourrait entraîner la rupture du pont. Tout se passe bien et quelques kilomètres plus tard, nous retrovons la grande route avec le fléchage.

Peu après nous voyons des chars arrêtés sur la route: c'est l'escadron qui refait ses pleins. Je reproche gaiement à KAISER son manque d'attention: — «Pour une fois que je ne vois pas une flèche, tu aurais pu regarder! Mais mon Lieutenant on roule trop vite aussi.» Le reste de l'Escadron ne s'est même pas aperçu de notre disparition. BAILLOU nous apprend que nous allons cantonner dans la petite ville suivante.

On repart et on découvre notre gîte. Il y a tellement de draps blancs aux fenêtres en guise d'oriflammes que je me demande dans quoi nous allons coucher. Mais ils ont vraiment beaucoup de draps et nous ne sommes pas "comme Dieu en France" mais bien comme soldat en Allemagne. Le soir, au dîner, BAILLOU me plaisante sur mon errance: — «Alors, mon bon MISCAULT, vous n'avez pas eu peur du Wehrwolf dans votre équipée?» Je lui avoue que le pays n'a pas l'air très belliqueux, mais que la silve germanique a bien l'air profonde et impénétrable comme le trouvait déjà CÉSAR.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 2 mai 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptySam 2 Mai 2015 - 7:41


[Mercredi 2 mai 1945 ?]

Le lendemain matin au rassemblement pour le départ, je suis accosté par une vieille femme. Elle se plaint d'avoir eu à subir… des assauts infâmes d'individus mal intentionnés. Un instant je suis inquiet d'avoir à rendre justice contre mes chasseurs d'Afrique. REIDEL (mon ancien aide pilote) que j'ai appelé comme interprète car je ne comprends rien à son patois souabe, a de la peine à garder son sérieux: — «Mon Lieutenant, à son âge, je ne croyais vraiment pas…» Il apparaît qu'il s'agit de Russes (anciens prisonnier sans doute). Donc cette affaire ne nous concerne pas. Je lui dis de s'adresser au Commandement américain.

Peu après nous descendons dans la vallée du DANUBE près de ULM et nous reprenons l'autoroute. C'est là que nous avons vu les premiers avions à réaction [note: Messerschmitt 262] d'abord parqués sur le bord de l'autoroute; je me rappelle le fuselage en forme de requin. Peu après nous en voyons deux qui évoluent dans le ciel au-dessus de nous. Ce sont visiblement des pilotes américains qui les expérimentent. C'est sans doute un de ces appareils, encore expérimentaux, qui a abattu au mois d'août dernier SAINT EXUPERY en Provence.

Au début de l'après-midi, nous quittons l'autoroute qui mène à MUNICH; nous contournons AUGSBURG… La colonne s'arrête; puis nous progressons par tout petits bonds (1 km en 2 heures). Je vais aux nouvelles: il faut traverser le LECH sur un pont de chemin de fer à moitié détruit. La circulation routière U.S. organise le passage: les chars sont guidés un par un; le passage dure environ 5 minutes par char. Il est 17h30, il reste encore tout le 3ème Escadron à passer avant nous. Mais à 18h le détachement américain de circulation annonce au Capitaine de BORT qu'en raison de la tombée de la nuit prochaine, ils interrompent l'opération. BORT plaisante sur les fonctionnaires qui font la guerre. Il ajoute: — «Il paraît que de l'autre côté un village nous attend avec des draps blancs dans les lits. Moi je passe.» BAILLOU en pense tout autant.

Les gens du 3ème Escadron qui ont vu les Américains guider les chars s'y prennent de la même façon. Nous les regardons faire. Il faut penser que le pilote ne voit pas ce qui se passe à moins de 10 mètres devant lui: il faut donc le guider. Tout le monde se dépêche, il ne reste plus que quelques minutes de jour. Un des derniers chars du 3ème Escadron, mal guidé ou réagissant mal aux indications de son guide, appuie trop à droite et verse dans le trou qu'une bombe a ouvert sur 2 m dans le tablier du pont entre deux piles… nous pensons à la catastrophe, le LECH est en dessous, à une vingtaine de mètres, tout écumant de la fonte des neiges dans les Alpes de Bavière. Le fracas des eaux en crue est couvert par le grincement de ce Sherman qui glisse sur la ferraille. Contre toute attente et à notre grand soulagement, au moment où nous croyons voir le char basculer, il se trouve arrêté par la voie ferrée qui se trouve encore à sa droite. Elle maintient ce char par la tourelle. Le pilote est tout pâle. On remorque le char par l'arrière dans un grand bruit de frottement d'acier. Une bonne demi-heure a été perdue. BAILLOU demande l'avis des chefs de peloton. Réponse: — «on n'est pas bien ici pour monter la guitoune!»

Il faut améliorer le processus: l'incident précédent est survenu parce que le guide n'apprécie pas bien, avec la nuit qui tombe, la position exacte du char par rapport aux traverses. Les chenilles doivent dépasser la longueur des traverses de 5 à 10 cm à l'extérieur, de chaque côté. Ce qui est le plus important, c'est la position du char sur la voie. Donc le chef de peloton avec une lampe de poche va progresser à hauteur de l'avant du char et vérifier que le char est bien droit. Pour cela il marchera à reculons de traverse en traverse, sur la voie de droite, tant qu'elle existe; à partir de la coupure, la distance est faible; on pense qu'en continuant à rouler bien droit, on arrivera de l'autre côté. C'est à moi de commencer avec mes 7 chars. Cela marche pas mal. Une fois ou deux il faut arrêter le char pour le mettre mieux dans l'axe. Je passe de traverse en traverse et la longueur de 3 ou 4 traverses qui est dans le vide ne m'impressionne plus. Cela va de mieux en mieux. Quand je fais passer le dernier des 7 chars, au bout d'un moment je pense que je ne suis pas loin du trou. Je me retourne, je suis sur la dernière traverse, avant le saut dans le LECH écumant! (genre Durance à Saint-Clément). Vraiment cette fin d'avril est dangereuse!

Maintenant tout le peloton est passé! Je rejoins la route et nous arrivons au village: un sous-officier nous distribue le cantonnements. Bonne nuit dans un bon lit: le lendemain nous n'avons qu'une petite étape pour arriver dans un charmant village qui domine l'AMMERSEE. Le pays ressemble à la Normandie avec beaucoup de pommiers et de charmantes collines mais dans la brume au sud on voit les ALPES de BAVIÈRE où il y a encore un peu de neige.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyDim 3 Mai 2015 - 15:36


HITLER est mort à Berlin, on attend la paix d'un jour à l'autre.

Il apparaît que ce village, au nom expressif de SCHONDORF-AM-AMMERSEE, sera notre cantonnement final. Toute la 2ème DB est stationnée autour du lac. La popote de l'Escadron est dans une superbe villa cossue qui appartient à un éditeur de BERLIN: Herr JANECKE. Toute sa famille est rassemblée. Ce monsieur est amoureux des Rolls-Royce, il y en a une superbe dans le garage: — «malheureusement précise-t-il, elle n'a plus de pneu. — cela ne fait rien répond BAILLOU, le colonel à qui nous allons l'offrir en trouvera certainement.» Effectivement cette voiture fut assez longtemps la voiture prestigieuse du chef de corps du 12ème R.C.A. C'est dans celle-ci que le colonel MINJONNET nous amènera à REIMS quelques semaines plus tard pour assister au mariage de BAILLOU. La précédente ROLLS-ROYCE de cet Éditeur (sans doute nazi) avait été accidentée. Il fit construire un beau canot automobile tout en acajou dans lequel ce gros moteur "8 cylindres" trouva une place digne de lui. Les officiers de l'Escadron firent de nombreuses promenades sur le lac dans ce bel engin.

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Schond10
Schöndorf © Michel de Miscault

De gauche à droite: DUFOUR, CATALA, BAILLOU, CANEPA
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 4 mai 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyLun 4 Mai 2015 - 7:40


Pendant que nous commencions à goûter à ces "délices de Capoue". Le Général LECLERC avec un petit détachement du groupement DIO et en jouant à cache-cache avec les Américains réussit à arriver le premier au BERGHOF et au Nid d'Aigle de HITLER, pendant que ceux-ci s'attardaient dans la ville de BERCHTESGADEN. Pendant 24 heures un immense drapeau français flotta sur le repaire de HITLER.

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 0000be10

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 0000be11

(photos trouvées sur le forum DDay-overlord.com)

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 7 mai 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 7 Mai 2015 - 10:00


[Lundi 7 mai 1945]

On annonça que la capitulation allemande serait signée le 8 mai (jour de la fête civile de Jeanne d'Arc). Le soir juste avant l'heure officielle du cessez le feu, nous fîmes un tir monstre de toutes nos armes vers le centre du lac. Le soir au dîner nous vîmes arriver Herr JANNECKE qui nous invitait le lendemain pour fêter la victoire à un cocktail qu'il nous offrait au milieu de sa famille. BAILLOU est interloqué et accepte. Après le départ de notre hôte nous commentons le caractère surprenant de cette invitation. BAILLOU se demande s'il fallait accepter: — «Oh vous savez, le déshonneur ne saurait être pour nous.» Le déroulement de cet apéritif fut des plus surprenants; tous les Allemands étaient très gais, très aimables, plusieurs parlaient français. À un moment une belle de JANNECKE vient à nous avec un petit chaton dans les bras: — «Nous l'appelons Victoria, car il est né hier.» Tout le monde de glousser tandis que nous nous étranglons dans notre excellent Tokay.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 10 mai 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyDim 10 Mai 2015 - 8:11


[Jeudi 10 mai 1945]

Nous organisons à 4 ou 5 une visite à BERCHTESGADEN. La montagne est belle et les sommets encore enneigés.

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Img47310
«Berchtesgaden, le 10 mai 45. Vue de la route du Berghof»
© Michel de Miscault

Le P.C. de HITLER a été bombardé mais il garde belle allure. Nous voyons le grand salon où a été signé le honteux compromis de 1938. La grande glace qui s'ouvrait sur la montagne a volé en éclats.

Le deuxième bureau de la 2ème DB a prélevé quelques gravures de la collection de GOERING et chaque officier en recevra une en souvenir de la campagne.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyLun 11 Mai 2015 - 21:44


Le Colonel Michel de MISCAULT s'est éteint ce lundi 11 mai 2015 vers 11h30.

L'émotion est d'autant plus grande que nous le suivons chaque jour depuis près d'un an.

Il avait encore participé cet été aux cérémonies de Mézières-sur-Ponthouin pour honorer la mémoire de ceux qu'il a vu périr devant lui:

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 0001gs10

Le Colonel est le premier à gauche devant le char
© Association "Vive la Résistance"


Il avait eu la grande joie d'inaugurer à la Tousaint la borne de la Voie de la 2ème DB à Herbéviller, ce village de Lorraine qu'il a libéré à la tête de son peloton:


Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 De_mis10

Le Colonel Michel de Miscault (à droite)
et le Colonel Maurice Courdesses (à gauche),
Président National de l'Association des Anciens de la 2ème DB
© Roland MULLER

Il est parti rejoindre ses compagnons.

Merci, mon Colonel, pour tout!



Dernière édition par Jean PFLIEGER le Mar 12 Mai 2015 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
RETZIGNAC
Langue pendue
RETZIGNAC

Nombre de messages : 104
Age : 94
Localisation : vaucluse
Date d'inscription : 04/10/2013

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: colonel de MISCAULT   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyMar 12 Mai 2015 - 8:06

Je m'incline respectueusement devant lui .Il était mon ancien bien que n'étant pas au même escadron il ne m'était pas inconnu;

Sincères condoléances à sa famille

Cordialement

Pierre



Revenir en haut Aller en bas
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyMar 12 Mai 2015 - 14:23


Obsèques du Colonel Michel de MISCAULT:

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 0001wj10

Suivez cet évènement sur Facebook
( https://www.facebook.com/events/1585630398374393 )

Une messe sera célébrée en l'église St Jean de Malte à AIX-EN-PROVENCE
le vendredi 15 mai 2015 à 12h00.

Une messe sera célébrée en l'église St Antoine à EYGLIERS (05600)
le samedi 16 mai 2015 à 15h00.
Elle sera suivie de l'inhumation dans le cimetière de cette même commune.

Merci à tous ceux qui partagent la peine de la famille.

Avis de décès



Dernière édition par Jean PFLIEGER le Mer 13 Mai 2015 - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Paulisel
Langue pendue


Nombre de messages : 146
Age : 81
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 04/01/2014

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Lt Michel de Miscault   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyMar 12 Mai 2015 - 16:36

Très peiné par le décès de cet Officier que nous avions appris à connaître au jour le jour. Toutes mes condoléances à sa famille. Paul
Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501

Nombre de messages : 1394
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 14 Mai 2015 - 9:44

Silence et respect pour un de nos chers Anciens...

salut

LGD-501 salut
Revenir en haut Aller en bas
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 19 mai 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyMar 19 Mai 2015 - 21:04


Après la campagne de France et la chevauchée en terre germanique, le Lieutenant de MISCAULT descendra les Champs-Élysées sur son char lors du défilé de la Victoire le 18 juin 1945.

Nous lui rendrons donc honneur en poursuivant le récit de ses mémoires malgré la peine qui nous touche.

[19 mai 1945]

Pour conclure cette page d'histoire, de GAULLE vint passer en revue la 2ème DB sur le terrain d'aviation de KLOSTER-LECHFELD. Ce fut le plus beau défilé que j'ai jamais vu. Toute la Division environ 500 véhicules plus de 200 chars passèrent en saluant le Président du Gouvernement provisoire à plus de 40 km/h et dans un ordre parfait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 4 Juin 2015 - 21:30


[Début juin 1945]

Au début du mois de juin de la même manière que nous étions arrivés nous sommes repartis à toute allure et en 2 jours nous arrivâmes à NEMOURS.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: 18 juin 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 12:22


[Lundi 18 juin 1945]

Avant de commencer la démobilisation de nos chasseurs d'Afrique. Nous eûmes encore le magnifique défilé de la Victoire célébré le 18 juin 1945. Je fus envoyé la veille à PARIS en précurseur pour indiquer les emplacements que nous devions occuper pour le rassemblement, avant le défilé. Le 12ème RCA devait se rassembler au milieu de l'Avenue Foch. Après avoir pris mes consignes, je décidai d'aller voir rue Cassette si je trouvais quelques NAZELLE. J'eus la chance et la joie de rencontrer Hérard. Je lui confiai mon appareil avec mission de faire quelques photos du défilé. Chaque escadron défilait colonne par 3, chaque file était composée d'un peloton de 5 chars derrière le capitaine. On défilait assez vite vers 30km/h et je dois dire, pour ce que j'en ai vu, que l'alignement était impeccable. Les photos d'Hérard (très bonnes) "immortalisent" le Général LECLERC, BAILLOU

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 74_big10

«Le Capitaine BAILLOU»
© Michel de MISCAULT


et … moi-même!

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 72_bor10

«Le Lieutenant de MISCAULT sur le Bordelais II
Défilé de la Victoire 18 juin 1945»

© Michel de MISCAULT

Donc après avoir contourné l'Arc de Triomphe nous descendons les Champs-Élysées, nos pilotes font des prodiges de maîtrise de leurs engins car nous n'avons fait aucune répétition de défilé, et la prestation que nous avions faite devant le Général de GAULLE à KLOSTER-LECHFELD tenait plutôt de la fantasia de spahis. Tout du long du trajet les trottoirs sont remplis de spectateurs enthousiastes. En bas des Champs-Élysées nous faison tête gauche devant le gouvernement provisoire qui entoure le Général de GAULLE, puis nous slalomons sur la place de la Concorde vers le Boulevard Saint-Germain. Sans nous arrêter nous nous mettons colonne par un et, par la Porte d'Orléans et FONTAINEBLEAU, nous gagnons NEMOURS.

À une quarantaine de kilomètres de PARIS après EVRY et avant FLEURY-EN-BIÈRE, nous sommes au milieu des champs de blé, quand, dans un grand bruit de ferraille, je vois notre chenille droite qui se déroule sur le sol et le brave BORDELAIS II continue tout droit. Je crie à KAISER de ne pas s'affoler, de faire ce qu'il peut pour rester droit sur la route et nous nous arrêtons une centaine de mètres plus loin. Le chef FOREST s'arrête derrière nous; je lui crie que nous allons nous débrouiller et lui demande de reprendre sa place dans la colonne avec le reste du peloton.

Je réfléchis à notre problème: réparer la chenille ce n'est pas très difficile; la seule difficulté sera de remettre le char sur la chenille car il n'est pas question de déplacer celle-ci. Après une minute de réflexion j'explique à KAISER ce que nous allons faire, et en quelques minutes le BORDELAIS II est sur sa chenille, il n'y a plus qu'à la refermer sur elle-même. Alors que nous resserrons le dernier boulon, l'Adjudant-chef JANDET de l'Échelon arrive et nous propose de l'aide. Je lui dis que nous sommes réparés et le remercie.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Mejoor
Langue pendue


Nombre de messages : 76
Age : 32
Localisation : Saintes 17100
Date d'inscription : 29/04/2007

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 12:44

Superbe ces témoignages

pig
Revenir en haut Aller en bas
Paulisel
Langue pendue


Nombre de messages : 146
Age : 81
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 04/01/2014

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 18:58

On en vient presque à regretter que la guerre soit finie tant ces journaux étaient captivants...
Revenir en haut Aller en bas
jean-yann
Langue pendue
jean-yann

Nombre de messages : 1599
Age : 57
Localisation : Cotentin
Date d'inscription : 08/10/2013

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 18 Juin 2015 - 21:43

et nous ne saurons pas comment ils ont ramené la chenille au char sur 100 m !

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Charles
Langue pendue
Jean-Charles

Nombre de messages : 118
Age : 70
Localisation : Rabat - MAROC
Date d'inscription : 29/03/2007

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyVen 19 Juin 2015 - 18:35

jean-yann a écrit:
et nous ne saurons pas comment ils ont ramené la chenille au char sur 100 m !


Je ne vois qu'une solution : marche AR avec le char, tout doucement et bien guidé jusqu'à ce que la chenille soit en place et on referme....
Revenir en haut Aller en bas
LGD-501
Langue pendue
LGD-501

Nombre de messages : 1394
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 03/12/2014

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyDim 21 Juin 2015 - 11:32

Bonjour,

Effectivement, il me semble que ce soit la seule solution avec en prime un bon pilote pour manœuvrer un char peu manœuvrant !

Cordialement

LGD-501 salut

Revenir en haut Aller en bas
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyLun 20 Juil 2015 - 20:46


La vie de cantonnement à NEMOURS continue assez tranquille. Nous démobilisons la plupart de nos Chasseurs d'Afrique, quelques nouveaux arrivent.

Il y eut le mariage de BAILLOU à REIMS; je fis la route avec le Colonel MINJONNET. En arrivant à REIMS, la mère de BAILLOU me demande de prévenir ma famille de toute urgence: on me croyait mort.
Je me rends donc rue Boullard chez ma sœur Constance (Coco). Après effusion elle me raconte que ce matin même, maman lui a téléphoné qu'elle venait de recevoir l'avis "officiel" de mon décès. Dans l'affliction générale personne n'a pensé à regarder la date: l'avis de décès est du 24 août 1944 à JOUY-EN-JOSAS. Pourquoi ma blessure a-t-elle été transformée en décès? Pourquoi cet acte de décès a-t-il mis 11 mois à être acheminé?

C'est aussi à ce moment que BAILLOU me dit que GRIBIUS et lui vont partir à l'École de cavalerie de SAUMUR; BAILLOU sera chef de l'instruction du tir. Il me demande d'être son adjoint. J'accepte avec grand plaisir. Tout en lui disant que vis à vis du Régiment j'aimerais ne pas faire de demande de mutation.

La vie au cantonnement de NEMOURS se déroulait sans grand intérêt. DUFOUR et CATALA se déclarèrent volontaires pour l'Extrême-Orient et nous quittèrent au mois de juillet.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: septembre 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyVen 4 Sep 2015 - 8:42


Au mois de septembre nous apprîmes que notre future garnison serait RAMBOUILLET. Nous devions prendre le quartier occupé à ce moment par le centre d'instruction n°2. Je fus désigné comme officier précurseur du Régiment. On n'entendait pas parler d'affectation à l'École de Cavalerie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: octobre 1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyJeu 1 Oct 2015 - 10:34


Pendant tout le mois d'octobre je fis des navettes entre NEMOURS et RAMBOUILLET. Le quartier qui nous était destiné était dans un état lamentable et fort vétuste. Les officiers du génie que je rencontrais n'avaient pas de crédit. On eut du mal à faire réparer les trous dans les planchers et les fenêtres pas trop défectueuses. Je recherchais aussi des logements pour les cadres, cela s'avéra presque impossible à trouver. Je n'étais pas fier de mes résultats.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Jean PFLIEGER
Rang: Administrateur
Jean PFLIEGER

Nombre de messages : 1770
Age : 55
Localisation : HAUTES-ALPES
Date d'inscription : 15/02/2012

Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: octobre1945   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 EmptyVen 30 Oct 2015 - 7:17


Là dessus, mon avis de mutation à l'École de Cavalerie arrive au Régiment. Je dois rejoindre ma nouvelle affectation avant la fin d'octobre. Quelqu'un qui fut mécontent c'était le Colonel MINJONNET. Après m'avoir copieusement engueulé, il finit par me dire: «Je sais bien que vous n'y êtes pour rien; mais comment veulent-ils que je maintienne ce Régiment si tout le monde s'en va?» Je ne répondis rien car je n'étais pas totalement innocent. Je parlai plutôt de ma mission de précurseur à RAMBOUILLET. Je ne lui cachai pas que l'installation ne serait pas très confortable. Enfin il me fit des adieux cordiaux.

Le commandant GRIBIUS vint me prendre peu après à NEMOURS, et m'emmena à SAUMUR.

D'emblée l'ambiance de l'École me plut: on faisait confiance. Ces trois années passées au bord de la Loire furent parmi les plus fécondes que j'ai connues. J'étais chargé de professer un cours d'Armement et de tir pour nos engins blindés. Mes élèves étaient les sous-lieutenants sortant de COËTQUIDAN. Il fallait à la fois apprendre le matériel, former une doctrine de tir, et l'enseigner. Vaste et passionnant programme. J'y croyais et je pensais avoir quelque chose à apprendre aux jeunes officiers qu'on m'avait donnés comme élèves.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Vive-la-2ème-DB/1431683340433382
Contenu sponsorisé




Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015   Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015 - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lt Michel de MISCAULT (3/4/12 RCA) † 11 mai 2015
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La 2ème Division Blindée de Leclerc :: - :: La Guitoune II-
Sauter vers: